CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


NOT SCIENTISTS
Destroy To Rebuild [ 2015 ]
Pavillon 666 - metal rock webzine
CD Album - Durée : 37.37 - Style : Punk Rock/Indie
Informations :
Interview :
Contact label : https://www.facebook.com/deleteyourfavoriterecords
Contact groupe : https://www.facebook.com/notscientists/timeline https://notscientists.bandcamp.com/
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 26 octobre 2015 - Chroniqueur : NegativeHate
 

Que de nostalgie en voyant le line-up de NOT SCIENTISTS... Né sur les cendres de UNCOMMONMENFROMMARS et incorporant un membre de NO GUTS NO GLORY, le groupe Lyonnais m'a fait remonter des souvenirs. Cette nouvelle formation a donc démarré sa course en 2014 avec son premier EP et renfonce le clou cette année avec « Destroy To Rebuild »... Cette chronique sera donc placée sous le signe du passé et des souvenirs. Mesdames et Messieurs, voici NOT SCIENTISTS !

Ni une, ni deux, on attaque avec « Window » et dès les premières notes, on ressent l'influence UNCO. Bien sûr, elle est diluée à une touche d'Indie Rock. Le résultat ? Un son doux mais vif, mélodique mais incisif. La voix y est pour quelque chose. Une voix rauque typée Hardcore mais adoucie pour la musique développée par le groupe sort de l'œsophage du chanteur et rajoute au titre une dimension que l'on pourrait presque placer sous l'étiquette « Post-Hardcore ». Bon, ce n'est qu'une étiquette hein..

« I'm Brainwashing You » est résolument plus Indie. Cette voix rauque, graveleuse entendue lors du dernier titre a laissé place à une voix plus accessible surmontant des riffs mélodieux empruntés au Surf Rock. Bien sûr les relents Punk Rock sont toujours aussi présents, comme par exemple lors des transitions et autres ponts tout au long du morceau. La toute fin apportera elle son lot de « gri-gris guitaristiques » qui sont, eux, empruntés au Post et à ses dérivés et qui m'ont fait penser au groupe WE ARE THE OCEAN (notamment sur la musique « Nothing Good Has Happened Yet).

Dans un registre Indie mais cette fois-ci plus sombre, voici « Broken Pieces ». Et là, c'est du UNCO tout craché ! J'ai l'impression d'entendre les riffs de « You Can Be Evil »... Suis-je influencé par mon vécu, ou est-ce la vérité ? A vrai dire, je n'en sais rien. Je vous conseille d'aller voir par vous-même vous faire votre propre idée. Je ne m'étendrai pas sur le sujet étant totalement fan de ce titre !

Revenons à NOT SCIENTISTS et cette fois, ne les quittons pas. Je vais essayer, promis.. « We're Given No Options » arrive et continue sur sa lancée Indie. Outre le refrain catchy qui reste bien en tête (les chanteurs sont vraiment excellents), il ne reste pas grand chose à écrire. Que dire d'un groupe qui fait sa musique et qui réussit amplement tout ce qu'il fait ?

« These Heads Have No Faces » a une intro très sombre faite de notes simples mais ô combien dérangeantes. Un frisson me parcourt alors que le titre réel se met en route. Nous retrouvons la voix rauque accouplée à la douce et encore une fois, sans surprise, le groupe met la barre très haute. Vous vous en doutez, ce n'est pas très complexe (le style veut plus ou moins ça non?), mais NS fait de la musique pour faire bouger. C'est réussi.. Encore une fois.. Et ce solo.. Mon dieu...

J'ai finalement décidé de m'arrêter ici.
Pourquoi me diriez-vous ? Tout simplement car cet album, je l'ai écouté encore et encore, des centaines de fois, pour ne trouver ne serait-ce qu'une erreur (à mon goût j'entends bien), une faute qui serait pénalisante. Je n'ai rien trouvé. Mais réellement rien du tout. Du coup, au lieu de tourner en rond pendant une page et demie, je pense que le mieux serait encore que vous alliez écouter vous-même (bah oui, pour une fois quoi !). L'objectivité est rompue, là je suis sous le charme de « Destroy To Rebuild ».

En plus des titres que j'ai tenté de décortiquer, six autres s'ajoutent pour faire monter le nombre à onze. Ne manquez pas cet album qui s'adresse à tous les nostalgiques du Surf Rock, du Punk Rock des 90's/00's et pour les fans d'Indie à la sauce BEACH FOSSILS ou THE BRAVERY pour le petit côté électro caché...




Acheter cet album ICI :
pavillon 666 webzine metal rock

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE
NOT SCIENTISTS - Golden Staples


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Aller en haut