CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine SAINT ASONIA
Saint asonia [ 2015 ]
CD Album (Durée : 40.32)
Style : Metal Alternatif
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://
Contact groupe : http://
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 10 novembre 2015 - Chroniqueur : jeremetal
 

C'est en mai 2015 que Saint Asonia dévoile son tout premier single « Better Place » et son line-up de qualité composé d'Adam Gontier (chant/guitare, ex-Three Days Grace), Mike Mushok (guitare, Staind), Corey Lowery (basse, Eye Empire) et Rich Beddoe (batterie, ex-Finger Eleven). C'est en l'espace de deux mois que le supergroupe sort son deuxième extrait « Blow Me Wide Open » puis son album éponyme. Un album couillu, d'une production digne de ses musiciens.

L'album commence d'emblée par une guitare lourde et étouffée laissant place à la voix rauque de Gontier. « Better Place » annonce la couleur : un rock typé nord-américain doté de riffs costauds (« Let Me Live My Life », « King of Nothing » ) mais également de refrains mélodiques («  Dying Slowly »).

Bien sur les power balades comme « Even Though I Say » et « Trying to Catch Up with the World » nous font dresser le poil tant la prestation vocale d'Adam est puissante et colorée. « Waste my Time » est cependant un morceau assez fade où nous pourrions attendre un petit plus de la part du groupe.
Mais comme le montre « Blow Me Wide Open » nous avons aussi le droit a quelques influences stoner et sudistes ou voire même nu-metal mélodique comme le montre un « Fairy Tale » un peu décevant à mon goût contrairement à un « Happy Tragedy » au refrain agressif et entraînant

L'album se termine sur « Leaving in Minesotta », morceau tranquille sans prise de tête nous basculant carrément dans un autre univers émotionnel, morceau typiquement adapté pour un happy end de film.

Peut être que le rock américain, parfois dit « à gonzesses » pour ces ballades, est un peu trop cliché de nos jours, mais Saint Asonia a réussi son coup en sortant un album très direct pouvant s'écouter d'une seule traite sans aucune complexité ! Rempli d'émotions et de groove comme pouvait le faire Hinder sur son premier album Extreme Behavior (2005), Saint Asonia est tout simplement un album de rock, sans prise de tête.





pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Go to Top