CHRONIQUES D'ALBUMS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Pavillon 666 - metal rock webzine ATROCIA
Dystopia - The Machine Murders [ 2015 ]
CD Album (Durée : 38.35)
Style : Death Metal
Informations :
Interview : pavillon 666
Contact label : http://www.m-o-music.com
Contact groupe : http://atrociaofficial.bigcartel.com http://atrocia.bandcamp.com
 


 Pavillon 666 - metal rock webzine
ORIGINALITE
Pavillon 666 - metal rock webzine

TECHNIQUE
Pavillon 666 - metal rock webzine

PRODUCTION
Pavillon 666 - metal rock webzine

EMOTION
Pavillon 666 - metal rock webzine
 
Chronique : 22 novembre 2015 - Chroniqueur : Chart
 

Même si les français d'ATROCIA sortent aujourd'hui le deuxième album, le groupe existe depuis 2003. Comme bien d'autres ils sont passés par les démos et l'EP pour se faire remarquer et finalement se faire connaître. Dans un style de death à l'ancienne, ATROCIA n'est pas là pour révolutionner un genre qui existe depuis trois décennies maintenant mais bien pour en assurer la relève.

Le death metal est certainement l'un des styles les plus élaborés du metal avec une très grande maîtrise technique. ATROCIA en connaît parfaitement les tenants et les aboutissants. Les qualités musicales ne peuvent que mieux être mises en valeur par une production digne de ce nom. ATROCIA l'a très bien compris et le travail du son de cet album correspond tout à fait aux attentes d'un public de 2015.

Au niveau des compositions, il n'y a pas à chercher midi à quatorze heure. On vous a dit qu'ATROCIA était un groupe de death metal et c'est bien un groupe de death metal. Certes il y a plusieurs écoles, suédoise, polonaise, floridienne... Et bien pour ce combo français, il s'agit d'un retour aux sources, celles de CANNIBAL CORPSE de mon point de vue. Qui mieux que CANNIBAL CORPSE allie brutalité et technique depuis plus de 25 ans ? ATROCIA suit parfaitement cette lignée avec ces 8 titres parfaitement rodés. Après une rapide introduction, "Unforeseen Warfare" donne le ton avec ses mélanges de mid tempo et de riffs rapides et précis. On remarque d'ailleurs une basse très impressionnante au son claquant comme on l'aime. "Land of the Oppressor" confirme le tir avec quelques riffs là aussi bien rapides. L'énergie et la technique se marient parfaitement pour un morceau détonnant et typique. On note encore quelques morceaux de bravoure avec "The Machine Murders" ou "Brain Destroyer". "Sentinels of Enslavement" est un bon alliage entre lourdeur massive et riffs rapides. La variété des lignes de guitare est une grande force dans ce projet. Après un "Red Project" là aussi très représentatif du style, on conclut sur "Laboratory Chronicles" qui termine l'album comme il l'a commencé avec brutalité et finesse.

ATROCIA ne fait certes peut-être pas preuve d'une très grande originalité mais nous offre un album de death metal parfait. Avec ce disque il y a de grandes chances pour que le groupe gagne en popularité. Affaire à suivre et album à écouter pour tous les fans de death.







pavillon 666 webzine metal rock Achetez cet album ICI
pavillon 666 webzine metal rock

 

AUTRES CHRONIQUES DU GROUPE


 
pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR