CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


DAGOBA
Avec : DAGOBA, DWAIL, OROB
Date du concert : 07-10-2011
Lieu : Le Rio Grande - Montauban [ 82 ]
Affluence : 260
Contact organisateur : http://www.myspace.com/dwailmetal
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 18 octobre 2011 - Chroniqueur : beck31 - Photographe : BECK31


Après avoir sillonné la France depuis plus d’un an afin de promouvoir au mieux leur dernière pépite « Poséidon », « DAGOBA » fait escale à Montauban en ce vendredi 7 octobre. Pour cela, la bande au charismatique batteur « FRANKY COSTANZA » aura pour première partie « DWAIL » (groupe qui avait déjà ouvert pour les marseillais le 28 octobre dernier au Bikini à Toulouse) ainsi qu’ « OROB » groupe local qui aura le mérite d’ouvrir les festivités.


C’est donc le « Rio Grande » qui accueille cet évènement. Ambiance chaleureuse, la salle commence à se garnir, discussion métalleuse entre connaissance autour d’une pinte bien fraîche et à 21 heures pétante « OROB » débarque sur scène.


Avant le début des hostilités je ne savais pas à quoi m’attendre avec ce quatuor, car je n’avais pas eu l’occasion auparavant de prêter une oreille sur leurs compositions. Après une introduction macabre et lugubre, ce jeune groupe nous fait part d’un black métal bien lourd, bien rugueux, empruntant très souvent des allures rock. C’est sombre, inquiétant et très bien exécuté par cette jeune formation qui visiblement à déjà des fans vu les acclamations entre chaque fin de piste. Une demi-heure de set qui m’a totalement convaincu : « OROB » a vraiment du potentiel.



Après le changement de matériel c’est au tour de « DWAIL » de monter sur scène. Ils viennent défendre leur album « Helter Skelter » paru en ce début d’année et très bien accueilli par la critique. Les ayant vu l’année dernière et ayant pris une belle claque, je voulais voir comment les toulousains allaient réagir avec un nouveau changement de line up à la guitare et à la batterie. Si vous voulez un show énergique et survolté, « DWAIL » est fait pour vous. Un métal hardcore surpuissant qui déclenche une euphorie générale dans toute la salle. Pogos, wall of death, circle pit font irruption pour une ambiance totalement délurée. Niveau scène, les musiciens sont intenables, çà bouge dans tous les sens, le chanteur « YANNOCK » est en très grande forme, sautant, hurlant sa haine, n’oubliant pas de sur motiver la foule plus que réceptive, une prestation de 45 minutes parfaitement maitrisé par le quintet qui nous a fait par d’une reprise des « BEATLES » « Helter Skelter », présente sur leur dernier album très intéressante. Encore un super moment de passer avec « DWAIL » qui a vraiment de l’avenir et qui a travers son style musical développe sa propre identité.



Il est temps d’accueillir « DAGOBA » pour le clou de la soirée et nombreux dans la fosse sont très impatients d’en découdre ! « FRANKY » arrive le premier suivi de ses compères « WERTHER », « IZAKAR » et « SHAWTER » sous des acclamations survoltées ! Et bien sur çà démarre pied au plancher pour une heure de métal rentre dedans ! Sur scène c’est un show explosif délivré par « DAGOBA », le guitariste et le bassiste sont très mobiles, la double pédale fonctionne à merveille, « SHAWTER » et ses chaussettes de foot est très persuasif, beaucoup de charisme et d’énergie déployée, les circle pits et les wall of death sont de mises dans la fosse, grosse ambiance qui montre que les marseillais maitrisent comme toujours leur sujet. Ce qui marque dans un concert de « DAGOBA » c’est la totale cohésion avec le public, le quatuor ne cesse de bavarder et de défier la foule tout au long du set. Aussi, les morceaux joués sont classiques, comme à l’habitude « What Hell Is About » ou « The Fall Of Men » font fureur, mais les quelques passages du dernier album « Poseidon » sont très appréciés et visiblement très connus du public à savoir « Black Smokers » ou « Waves Of Doom », de bonne augure pour ce groupe qui n’en finit pas de monter.



Un très bon concert avec 3 groupes qui ne m’ont aucunement déçu. « OROB » a été une très bonne découverte, « DWAIL » est sans aucun doute une valeur montante et « DAGOBA », fidèle à lui-même, a encore démontré son importance dans la scène métal française. Un très bon moment qui a ravi tous les fans de métal présents et qui montre que la scène française se porte bien.



no images were found