CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Taake
Avec : Taake, Byfrost, Donn the philosophy
Date du concert : 20-10-2011
Lieu : Le Glazart - Paris [ 75 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://www.myspace.com/garmonboziainc
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 27 octobre 2011 - Chroniqueur : Ssly69 - Photographe : Ssly69


Encore une fois, c'est le Glazart qui va nous accueillir pour un concert de black metal, en effet cette salle semble être le plus gros bastion parisien à nous offrir des concerts du genre, et pour l'occasion, le public aura répondu présent à l'appel. Certains concerts étant parfois boudés malgré la qualités des affiches proposées, cette soirée s'annonce sous de bons auspices, avec un trottoir qui s'assombrit à vue d'oeil.


L'entrée en matière ce soir se fera avec DONN THE PHILOSOPHY, groupe britannique particulièrement agréable dans son style, le départ ne sera pas des plus transcendants, mais le style "true", ainsi que la volonté et l'énergie du groupe auront vite fait de motiver le public. Et contrairement aux soirées à rallonge (avec généralement pas moins de cinq groupes et des ouvertures tardives...), le public est très rapidement plongé dans le bain, et n'aura pas à se préparer à une soirée marathon. Celui ci monte donc rapidement en pression, bien que le pit n'en soit encore qu'à ses prémices. Le groupe, sans être ovationné, donnera tout de même le meilleur du début à la fin, et fera une sortie de scène plutôt discrète, malgré une excellent prestation.




Second groupe de ma soirée, le trio norvégien de BYFROST ne sera pas en reste. Bien que moins énergiques en début de set, ils s'éfforceront d'augmenter le rythme au fil du temps. On assistera donc rapidement au premier vrai pit de la soirée, bien qu'encore gentillet pour l'heure. Ce groupe saura occuper toute la scène et communiquer avec les spectateurs qui se montreront enthousiastes, même si on sent que les attentes de la salle se trouvent ailleurs. La montée en puissance de la musique ne semble à aucun moment atteindre une quelconque apogée, au point qu'on sentira de la lassitude parmi une partie du public, les morceaux ne cesseront de s'enchainer, mais le dernier qui sera joué laissera une impression d'insatisfaction, l'impact de ce groupe n'aura finalement pas atteint nos espérances, sans pour autant avoir réellement déçu, disons qu'il manquait juste une véritable accroche.




L'entrée sur scène de TAAKE annonce réellement le début des hostilités, en effet, à peine sont-ils apparus que nous assistons à un véritable raz de marée. La tenue du premier rang n'est pas chose aisée, mais le show est tel qu l'envie d'y rester prend le dessus. Les acclamations vont bon train, et le pit passe de nerveux à furieux pour finir en mode enragé! Chose plutôt rare dans le black metal, le jeu de scène est toujours présent, mais très orienté vers le public, Hoest n'aura de cesse de se rapprocher de celui ci, et l'effet se fera vite sentir, encore un fois, le set ira crescendo de sorte qu'on en prendra plein les ouïes du début à la fin. La tournée suivant la sortie du dernier album de la formation, on aura droit à trois titres de cette excellente galette, parfaitement intégrés dans une set list concoctée à la perfection. Ce sera sur la reprise du morceau punk de GG Allen "Die when you die" que s'achevera cette soirée, bien qu'on aurait aimer pouvoir en profiter encore.




Cette soirée aura donc remporté un franc succès, on regrettera juste les stocks de t-shirt qui ne permettront pas à tous de trouver leur bonheur avec des tailles rapidement épuisées, seuls ceux qui auront choisi de se diriger vers le merch dès le début de soirée auront vraiment trouvé leur bonheur, heureusement, il s'agira là du seul point négatif de ce concert.



no images were found