CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


SCORPIONS
Avec : SCORPIONS, BLACK RAIN
Date du concert : 14-11-2011
Lieu : Halle Tony Garnier - Lyon [ 69 ]
Affluence : 15 000
Contact organisateur : http://www.gdp.fr
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 18 novembre 2011 - Chroniqueur : Chart - Photographe : Chart http://fr.myspace.com/chart333


Plus de 40 années de carrière qui vont bientôt toucher à leur fin. SCORPIONS est en tournée depuis 2010 pour 2 voir 3 ans. Le groupe a décidé de s’arrêter à la fin de cette tournée d’adieu pour des raisons que l’on peut comprendre… enfin, si on a envie de les comprendre. Oui car en effet quand on voit ces allemands sur scène, avec le plaisir qu’ils nous montrent, l’énergie qu’ils dépensent, on se demande sincèrement pourquoi ils ont pris une telle décision. Enfin, remercions tout de même GDP pour l’organisation de cette tournée française.


Initialement prévu sur cette affiche, GUANO APES ne joue finalement pas et ce sont les français de BLACK RAIN qui ont la lourde tâche d’ouvrir. Peut-être pour créer un effet de surprise, personne n’a été averti de ce changement. On comprend, BLACK RAIN est en ce moment en pleine lancée. C’est le glam qui à l’honneur avec ce groupe. Le style vestimentaire, la musique, tout est fait pour créer un revival et proposer au public une formation bien de chez nous ayant l’air de débarquer tout droit de L.A. Le set du groupe parait assez court. On sent une certaine gène chez ces musiciens propulsés sur une scène en face de ces 15 000 spectateurs. On imagine mieux BLACK RAIN à sa place dans un club ou une petite salle. C’est souvent le cas pour les premières parties dans ces grandes salles, on veut nous présenter quelque chose de nouveau mais le plus souvent le groupe manque encore d’assurance et du coup, le public passe à côté des qualités du set. BLACK RAIN a assuré son set sans être époustouflant, à revoir dans d’autres conditions afin de mieux apprécier.





Il est 21h15 lorsque la batterie de James KOTTAK commence à prendre de la hauteur et que résonnent les premières notes de « Sting The Tail », le deuxième titre du dernier album de SCORPIONS enchaîné avec le classique « Make It Real ». On (re)découvre un groupe totalement à l’aise, souriant, généreux… On peut les voir prendre des poses pour les photographes, leur adresser des petits signes amicaux ce qui est exceptionnellement rare dans ce genre de concert. On est loin de la froideur des grosses machines habituelles. En même temps, SCORPIONS n’a absolument plus rien à prouver, pas vraiment non plus grand-chose à promouvoir si ce n’est un dernier album de classiques ré enregistrés. Sa seule raison d’être là, c’est de communier une dernière fois avec son public et lui donner le maximum. On offre donc des classiques à ceux qui sont venus les écouter. « The Zoo » bien entendu, « Send Me An Angel », « Holiday », « Raised On Rock », « Tease Me, Please Me » et j’en passe. Ceux qui ne connaissent pas très bien la carrière du groupe ont déjà eu l’occasion d’entendre une bonne partie de ces morceaux. Plus étonnant, SCORPIONS sortira un titre de son album « Comeblack », ce fameux album de nouveaux enregistrements. Il y figure à l’intérieur une reprise de Gloria JONES, « Tainted Love ». Interprété par SCORPIONS, ce titre prend une nouvelle dimension. Décidément cette chanson aura été reprise par vraiment beaucoup de monde. C’est sûrement ce que l’on appelle un classique du genre. En plus de nous offrir un spectacle déjà à la hauteur, les lights de ce show sont fabuleux et le son impeccable pour une fois dans cette salle à la réputation pas toujours très bonne. Ceux qui ont eu le loisir d’aller voir EDGUY en octobre à Lyon ont aussi eu l’opportunité de voir le batteur KOTTAK et son groupe en première partie. Tout le monde a remarqué l’excentricité de ce musicien absolument ancré dans l’attitude rock n’ roll. Même derrière sa batterie, il ne perd rien de sa présence scénique redoutable. On aura forcément droit au fameux « Kottak Attack ». Cela ressemble à un medley des albums de SCORPIONS en même temps qu’à un solo de batterie. Sur les écrans sont projetées des vidéos du musicien qui se met en scène dans les différentes pochettes du groupe tout en racontant une sorte de petite histoire dans laquelle KOTTAK est le héro un peu fou. Après ce passage, encore quelques titres dont le fameux « Blackout », « Six String String » ainsi que « Big City Night ». Il est presque maintenant l’heure d’en terminer car le rappel est là. Les gros titres de SCORPIONS « Still Loving You », « Wind Of Change » et « Rock You Like A Hurricane » concluent cette première partie du rappel avant un dernier « When The Smoke Is Going Down » interprété en acoustique qui conclue définitivement cette soirée.





Ce serait presque avec un pincement au cœur que l’on quitte cette salle. Le concert a été particulièrement impressionnant de qualité. C’est émouvant tout de même d’assister à la dernière tournée d’un groupe dont le single « Wind Of Change » a été pour moi le premier titre à me mettre un pied dans le metal. Mais rassurez vous, il reste encore beaucoup de dates sur cette tournée et le groupe revient dans la région, à Saint-Etienne le 1er avril 2012 et à Chambéry le 2 avril. Pour ceux qui auraient raté cette dernière à Lyon, il y a encore un peu de rab.


 


SETLIST SCORPIONS :


Sting In The Tail


Make It Real


Bad Boys Running Wild


The Zoo


Coast To Coast


Loving You Sunday Morning


Tainted Love


(Gloria Jones cover)


The Best Is Yet To Come


Send Me An Angel


Holiday


Raised on Rock


Tease Me Please Me


Dynamite


Kottak Attack


Blackout


Six String Sting


Big City Nights


Rappel :


Still Loving You


Wind Of Change


Rock You Like A Hurricane


When The Smoke Is Going Down



no images were found