CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Andréas et Nicolas
Avec : Andréas et Nicolas
Date du concert : 14-12-2011
Lieu : La Dynamo - Toulouse [ 31 ]
Affluence : 200
Contact organisateur : http://www.listenable.net
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 22 décembre 2011 - Chroniqueur : Bloody - Photographe : Bloody


En ce mercredi 14 décembre, la ville rose se place sous le signe de l'humour. La raison ? Les joyeux drilles d'Andréas et Nicolas sont de pasage à Toulouse pour la promo de leur album de "Super Chansons". Elu révélation de la chanson comique 2011, la médiatisation du duo c'est rapidement propagée et ce projet a pris beaucoup plus d'importance que prévu. Les 200 personnes présentes ce soir sont là pour en attester. Malgré quelques problèmes d'accréditation, je vais tenter tout de même de vous conter la soirée sachant qu'un déssacord sur les accréditations entre les deux groupes eut lieu. Le management d'Andréas et Nicolas n'avait aucun problème contre le fait que je couvre leur concert mais celui de Kiemsa ce fût une autre histoire... C'est donc le set d'Andréas et Nicolas qui va être résumé.


C'est devant une scène remplie d'objets en tous genre que l'on attend le couple de Nantais. Le show promet d'être drôle car vu ce qui se trouve parterre, il n'y a aucun doute sur le fait que la mise en scène sera des plus soignée. L'intro qui résonne dans la Dynamo ne fera que confirmer cela. C'est sur "Ainsi parlait Zarathustra" que le duo – tout de peignoir vétu – va entrer sur les planches pour entamer le show avec un "wah ouh wah wah ouh" bien energique qui mettra l'ambiance d'entrée de jeu. Chacun armé de ses instruments (guitare pour Nicolas et clavier enfant pour Andreas), ils vont nous conter les histoires de leurs super chansons. Le tout illustré par un Andreas intenable tout au long de la soirée, ces gais lurons nous invitent à prendre part à un voyage ou comique et musique ne font qu'un.


Ce soir, une bonne partie de leur premier album va etre joué. (12 chansons sur 17) C'est alors que les Nantais vont nous faire étalage de tout leur potentiel car oui leur potentiel est très solide. Même si ces derniers ont commencé l'aventure alors qu'il ne s'agissait que de blagues faites entre eux, il faut se rendre à l'évidence lorsqu'on les voit sur scène. Leur sujet est plus que travaillé ! Sans aucun temps mort, le set va être un des plus solides qu'il m'est été de voir. De superbes transititions viennent embellir le tout pour ne pas casser le rythme du set et derrière leurs airs de rigolos, Andréas et Nicolas sont de très bon musiciens doublés de fin metteur en scène.



D'un "Ours et Compagnie" à "Chacun ses Soucis" ou bien d'un "Chatroulette" à l'excellent "Je Déteste le Sexe", le duo va user et abuser des multiples accessoires à leur disposition pour illustrer avec le plus de présicion leur morceaux. Ours, lunette 3D, sac poubelle, chat en peluche et même café sont de la partie ! C'est bien connu, les Nantais ont du coeur. Et ce soir le duo va payer le café a toute la salle ! Andréas sort son thermos remplit de café pendant que Nicolas commence le fameux "Je suis Narcoleptique" qui prend toute une autre envergure quand elle est joué sur scène. Même si elle est de courte durée, elle a le mérite de faire exploser de rire toute la salle ! Trève de plaisanterie, ces deux rigolos sont narcoleptique et viennent de s'ecrouler de fatigue mais il y a un coup de fil qui va venir mettre le désordre dans la prestation. Qui est la personne à l'appareil ? Mais oui ! C'est bien Will Smith ! (le meilleur acteur depuis les trentes dernières années !) Ce sketch fut pour l'occasion rallongé avec une conversation téléphonique qui grâce à Andreas et son accent anglais inimitable; a rendu ce moment très marrant. Les morceaux s'enchaînent très vite et pour faire un break au millieu de leur set, le duo va faire participer le public ou du moins une demoiselle pour l'inviter à jouer au "piochage de chansons". L'élue devra tour à tour faire chanter le plus de chansons possible au duo en moins de dix minutes. La spectatrice fut très concernée par le jeu et se fera récompenser par un "Je suis un pacemaker" très sensible mais toujours très comique. Toujours pour rester dans la séquence émotion, Andreas et Nicolas enchaîneront sur "Petit Enfant Abandonné" qui se voulant très triste s'est vu au final partir dans des horizons comiques la faute à un Nicolas déguisé en Dieu qui n'arretait pas d'enchainer les blagues. Il ne c'est pas passé une seconde sans qu'un rire soit déclenché dans la salle !



Il est désormais temps de sortir les accords de "Montrez moi vos Miches Madames" et de "Je Collectionne Les Canards Vivants", tout deux hymnes par excellence qui recueillent un avis unanime car tout le monde chantaient les chansons à gorges déployées ! Ceci viendra clôre un set qui malgré sa courte durée a mis l'ambiance comme jamais. Même si leur humour pipi/caca n'est pas au goût de tous le monde, il a quand même une majorité de grands enfants qui ont eu ce soir l'occasion de passer un très bon moment ! Vive l'humour et vive Andréas Et Nicolas !



no images were found