CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


NUIT METAL EXTREME
Avec : DEADLY SINS, DUX, MALEPESTE
Date du concert : 06-01-2012
Lieu : Le Blogg - LYON [ 69 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://www.blogg-cafe.com
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 08 janvier 2012 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger


Rendez-vous ce vendredi soir six janvier au Blogg de Lyon pour un concert métal. Nouveau lieu, nouvelle année, premières effluves métalliques pour un public qui répond présent et qui est donc venu en nombre. Pensez donc, pas de concert « qui fait du bruit » à Lyon depuis le 16 Décembre dernier, alors on était « en manque », il faut nous comprendre nous les métalleux invétérés et curieux. Le café concert est accueillant, ambiance chaude et feutrée avec des sofas et des canapés en fond de salle et un bar bien sympathique. Niveau scène, c’est pas mal, mais où le bât blesse, c’est au niveau du son. En effet, l’endroit possède un limitateur de décibel conforme à la nouvelle réglementation et pour la puissance dégagée par la musique « métal », c’est un peu limite. A voir (et à entendre) pour la suite… Au menu de la soirée, trois groupes de Lugdudum en devenir avec du black, du black et du thrash aussi pour varier les plaisirs.


Vers 21 heures, MALEPESTE monte sur les planches dans la fumée et les lumières sombres. Sombre comme leur black-metal, down-tempo qui nous emmène dans les profondeurs de la peste et de la mort moyenâgeuse. D’ailleurs les ossements sont empilés devant le kit de batterie et les candélabres viennent donner une pâle lueur au visage des musiciens. Ces musiciens en corpse-paints, habillés de haillons et affublés de chaines et de clous. Voila, le décor est plante et la cérémonie peut commencer. Mais que donne leur musique ? Là, je vais être clair, autant sur leur premier CD l’enregistrement est bon, autant sur scène, et depuis plusieurs fois, le groupe ne bénéficie pas d’un bon son et c’est dommage. Alors ce soir, la « malédiction » de MALEPESTE sera encore au rendez-vous, exit la voix inaudible, et les lignes de basse trop intimiste, seul la guitare et la batterie pourront sortir du lot. E pourtant, « Soul Rapist », « The Feast », « Dunkel Sklave », « Black Scream » et « Such A Priest For Evil », sont des compositions originales et devraient marquer les esprits (malins ?). MALEPESTE nous fera bénéficier ce soir de deux nouveaux titres qui ne laissent présager que du bon pour l’avenir de cette entité maléfique. Cette entité à qui il manque encore un peu de cohésion et de petits riens qui la feront passer au cran supérieur. Alors ne les perdez surtout pas de vue et encourageons les dans leur démarche peu ordinaire.




Poursuivons maintenant avec encore du black-metal, mais plus “guerrier”, plus agressif, plus mordant, avec le trio DUX. DUX qui ce soir donne son premier concert, mais ne vous y trompez pas, c’est Alexis de ORTHANC qui dirige le groupe et l’on à pas à faire à des débutant c’est sûr. Cela se ressent d’emblée car dès les premiers titres, ça bourrine sévère devant la petite scène et l’ambiance est au rendez-vous, tout n’est que mouvement, sueur et déchaînement. Le tout orchestré par la présence du leader du groupe qui harangue sans cesse le public venu là pour en découdre. Les compositions dont donc mouche, puissance et miaulement guitaristique, voix écorchée et batterie énorme au taquet font le reste. DUX et son black pur, rapide et très direct avec quelques touches de thrash, est irrésistible en live, le tout rehaussé par les vocaux décapants et accrocheur du frontman qui font un malheur. Ce premier essai en live fut donc brut de décoffrage, mais intense malgré la durée relativement courte du set. A revoir donc pour confirmer ce « direct in your face » que nous avons reçu ce soir à Lyon.




Après le black, voici venu le moment du thrash. Mais pas n’importe lequel, celui de DEADLY SINS. Après avoir sorti un premier enregistrement « Old School » «en 2008, les thrashers fous de Lyon avaient un peu « levé le pied », mais c’était pour, entre-autre, composer un nouvel opus qui viendra bientôt mettre le feu à votre lecteur CD nous n’en doutons pas. Le quintette semble ce soir avoir la rage, vous savez, celle de revenir en force sur scène et de tout casser, celle de vouloir vous faire déboiter les cervicales, avec des anciens titres somme « DEPC » et « Blood On My Hands », mais aussi avec de nouvelles compositions à décorner un troupeau de buffle. Alors, ce soir nous allons déguster dans tous les sens du terme. Et sur scène comme devant, cela va donner une ambiance de « ouf ». Allez hop, tout le monde torse-nu (sauf les filles évidemment, quoique…) et pendant tout le gig l’ambiance sera bien présente sans aucune baisse d’intensité. Retour en force donc de DEADLY SINS avec un frontman toujours déglingué, des guitaristes toujours inspirés, un bassiste décalé et un batteur enflammé. A minuit, le groupe débranche après un rappel obligé et ne casse pas ses instruments (comme les WHO, souvenez-vous), mais les posent délicatement jusqu’au concert suivant qui ne manquera pas, j’en suis certain, de rameuter tous les métalleux déjantés de France et de Navarre.





Avec ce petit concert apocalyptique nous démarrons l’année 2012 de belle façon. C’est donc parti pour un an de folies métalliques avec nous l’espérons de bonnes surprises au programme comme ce soir au Blogg de Lyon.


Set-List Deadly Sins :

Intro
Skined Alive
Depc
Thrash Metal Necronaut
Fuck Off Social Networking
Dreaming Soul
Zombi Paradise
Cannibal Holocaust
Deadlysins
Blood On My Hands
Rappel



no images were found