CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


THE VIBRATORS
Avec : the vibrators, savage riposte
Date du concert : 21-01-2012
Lieu : Le Warmaudio - Décines [ 69 ]
Affluence : nc
Contact organisateur : http://www.myspace.com/warmaudio
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 23 janvier 2012 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger


Punk un jour, punk toujours, cette formule pourrais s’appliquer au groupe légendaire british THE VIBRATORS. Ce trio keupon avec trente cinq ans de tournées au compteur, a joué notamment avec THE STRANGLERS, THE SEX PISTOLS et IGGY POP. Ce soir, à l’initiative du Warmaudio il fait étape dans sa tournée Européenne actuelle à Décines près de Lyon. Pour « chauffer » le Warmaudio avant leur montée sur scène, c’est les Lyonnais de SAVAGE RIPOSTE qui lancent les débats vers vingt et une heures. Encore peu de monde dans la salle en ce début de soirée. En effet nous sommes un Samedi et le gros de la « troupe » arrivera plus tard pour remplir les lieux progressivement, pas de souci donc. SAVAGE RIPOSTE est un jeune trio mais il possède déjà un premier album qui vient de sortir et officie dans un punk-garage bien « riffu », bien en place avec des compositions qui attirent l’attention. Le son est bon, les amplis chauffent comme il faut, la guitare tranche dans le vif du sujet, la basse ronronne et le batteur se fait plaisir en martyrisant ses fûts de belle façon. Tout est donc réuni pour nous faire passer un agréable moment bien rock’n’roll avec une rythmique binaire plombée à souhait.



Le temps d’attente pour voir enfin THE VIBRATORS devant nous ne sera pas bien long. A part le changement de kit de batterie, le trio branche et joue, c’est tout simple, c’est punk quoi ! Dès le premier titre « Bad Time », tout le monde se rapproche de la scène, la salle est bien remplie maintenant, et un public motivé et concerné ouvre grand les yeux et les oreilles pour savourer ce moment unique dans le genre. Pensez-donc, une légende vivante se déchaine sur les planches et nous régale de titres nouveaux et anciens comme le fameux « Troops Of Tomorrow » qui nous rappelle la reprise faite par les BERURIER NOIR, « Les Rebelles ». THE VIBRATORS est vraiment un groupe charismatique et particulier, il semble toujours prêt à se faire plaisir en tournée et nous fait partager sa passion et son engagement. Le trio vit le punk, le transpire carrément et le poids du temps qui passe ne semble pas avoir de prise sur lui. Pete, le chanteur/bassiste est déchaîné, Knox le chanteur/guitariste, plus discret, sait placer ses tricotages à la six cordes là où il faut, quand il faut. Quant à Eddie, la batterie n’à plus de secrets pour lui. Après chaque titre, les british interpellent le public, lui fait reprendre en chœur ses morceaux classiques. Bref avec eux « punk is not dead », c’est sûr et certain. Vibrations, émotions, rock plombé ou speedé, le plaisir toujours renouvelé est là, bien palpable. Et lorsque le groupe quitte la scène nous sommes un peu déconcertés. Rappel obligé donc avec trois titres dont le fameux « Shakin’all Over », classique du rock de Johnny Kidd (1960) repris encore dernièrement par Lemmy de MÖTÖRHEAD avec son « side project » THE HEADCATS. Avec THE VIBRATORS, le temps a paru bien trop court, quelle intensité, quel plaisir partagé, ce fut donc un set mémorable auquel nous avons participé.



Merci donc le Warmaudio pour cette soirée hors du temps. Merci au deux groupes pour leur sincérité et leur présence, nous pouvons sortir des lieux avec la « banane », c’est certain. On recommence quand ce genre de soirée « vibratoire » en diable ?

Set-List THE VIBRATORS Bad Time Pure Mania I Need à Slave Whips And Furs The Kids a Mess Troops OF Tomorrow Amphetamine Blue London Girls Sound Of The Suburbs No Way Brand new Cadillac Sweet heart Baby Baby Judy is a punk Disco Automatic lover RAPPELS : Wrecked On You Shakin’All Over Yeah Yeah Yeah



no images were found