CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


The Wounded Kings
Avec : The Wounded Kings, Ataraxie, Cult Of Occult
Date du concert : 01-03-2012
Lieu : Les combustibles - Paris [ 74 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://bloodritesasso.blogspot.com
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 13 mars 2012 - Chroniqueur : Ssly69 - Photographe : Ssly69


Une soirée qui s'annonce comme une belle réussite nous est annoncée ce soir aux Combustibles, et un menu complet, avec du doom, du doom, et heu... du doom. Bien sûr, cette soirée s'adresse donc aux amateurs du genre, mais les curieux pourraient tout aussi bien y trouver leur compte.


On entamera le menu avec les Lyonnais de CULT OF OCCULT. Après s'être fondus dans le public, on les verra monter sur scène très rapidement pour entamer un set qui s'annonce rapidement énergique. Le plus gros défaut (et peut être le seul d'ailleurs) se fait rapidement sentir. La voix semble effectivement beaucoup plus basse que le reste du groupe. Elle reste cependant audible, mais on aura par moments l'impression de manquer une partie des morceaux. On peut cependant se douter que cela est du à l'abondance d'amplis répartis sur la petite scène de la salle, qui d'ailleurs laissent peu d'espace pour le groupe. Qu'à cela ne tienne, le chanteur se sentant sûrement à l'étroit prendra son micro et sa bière pour venir au plus près de son public. Les quelques passages sans chant nous laisseront voguer au rythme des vibrations qui viennent de partout. La fin de set gardera son ton gras, mais une forte dose d'énergie viendra completer le tout, afin de mieux marteler nos oreilles qui ne en redemandent aussitôt fini.



Cette bonne note nous aura mis dans l'ambiance, et les Rouennais d'ATARAXIE n'auront pas grand chose à faire pour que le public se jette la tête la première dans leur musique. Le son est globalement mieux reglé que pour leurs prédecesseurs, le guitariste demandera cependant plus de retours. Après un début de set très prenant, le groupe nous annonce un nouveau morceau. Celui ci commence sur des basses beaucoup plus fortes, mais qui baisseront en intensité au fil du temps, on ne saura si c'était volontaire, ou s'il s'agissait d'un problème de réglage. Certains passages monteront en intensité, laissant entendre l'aspect "death" de ce groupe, avant de revenir sur des rythmes plus calmes quelque peu "psyché". Le groupe aura bénéficié d'une bonne affluence, et le set se termine avec un public qui semble aux anges, on reste donc dans la qualité, bien que le meilleur ne soit pas encore arrivé.



THE WOUNDED KINGS montera sur scène devant une salle à moitié vide, rien de bien alarmant car à peine les premiers accords entamés que les fumeurs s'empressent de revenir gonfler les rangs. Le son laisse rapidement entendre quelques difficultés, avec toutefois une voix qui reste bien audible. Ces quelques problèmes seront rapidement résolus, et le set pourra continuer sur sa lancée. Le public semble conquis, et il y a de quoi, le groupe nous proposera un doom très fidèle à leurs albums, peut-être même un peu trop d'ailleurs. Le set sera beaucoup moins rythmé sur la fin, et certains ressentiront une cassure. L'heure avancée y est probablement aussi pour quelque chose. Le set que nous ont offert les anglais restera cependant un très bon moment.



On voit mal comment cette soirée aurait pu mieux se dérouler, des groupes qui exploitent à fond leur potentiel, un public très réceptif, et de bonnes bières. Rien de tel pour passer une bonne soirée. L'association Blood Rites nous offre de bonnes soirées, et nous prouve surtout qu'avec un peu de bonne volonté on arrive à de très bons résultats, merci à eux et aux groupes.



no images were found