CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


HELMET
Avec : FIGHTING WITH WIRE, STEREOTYPICAL WORKING CLASS, HELMET
Date du concert : 13-03-2012
Lieu : Ninkasi Kao - Lyon [ 69 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://www.mediatone.net
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 16 mars 2012 - Chroniqueur : Chart - Photographe : CHART http://fr.myspace.com/chart333


Le printemps est encore une fois de retour ! A croire qu’à chaque fois que je dois faire une chronique de concert à Lyon, il se met à faire beau ! C’est tant mieux car la fin de l’hiver signifie aussi la reprise des concerts et c’est toujours plus agréable avec le soleil ! Ce soir, c’est encore un nouvel évènement auquel nous allons assister, je dirais même un double évènement. En effet, HELMET est de retour à Lyon et cela n’était pas arrivé depuis 1994 selon leur leader Page HAMILTON. Et le groupe n’est pas là pour un show habituel car ce soir HELMET interprètera l’intégralité de son premier album « Meantime » tout juste âgé de 20 ans puisqu’il est sorti en 1992.


La soirée commence avec les irlandais de FIGHTING WITH WIRE et leur grunge rock énergique. Le trio s’en donne à cœur joie avec une énergie débordante. Les morceaux ne manquent pas de patate avec un chanteur guitariste réellement habité par sa musique. Certes ses prises de paroles manquent un peu d’enthousiasme mais son implication musicale est totale alors on lui pardonne son attitude parfois distante. Après tout ce n’est jamais simple de jouer devant un public encore peu nombreux et bien loin de la scène.



Le rock alternatif est à nouveau à l’honneur avec les lyonnais de STEREOTYPICAL WORKING CLASS placés en deuxième sur cette affiche. Cette fois le public est plus nombreux et commence à se rassembler devant la scène. L’ambiance se réchauffe un peu et c’est tant mieux. Une fois encore le show est énergique et le groupe très bon sur scène. Il faut dire que leur rock mélange un bon nombre d’influences. On retrouve une bonne teinte de hardcore mais avec un soupçon grunge et quelques passages plus calmes parfois proches de la ballade. C’est un set varié qui a de quoi plaire à un grand nombre de personnes venues applaudir un pilier fondateur du hardcore qui dans peu de temps va prendre cette scène du Ninkasi Kao.



HELMET, ce groupe existe depuis 1989 et son histoire a connu son apogée vers le milieu des années 1990 jusqu’à ce que le groupe décide de se séparer en 1998. C’est en particulier l’album « Meantime » sorti en 1992 qui constitue la pierre d’angle de leur carrière. Certifié « Disque d’Or » en 1994, « Meantime » se vendra à plus de 2 millions d’exemplaires à travers le monde. Ces précisions faites, on comprend mieux pourquoi HELMET a décidé de rendre hommage à cet album 20 ans après sa sortie et ce en jouant l’intégralité durant cette tournée spéciale.



Même en jouant l’intégralité de son album, HELMET ne tiendrait pas excessivement longtemps sur scène c’est pourquoi en guise de mise en bouche, on a droit à une série de 3 morceaux, « Milquetoast » extrait de « Betty », 1994, « So Long » tiré du dernier album en date « Seeing Eye Dog », 2010 et « Renovation » de « Aftertaste » en 1997. Trois morceaux, trois périodes et pourtant le groupe montre une cohérence parfaite d’un morceau à l’autre. Je veux dire par là que HELMET a toujours fait du HELMET et son style n’a pas radicalement changé d’un album à l’autre. L’ensemble sonne efficace même si on doit reconnaître qu’HELMET étant là depuis les prémices du hardcore a vu le style évolué au fil des années et se radicaliser grandement.



Une fois ces présentations faites avec le public, il est temps pour HELMET de se lancer dans le vif du sujet et donc de se lancer dans l’interprétation de ce fameux « Meantime ». Plutôt que de prendre l’album dans l’ordre, le groupe a choisi de le jouer dans l’ordre inverse. On commence donc par « Role Model » pour terminer sur « In The Meantime ». Il faut avouer que ce choix s’avère être judicieux car « In The Meantime » est le titre phare de ce disque. SOULFLY l’avait d’ailleurs repris sur son album « Prophecy » en 2004. HELMET l’utilise toujours lors de ses concerts notamment en rappel. Ce set a de quoi réjouir tous les fans qui pour la plupart n’ont jamais vu le groupe jouer à Lyon. C’est un peu comme retrouver le groupe à sa grande époque interprétant ses classiques. Certes, les membres ont changé et son leader a pris quelques cheveux blancs mais tout de même, il y a une bonne énergie dans ce groupe. Les musiciens sont réellement costauds. La rythmique est puissante et franchement carrée. Le duo basse/batterie est peut-être même au-dessus de ce dont le groupe était capable à l’époque. Malgré ces qualités musicales incontestables et une bonne énergie du groupe, le set d’HELMET ressemble un peu à un dépoussiérage. Il y a comme un petit coup de vieux dans tout ça. Il manque un petit quelque chose qui ferait de ce groupe un vrai groupe incontournable. Même si le moment est fort agréable, on reste un peu sur notre faim. Néanmoins, il faut reconnaître une puissance incontestable au morceau « In The Meantime » qui lui est réellement impressionnant joué en live. Pas étonnant que Max et sa clique l’ait choisi pour le faire figurer sur l’un de ses albums.



Il s’agissait donc d’une soirée assez sympathique qu’organisait là Médiatone. Il faut dire cette production est plutôt douée pour faire dans l’éclectisme et on les en remercie. HELMET aura donné un concert intéressant et très professionnel. Il est vrai que certains devaient attendre cela depuis longtemps. C’est dorénavant chose faite.


Set-List HELMET :



  • Milquetoast

  • So Long

  • Renovation

  • Role Model

  • FBLA II

  • You Borrowed

  • Better

  • He Feels Bad

  • Turned Out

  • Unsung

  • Give It

  • Ironhead

  • In The Meantime


Rappel :



  • In Person

  • Swallowing

  • Driving

  • Wilma

  • Repetitions



no images were found