CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


Accept
Avec : Accept, Hell
Date du concert : 06-04-2012
Lieu : Le Bataclan - Paris [ 75 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://www.base-productions.com
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 02 mai 2012 - Chroniqueur : Ssly69 - Photographe : Ssly69


Les allemands d'ACCEPT nous reviennent un peu plus d'un an après leur précédent passage. Cette date parisienne sera la première de cette tournée et coincidera avec la sortie de leur nouvel album "Stalingrad". Le bataclan accueillera aussi pour l'occasion le groupe HELL, groupe anglais qui nous est revenu il y a quatre ans, après de lourds déboires, et de longues années d'inactivité.


Une petite présentation des british de HELL pourrait aider à comprendre ce à quoi nous aurons le droit en première partie. Ce groupe né au début des années 80 est ce que l'on pourrait appeler un groupe "maudit". Leurs déboirs commenceront avant même l'enregistrement de leur premier album. En effet, la disparition de leur label fait éclater le groupe, s'en suit le suicide d'un des membres, ce qui semble signer la fin du groupe en 1987, soit après seulement 5 ans d'existance. C'est 21 ans plus tard, soit en 2008, que les membres décident de reprendre l'aventure, et de boucler l'album imaginé deux décénies plus tôt. C'est donc dans ce contexte que le groupe se présente à nous, la scène laisse penser à ce qu'aurait pu nous présenter GHOST en légèrement plus réduit, on a en toile de fond des peintures représentant des vitraux blasphématoires, et des tenues de scènes sorties d'un autre âge. Le groupe nous prodiguera un heavy metal sans faute, à l'ancienne, mais qui manque quelque peu de saveur. On restera sur du classique, et rien ne permet au groupe de vraiment faire vaciller le public. L'accueil restera mitigé, et la mise en scène ne sera pas vraiment d'une grande aide. Un semblant d'auto-flagelation pourra prêter à sourire, le show semble surfait et là encore sorti d'un autre âge. On pourra cependant retrouver quelques rythmes sympas, mais qui ne sauveront pas pour autant le show. Des soucis de réglage du son viendront achever de nuire à la prestation du groupe, avec des guitares difficilement dissociables, et une voix difficilement audible, il sera assez difficile d'apprécier le spectacle, aussi théatral soit-il.



Arrive donc l'heure d'ACCEPT, suite à une prestation en demi-teinte, le moment n'est plus à la rigolade. Les allemands entament fort avec "Hellfire", suivi directement de "Stalingrad". Tournée de promotion oblige, le nouveau bébé du groupe est donc rapidement mis à l'honneur ce soir, mais ne reviendra qu'une seule fois en milieu de set avec "Shadow soldiers", on pourra trouver celà dommage, ce nouvel album ayant été très bien reçu. Le groupe se donne vraiment à fond, et le public le lui rend bien. On assistera à un show très carré, quasiment millimetré, aucune place pour l'improvisation donc, d'autant plus que cette date est la première de la tournée. On ne ressent pas d'appréhension de la part du groupe qui envoie tout ce qu'il a dans les tripes. Le show reste donc dans la lignée des shows d'ACCEPT, et la majeure partie des classiques seront joués ce soir. On retrouvera des titres tels que "Princess of the dawn", ou encore "Up to the limit" alors que la fin du set approche. On continue dans les joyeusetés avec "No shelter" et "Pandemic" alors que des problèmes de micro commencent à pointer le bout de leur nez. La voix de Mark Tornillo devient quasiment inaudible alors que celui-ci s'égosille en espérant que le staff arrive à régler le problème rapidement. Le problème persiste malheureusement, et une partie du public commence à siffler. Manque de compassion alors que le groupe aura tout fait pour continuer, d'autant plus que celui-ci nous reviendra au bout de dix bonnes minutes afin de terminer son set. Départ du groupe après un "Fast as a shark" quelque peu calmé par cette difficulté technique. Le groupe nous reviendra rapidement afin de nous jouer un rappel détonnant, composé de "Metal heart", "Teutonic terror", et "Balls to the wall", et oui, rien que ça. De quoi nous faire oublier l'incident qui vient d'avoir lieu, et achever cette soirée sur une note des plus agréables.



Une soirée ayant connu ses difficultés donc, avec une première partie qui aura peiné à séduire le public d'ACCEPT malgré ses efforts. Les allemands ayant eux-même subi les aléas de la technique, mais ayant une équipe réactive qui aura permis de conclure ce concert en beauté. Cette soirée aura donc été haute en couleurs, même si on peut regretter une set-list qui change peu au fil des tournées.



no images were found