CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


UNDER THE GUILLOTINE TOUR
Avec : seth, glorior belli, belenos
Date du concert : 17-05-2012
Lieu : La Clé d’Voûte - St-Etienne [ 42 ]
Affluence : 80
Contact organisateur : http://www.facebook.com/pages/dream-factory-music-inc/382400125108814
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 20 mai 2012 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger


La grand’messe noire de ce jeudi 17 mai à la Clé d’Voute de St-Etienne, n’aura pas attiré les foules sombres du black.metal. Pourtant, « The Under The Guillotine Tour » faisait étape dans ces lieux aux allures de crypte, avec trois des grands noms du métal noir de l’hexagone, BELENOS, GLORIOR BELLI et SETH. Dream Factory Music Inc. Avait pourtant bien organisé la soirée, mais bon, les voix de Satan sont impénétrables !


Passons maintenant du bar à la salle de concert où nous attendent les trois musiciens de BELENOS qui lâchent les décibels sous la lumière blafarde d’un seul spot teint en rouge. Mais les Bretons ne vont pas bénéficier d’un bon son, de dirais même que ce sont plein d’aigus et de « reverb » se révélera assez désagréable durant tout leur set (sic). Dommage car Loïc Cellier, créateur originel du groupe vit ses textes depuis 1995, et après quelques traversées du désert en solo revient en force accompagné ce soir de deux compagnons pour un métal païen remontant aux sources des traditions celtes. Tantôt violent avec un black guerrier, tantôt atmosphérique aux passages plus nuancés, les compositions de l’entité BELENOS avec un chant en Français sont hautement prenantes et épiques à la fois. BELENOS qui essayera ce soir malgré la barrière du mauvais son de nous emmener sur la vague de ses albums, « Errances Oniriques », « Spicilège, « Chants de Bataille », « Chemins de Souffrance et « Yen Sonn Gardis ». Mais au fond de moi surnage un peu de déception, à revoir donc dans de meilleures conditions.



C’est au tour de GLORIOR BELLI, autre groupe culte de la scène black-métal Française de venir sur la petite scène de la Clé d’Voûte dans l’ombre toujours blafarde, faite de rouge et de noir. Infestuus, guitare/chant, seul membre originel nous propose son black violent et rapide mais pas seulement. En effet dans une ambiance sale et malsaine, le groupe nous fait profiter aussi de ses déviances stoner, rock et bluesy, pourquoi pas ! Cette fois-ci, le son s’est nettement amélioré dans la salle et nous pouvons profiter pleinement des compositions du groupe. Ce groupe en perpétuelle évolution notamment avec « the Great Southern Darkness » (2011) qui parle de lui-même. Niveau guitares tout est déchaîné comme il se doit sans négliger une basse omniprésente, et sous une noirceur de batterie malsaine se dessine du bon vieux rock en « border line ». GLORIOR BELLI est donc innovant et ce soir nous en sommes pleinement conscients, les titres font mouche c’est évident même si le public reste bien statique, ce qui sera une constante durant toute la soirée même avec la venue du tant attendu SETH qui va commencer sous peu de nous envoûter avec sons black racé, malsain, la quintessence du mal en quelque sorte.



Et puis, voici SETH devant nous qui semble vouloir reprendre du poil de la « bête » après une certaine absence scénique de ces dernières années. SETH, autre groupe culte de la scène hexagonale du black-métal donc en provenance de Bordeaux emmené par le chanteur Black Messiah. Le moment que nous allons passer en compagnie du quintette sera magique par rapport aux titres choisis et par rapport à un très bon rendu surtout au niveau du son qui cette fois sera excellent. Alors, de « Let Me Be The Salt In Your Wound » » jusqu’au final « A La Mémoire de Nos Frères », en passant par « La Quintessence du Mal », « Acid Christ » et « Sons Of Seth », ce fut un chemin musical pathétique qui nous a été offert ce soir. SETH est de retour et ce ne fut qu’excellence dans la Clé d’Voûte en cette nuit particulière où les blessures de l’âme se sont rouvertes pour une nouvelle ère de malédiction qui commence avec une prestation sans faille du dieu rouge, maitre du tonnerre , de la foudre et du désordre.



Les lumières de la Clé d’Voûte se rallument, le son s’est évanoui, mais des ombres fugitives restent dans les recoins de la salle après ce concert. Ce sont celles des dieux païens invoqués tout au long de cette soirée consacrée au black-métal avec trois formations cultes gauloises unies dans un sacrifice musical hors du temps. Merci encore à Dream Factory pour ce moment particulièrement intense.


Set-List- SETH



  • Let Me Be The Salt In Your Wound

  • A Pall Bearer’s Gloom

  • Addicted To Psychotropic Angeldust

  • Die Weihe

  • La Quintessencedu Mal

  • In Aching Agony

  • Xtasian Ostix

  • Acid Christ

  • Umbilical Cutting

  • Sons Of Seth

  • A la Mémoire de nos Frères.



no images were found