CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MON ONC' SERGE ET LES SPORTIFS
Avec : mon onc'serge et les sportifs, klakomaniak, les carottes rapées
Date du concert : 26-05-2012
Lieu : Hôtel de la Musique - Roubaix [ 59 ]
Affluence : 35
Contact organisateur : http://www.facebook.com/stage.bleeding
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 26 juin 2012 - Chroniqueur : Doc.Douggy - Photographe : Doc.Douggy


Haut lieu des groupes qui répètent à Roubaix (métropole Lilloise), c'est à l'Hôtel de la Musique que Stage Bleeding organise ce samedi de fin mai le retour dans nos contrées du québequois Serge Robert, que tout le monde connaît aussi sous le nom de scène de Mon Onc'Serge ! Après un passage très remarqué dans ce même lieu en compagnie d'Anonymus, il ya plus d'un an, un autre en solo à la fin de l'année dernière à Lille, le voici qui revient pour la promotion d'un de ces nouveaux projet: Mon Onc'Serge et les Sportifs.


Après la chanson à textes et le Metal, j'aurai le droit à un concert placé sous le signe du "hard rock'n roll". Et ce soir, le groupe possède deux premières parties avec LES CAROTTES RAPEES et les KLAKOMANIAK. Une soirée qui promet d'être placée sous le signe de la bonne humeur !


Arrivé en retard, je loupe les premiers titres des CAROTTES RAPEES, trio Lillois de punk/metal. Punk dans l'ambiance mais Metal de son ! Le groupe reprend des standards de la chanson, voire génériques TV comme "Les Animaniacs" dès mon arrivée, en version accelérée bien sûr ! Le son est fort ce soir, mais permet l'entente de tous les instruments autant que du chant. Autant dire que sans protections auditives, ça tape, mais sans être brouillon. S'enchaînent des titres issus d'un répertoire éclectique comme le prouvent la reprise "Rasputin" d'ABBA ou encore "La bonne du curé" d'Annie Cordy spécialement dédiée au public belge présent dans la salle. Salle qui d'ailleurs n'est hélas pas aux attentes d'une venue de Mon Onc', une trentaine de personnes présentes... La faute au soleil présent ce soir ? N'empêche, LES CAROTTES RAPEES ouvrent la soirée sur une bonne touche conviviale, et malgré les idées que j'ai des groupes "Punk", ici on retrouve une touche sonore qui n'est pas sans rappeller la puissance des TAGADA JONES, en bref, à revoir !


 



Discussions avec l'orga, alors que les KLAKOMANIAK investissent la scène. Etant un habitué et un grand fan de leur “Punk/Metal/Electro/Loufoque/Français ”, c'est toujours avec plaisir que je retrouve ces 4 compères à lunettes pour une bonne dose de chansons aux textes bien acérés et toujours aussi marrants, scandés par un Nix toujours aussi grandiloquent dans ces paroles et sa gestuelles mais aussi suivi par 3 frères (Bronsky,Ronny et Digital) aux instruments. Fort d'un premier album “Massacre” qui leur a ouvert de belles perspectives, les Lillois reviennent retourner l'HdM pour une heure de set. Et comme ils ouvrent pour des sportifs, le groupe démarre avec “Super Champion”Nix, toujours en si belle forme et avec ses mimiques ne mâche pas ses mots, mais s'adresse avec compréhension et tendresse entre les titres au benjamin de la salle âgé d'une dizaine d'années ! S'ensuivent des chansons sur les gendarmes avec “Mr l'Agent” ou sur l'école primaire avec “Poil au tableau”, reprise de R. Gothener. Ou des “tubes” pour une partie du public présent qui suit le groupe à chacune de leur représentation comme “Du sable dans les poches” ou “Monde de merde” et de nouveaux titres comme “les Motards” (qui d'ailleurs sonne très “pouet pouet”). Les chansons passent les unes avec les autres dans la même bonne humeur que LES CAROTTES RAPEES et après une bonne heure de set et un rappel “rap/hiphop” KLAKOMANIAK repart sous les applaudissements. J'm'ennuie rarement à leurs concerts, maintenant faut qu'ils tournent les gaillards !


 



Il est un peu moins de 23h quand se fait entendre “The Eye of the Tiger” dans la salle et voilà que MON ONC'SERGE ET LES SPORTIFS arrivent, bandeaux sur la tête, maillot d'athlètes et chaussettes de football tels les gladiateurs des temps modernes du fond de la salle pour une bonne heure de “Hard rock'n roll/ punk” à la sauce Québequoise ! Cette fois-ci le groupe du chanteur charismatique est un quatuor composé de basse/guitare/batterie. Et comme toujours, une tchache pas possible avec le public qui ne manque pas de rire ou de s'exclamer après lui lors de ces explications sur le pourquoi du comment de son retour “-Pleins de Français viennent au Québec et nous disent qu'ils y ont trop d'immigrés/ Alors nous on a choisi de venir en France pour les voir ces immigrés et quand on arrive, qu'est qu'on voit ?... DES FRANCAIS ! “ A l'instar donc de ces autres projets, ici la simplicité des riffs donnent une ambiance plutôt festive avec une ambiance à la AC/DC. Le son de la guitare et de la basse est à la hauteur de la soirée, et MON ONC' ET LES SPORTIFS nous dévoile une setlist basée sur leur premier et unique album en date, avec comme toujours les classiques en fin de set qui feront danser tout le public sur des fanfaronnades “Marijuana” et “L'âge de Bière” qui pour l'occasion voit un jeune homme du public boire sa canette cul-sec sur la scène, un Serge monter sur le bar pour chanter ou encore prendre une canette pour un exercice d'équilibre en la mettant sur sa tête et en descendant de la scène sans en perdre une goutte. Malgré quelques soucis de machine à fumée envahissante par moments, je passe comme toujours un excellent moment en la compagnie du Québequois.



 


Une bonne soirée placée sous le signe de la rigolade où le grand absent encore de cette affiche restera le public, qui pourtant lors de la venue de MON ONC'SERGE est toujours très présent. Somme toute une bonne soirée, avec des groupes employant la touche de la bonne humeur dans leur musique pour le bonheur de nos oreilles. Merci à Alix et l'orga qui ont réussi, malgré les petits soucis de dernières minutes à nous faire passer un très bon moment !



no images were found