CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


COMBICHRIST
Avec : COMBICHRIST, V2A
Date du concert : 09-07-2012
Lieu : CCO - LYON [ 69 ]
Affluence : 300
Contact organisateur : http://www.myreferencevents.com/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 12 juillet 2012 - Chroniqueur : Teenage.Whore - Photographe : TEENAGE WHORE


Lundi 9 juillet, My Reference Events avait le plaisir de nous donner rendez-vous au CCO à Lyon pour une soirée placée sous le signe de l’électro. A l’affiche : V2A, un groupe allemand cybergoth composé de deux membres officiels (les autres n’étant présents que pour les lives), INES LEHMANN et KEVIN STEWART ; Et en tête d’affiche, COMBICHRIST, un groupe Electro – indus formé en 2003 par ANDY LA PLEGUA et aujourd’hui basé à Atlanta aux Etats-Unis.


Il est 20h et V2A prend place sur scène. Le groupe est très inspiré cybergoth esthétiquement parlant. Le quatuor ne passe pas inaperçu ! Les « astronautes » de l’électro indus sont décidés à chauffer la salle ce soir. Brandissant des drapeaux tel un appel à la révolte ou à je ne sais quoi d’autre, les « boum-boum » raisonnent comme des boulets de canons dans la salle du CCO. Et c’est parti pour 40 minutes non-stop de musique avec bien souvent trois phrases en guise de paroles et des musiciens déchainés à souhait. Le fait d’avoir deux voix, une féminine et une masculine est plutôt bien choisi et donne un réel plus à leur musique excentrique. De plus, ces deux leaders n’hésitent pas une seconde à donner le micro au public afin de crier en cœur certains passages. Le côté pratique, comme je le disais précédemment, c’est que souvent il suffit d’une phrase pour combler toute une compo, ainsi si vous ne connaissiez pas ce groupe et encore moins les paroles, cela permettait de faire un petit rattrapage express. Du coup, le « Look like an angel, fuck like a whore », après 3 minutes d’intense répétition non stop, tout le monde était capable de le crier dans le micro ! Le claviériste prendra même un plaisir monstre à prendre un bain de foule accompagné toujours de son drapeau, ce qui incitera encore plus le public à se défouler dans la fosse. V2A est donc un très bon groupe pour chauffer une salle, et était largement à la hauteur de faire la première partir de COMBICHRIST.



21h pétante, et c’est à COMBICHRIST de faire son show. Andy La Plegua monte sur scène et est acclamé par la foule. Il y aura plusieurs étapes à ce concert. Tout d’abord, les trois premiers morceaux où il y a qu’Andy et deux claviéristes sur scène. Puis, le batteur débarque, et ensuite ce sera au tour du guitariste de venir. Comme à son habitude, Andy ne peut s’empêcher de courir à droite et à gauche de la scène. Cet homme a probablement une pile duracell à la place du cœur ! La mise en scène est assez bien travaillée dans le sens où le batteur est par exemple placé de côté, ce qui permet pour le public (pour une fois !) de voir un peu plus que le bout du nez du musicien ! Les deux claviéristes alternent entre clavier et caisses claires. L’ambiance est au top niveau, la foule est déchainée. COMBICHRIST jouera pendant une heure et demie ce soir, et ça pour le plus grand plaisir du public. Il est vrai que beaucoup de personnes avaient trouvé très médiocre leur dernier passage sur Lyon au Ninkasi Kao, on peut dire qu’aujourd’hui le groupe s’est racheté une crédibilité. En effet, après le concert, on peut entendre des « c’est de la tuerie » ou « une très belle claque ! ». Tout le monde est unanime ! COMBICHRIST est un groupe à voir absolument sur scène.



Pour conclure, ce fut une très belle soirée ce soir. Ce n’est malheureusement pas souvent qu’on peut avoir l’occasion de voir des groupes électro indus, et de toute évidence le public apprécie. De plus, ce genre de concert rassemble plusieurs styles : des goths, des métalleux, des punks et même des black métalleux ! Merci à My Reference Events d’organiser des shows de qualité, dans une ambiance toujours aussi bonne !



no images were found