CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


SONS OF THUNDER TOUR
Avec : Zuul-FX, God Damn, Never More Than Less, The Chainsaw Blues Cowboys
Date du concert : 17-10-2012
Lieu : L’Ampérage - GRENOBLE [ 38 ]
Affluence : 100
Contact organisateur : http://www.ufo-records.com/
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 22 octobre 2012 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger & Nathan http://black-roger.tumblr.com/


« Sons Of Thunder Tour, » où comment visiter la France en quatre étapes avec ZUUL-FX et GOD DAMN qui sortent chacun un nouvel album actuellement. Ce soir, c’est le concert de Grenoble à l’Ampérage qui nous attire sur l’invitation de Nadège de UFO Records qui organise les festivités. Pour ce mercredi 17 Octobre, les deux combos précités seront accompagnés des Canadiens NEVER MORE THAN LESS et des grenoblois THE CHAINSAW BLUES COWBOYS. Belle soirée en perspective donc et la sympathique salle Iséroise devrait trembler sous un déluge de décibels.


C’est le groupe CHAINSAW BLUES COWBOYS qui ouvre donc les débats sur scène à 20heures précises. Nous avons devant nous un duo en fait. Un chanteur avec une grosse caisse pour marquer le tempo et des accessoires divers, et puis à côté de lui un guitariste/harmoniciste assis également qui fait hurler sa six cordes avec des riffs écorchés mais qui sait tricoter aussi des mélodies bluesy. Ce duo de choc navigue dans les eaux boueuses du blues, du rock, à la limite du Sludge parfois. Très intéressant ce duo qui arrive à captiver l’auditoire encore peu nombreux en ce début de soirée. La voix est éraillée comme il faut, les compositions sont variées, que demander de plus ?. Comme quoi il suffit parfois de peu de choses pour balancer un « dirty » blues de bonne facture, on aime.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


21heures, l’heure c’est l’heure du train. Pourquoi le train ? Et bien parce-que ZUUL-FX nous percute de plein fouet avec sa musique métal groovy telle une locomotive lancée à pleine vitesse, aargh !. Steve en frontman endiablé mène la danse, cette danse vicieuse et enragée où l’on mélange allègrement du gros métal qui tâche, du rock n’roll sous amphétamines, une pincée d’indus et une louche de néo à la KORN. Et ce soir les titres font mouche. Lesquels ? Mais bien sûr ceux du nouvel album « Unleashed » qui sort le 12 Novembre prochain avec un titre percutant au menu, « Under the Mask ». ZUUL-FX n’est pas né de la dernière pluie avec dix années d’activité, un quatrième album qui arrive donc et des premières parties prestigieuses notamment en ouverture de SLAYER, MEGADETH, SEPULTURA et CAVALERA CONSPIRACY. Et ce soir les grenoblois sont sous le choc car beaucoup ne connaissaient pas encore le quatuor Parisien semble-t-il aux antécédents thrash/death. Le combo donc fait sensation sur la scène de l’Ampérage. Groupe bien rôdé au live, musiciens au top niveau, leader charismatique, le set fut donc excellent et se termina par le titre classique bien connu dans les chaumières métalliques, le fameux « I 8 U », extrait de leur premier album « By the cross » de 2004.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


22heures, c’est l’heure du hardcore/metal/punk/neo/rock, inclassable en fait, de nos cousins Canadiens NEVER MORE THAN LESS. Et là, ça va faire mal, car sous un air souriant et pince sans rire sur fond d’accent du Quebec, nous allons nous prendre un direct « in your face » net et sans bavure. Leur crossover est rapide, tranchant, subversif décapant et puissant. Claquant comme un coup de fouet en somme. Mais si une moitié de l’assistance semble ravie, L’autre s’en va fumer dehors, alors le frontman avant de poursuivre la leçon métallique doit faire rentrer tout le monde. Quand même, quelle honte de bouder ainsi un combo diablement efficace et sympathique avec un chanteur/grogneur qui à de la répartie, de l’humour et qui nous balance ses « growls » à la figure sans faiblir, quel frontman ! Cela me fait penser un peu à la démarche d’un CANCER BATS, formation canadienne également pratiquant un crossover ébouriffant et implacable. Le menu des Quebecois de ce soir est délectable, goûteux et particulièrement épicé, quel régal, du moins pour certains dont le fait partie. C’est donc pour moi une excellente découverte, la preuve je n’ai pas vu passer le temps durant leur show, et vous ? Ce show qui se termine avec le classique « Fight For Your Rights » des Beastie Boys.


Set-list : Final Dead End, King Of Your World, You Won’t Be Missed, A World Devided Magic Pill, Ishaqi, Sound Revolution, A Blissful End, With This Gun, In Need Of A Cause, We Don’t fit In, The Ape Know As God, Fight For Your Rights.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


23heures, c’est l’heure du stoner/metal avec les fameux renards du désert de Lyon, souvent imités, jamais égalés, les “mother fuckers” de GOD DAMN. Eux aussi débarquent ce soir à l’ampérage avec sous leur bras un nouvel album à défendre « Back To The Grindstone ». Alors nous aurons droit à de nouveaux titre évidemment comme « Under Pressure », « All In », « The Lambest », « Never look Your Fate Down » et « 90’s », mais aussi à des anciens morceaux qui ont fait leur preuve en live comme « Old Days » et en fin de set le classique « Landing For My Pride ».


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Ce soir le quintette de brutal stoner n’est pas prit en défaut, le show est mené de main de maitre par Renat’, c’est toujours aussi lourd, aussi crade et ça “bastonne” toujours aussi sévère avec les gratteux aux tricotages savoureux à la six cordes, avec le bassiste bien présent avec son énorme basse qui se la joue “seventies”, et le maitre des fûts qui martyrise son kit de batterie. Le métal des GOD DAMN « a des couilles », c’est certain mais sait nuancer les envois avec intelligence nous emmenant parfois dans des déviances hardcore (hein Bij ?) pourquoi pas. Prestation sans faille ce soir avec un groupe au mieux de sa forme, on ne s’en lasse pas.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Bien sûr un certain public potentiel aurait pu se sortir de son fauteuil douillet et se délivrer de son récepteur de télévision, mais bon, même si l’affluence ne fut pas au niveau espéré, reste que le concert de ce mercredi soir fût un coup de cœur en ce qui me concerne. Quatre groupes, quatre baffes dans cette salle mythique de l’Ampérage. Il convient de remercie encore une fois Nadège d’UFO Records pour l’accueil et l’organisation sans faille de la soirée où des groupes, pas forcément énormes, mais de qualité, nous maintiennent en bonne santé métallique.



no images were found