CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MASS HYSTERIA
Avec : mass hysteria, inside dawn
Date du concert : 08-11-2012
Lieu : La Cave à Musique - Mâcon [ 71 ]
Affluence : 350
Contact organisateur : http://www.cavazik.org/
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 13 novembre 2012 - Chroniqueur : Der.Lehrer - Photographe : Black.Roger http://black-roger.tumblr.com/


A la veille de leur concert historique à Lyon, les Franciliens de MASS HYSTERIA ont fait une escale amicale à la Cave à Musique de Mâcon pour saluer cette ville où ils semblent compter pas mal de connaissances et où ils ne s'étaient pas produits depuis la fin du siècle dernier, plus précisément en 1997. En quinze ans beaucoup d'eau a coulé sous le pont Saint-Laurent, et MASS HYSTERIA, fondé en 1993, a atteint sa majorité, d'ailleurs ne dit-on pas qu'il s'agit d'un groupe majeur de la scène métal française. En cette fin de vacances de la Toussaint, cette soirée particulière n'aura pas laissé indifférents les adeptes du métal et les autres, qu'ils soient Bourguignons ou Rhône-alpins, puisque la célèbre salle mâconnaise aura pratiquement fait le plein. Le quintette INSIDE DAWN, originaire de la ville-chef-lieu de Saône-et-Loire, y aura aussi contribué, ayant l'honneur et la lourde tâche d'assurer la première partie du spectacle. Le public, attentif et motivé, aura droit à plus de trois heures de « vraie musique ».


INSIDE DAWN sont ici chez eux. Vers 20h 45, ils entament leur set d'environ trois quarts d'heure. Le jeune groupe mâconnais comporte deux chanteurs, un « chanteur principal », Julien, enturbanné de noir, vocalement et scéniquement très doué, et Damien à la voix plus aiguë, qui officie également aux machines. Avec les deux Benjamin, respectivement guitariste et batteur, et Mars (Marcel), ils pratiquent ce qu'on appelle par commodité de langage un néo-metal de bonne facture. Ecoutez leur EP récemment sorti! A la fois vifs et concentrés sur scène, devant leurs amis venus en nombre pour les encourager, ils montrent une bonne maîtrise instrumentale, les voix sont en parfaite harmonie . Le son produit est puissant et lourd, agrémenté de quelques variantes et mid tempo, notamment grâce à la batterie dirigée de main de maître par le benjamin (Forest) du groupe! Il semble que le groupe KORN – entre autres – les ait inspirés ou influencés. On a affaire à un jeu moderne et efficace, apprécié des spectateurs qui réclament un rappel. Le « visuel » gagnerait peut-être, c'est le seul bémol, à être un peu plus sobre. Formation récente (2011), INSIDE DAWN ne manque pas d'atouts. Groupe prometteur dans le vivier »métallique » de Mâcon, il privilégie désormais le travail en studio, un premier album est en effet prévu pour l'an prochain. Le terme néo-metal est, à mon sens, réducteur en ce qui les concerne.


SET-LIST de INSIDE DAWN: Intro/Wakin'Time/Spend A Life/Controversial Insanity/Shades Out Of My Mind/There Is/The Other Side Of The Mirror/Wanted/Dreamlity/Who'S Next.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Il est 22h 15. Sous le signe de la nouveauté, label et album, « L'Armée Des Ombres », leur septième opus, très favorablement accueilli par la critique, et Vincent Mercier, nouveau bassiste, MASS HYSTERIA se présentent devant une salle comble, et aussitôt « la machine de scène » se met en marche, la fosse – et au -delà- s'enflamme, pogos et slams ne se comptent plus. Mouss, le chanteur et fondateur vénéré est l'âme vivante de MH, sans répit, il chante, il parle, lance quelques adages, harangue la foule acquise à sa cause, ses nombreux fans. On danse, on saute autant sur scène que dans la salle, Mouss et ses acolytes sont aux anges, admiratifs et comblés de la ferveur que le public déchaîné leur témoigne. Certains, parfois, se risquent à des intrusions sur scène. Il y a une véritable osmose entre les gars de MASS HYSTERIA et la masse des spectateurs, jeunes et anciens jeunes(!). Ce ne fut pas toujours le cas dans le passé, le groupe ayant connu des périodes moins fastes. Ils ont heureusement évolué, progressé, changé en bien. On peut prétendre que « les MASS » de 2012 sont en phase – en communion, osons le terme! - avec les métalleux d'aujourd'hui et les autres. Leurs chansons et leur style assez éclectique, tantôt avec leur côté punk, tantôt plus proches du rap, mais défendant ou condamnant dans leurs textes en français (sauf rares exceptions en anglais) les idées et les comportements du moment, d'une manière radicale – parfois simpliste -, néanmoins toujours pertinente, avec des mots acerbes et acides, frappent les esprits. Tout et tout le monde en prend pour son grade, la société, les politiques de tous bords, la finance, l'injustice, la guerre etc. Mouss le rebelle – qu'il me pardonne- appelle franchement au refus, à la résistance... Avec leurs gros riffs lourds, une basse mise en valeur, un zeste de hardcore ou de thrash, une rythmique brutale ou des passages « mid tempo » assez rares, ces bêtes de scène que sont nos amis de MASS HYSTERIA, avec un set de plus de vingt titres et de 1h 45 nous auront offert un spectacle unique et original, une performance carrément dantesque. L'un des musiciens n'a pas hésité à slamer et à se laisser porter par le mouvement, de même la distribution d'une liqueur allemande bien connue, tout cela fait la spécificité de ce groupe. A 23h 30, une pause de quelques minutes annonce la conclusion du spectacle, à savoir quelques morceaux joués en rappel. Et là l'onde de choc déferle jusqu'au fond de la salle. Le clou du set sera un « wall of death » géant, suivi d'un final grandiose et festif à souhait: des dizaines de fans de tous les âges, « les furieux » montent sur scène, manifestant ainsi leur plaisir, leur enthousiasme, mais surtout, je pense, la réelle proximité existant entre le groupe et le public. Tout un symbole. Il est bientôt minuit, la Cave va retrouver petit à petit un calme relatif. Mouss annonce un grand concert pour les 20 ans de MASS HYSTERIA en avril 2013 à l'Olympia de Paris. C'était donc cela, « L'Armée Des Ombres ». Inoubliable.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Les gens s'attardent sous les voûtes de la Cave, boivent un dernier verre ou bien achètent un souvenir au stand de merchandising, ou bien encore bavardent avec les musiciens des deux groupes, font des photos etc. Quant à nous, chroniqueur et photographe, il nous est agréable de remercier chaleureusement tous ceux qui ont permis le succès de cette soirée de l'amitié, l'association LUCIOL et l'équipe efficace de la Cave à Musique de Mâcon, les artistes et le public. Ce concert du 8 novembre 2012 restera, personne n'en doute, dans les annales. D'autres suivront...


SET-LIST de MASS HYSTERIA: Positif A Bloc/Tout Doit Disparaître/World On Fire/Plus Qu'Aucune Mer/Babylone/Une Somme De Détails/Echec/Attracteur Etrange/Aimable A Souhait/Sur La Brèche/Donnez-Vous La Peine/Knowledge Is Power/Mass Protect/L'Homme Sans Tête/Vertige Des Mondes/Pulsion/L'Archipel Des Pensées/Même Si J'Explose/Contraddiction/P4/Respect To The Dance Floor/Furia.



no images were found