CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


KREATOR
Avec : Kreator, Morbid Angel, Nile, Fueled By Fire
Date du concert : 12-11-2012
Lieu : Le Transbordeur - LYON [ 69 ]
Affluence : 800
Contact organisateur : https://fr-fr.facebook.com/myreferencevents
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 14 novembre 2012 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger http://black-roger.tumblr.com/


Une affiche de rêve pour tous les métalleux invétérés de la région nous était proposée ce Lundi 12 Novembre par My Reference Events au Transbordeur de Lyon-Villeurbanne. Pensez-donc, le même soir sur scène nous allons retrouver KREATOR, MORBID ANGEL, NILE et FUELED BY FIRE, quatre formations connues et reconnues avec au menu du thrash millésimé et du death incontournable. Alors, vous êtes prêts à vous faire ramoner les « cages à miel » et à en prendre plein les yeux pour une soirée qui s’annonce assez exceptionnelle ?


Ouverture des portes à 18heures, pour un jour de semaine, c’est un peu tôt, mais un quart d’heure après les décibels sont lâchés devant un public encore clairsemé, par les Californiens de FUELED BY FIRE. Ce combo formé il y a une dizaine d’année déjà est en quelque-sorte le plus ancien des « nouveaux » groupes de thrash dit « old-school », la relève en somme de la première vague du thrash des 80’ s comme SLAYER, EXODUS ou encore DESTRUCTION pour n’en citer que quelques uns. Le quatuor ricain n’invente rien dans le style, et pourtant quelle énergie déployée sur scène pour nous présenter ses compositions. C’est net, carré, précis et rugueux en même temps, thrash oblige. Ils respectent les fondamentaux « revival thrash » à la lettre. Les musiciens ne sont donc pas des « manches » et la petite demi-heure qui leur est allouée passe comme une lettre à la poste et nous met dans le bain de la « Bay Area » tout simplement. Pas mal du tout pour ouvrir les débats, on aime.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Du thrash au death, il n’y a qu’un pas et il est vite franchit avec maintenant NILE. Les samples d’ambiances égyptiennes sont la particularité de ce groupe de brutal death technique et l’on rentre facilement dans les pyramides et autres sépultures de ce berceau des civilisations antiques. NILE, c’est avant tout un monument discographique avec ses sept albums sortis depuis 1993 dont le petit dernier « At the Gate Of Sethu » qui a fait l’unanimité dans les critiques. C’est un death particulier que nous offre Karl Sanders et ses acolytes tout droit sortis des sarcophages, Toutankhamon es-tu là ? Les artworks de couverture des CDs du groupe sont toujours réussis et emblématiques de la niche musicale de la formation Américaine. Leurs enregistrements ont su rassembler beaucoup de monde au fil des ans. Mais sur scène, c’est une autre histoire. NILE fait partie je pense des combos qui n’arrivent pas totalement à retranscrire en live leurs compositions, les rendre plus vivantes dans ce métal de la mort. Ce soir en plus, ils ne bénéficieront pas d’un son merveilleux ce qui va un peu ternir leur prestation de quarante cinq minutes. Dire que « Sacrifice Unto Sebek », « Kafir ! », « Sarcophagus », « Ithyohallic » ou encore « Black Seeds Of Vengeance » ne nous ont pas fait vibrer serait faux. NILE a quand même du répondant mais ce soir pour ma part ce sera sans plus, contrairement à leur prestation du mois d’Aôut dernier donnée au Metalcamp où j’avais largement apprécié leur set. Ce set qui ce soir sera bon, mais pas excellent tout simplement.


Set-List : Sacrifice Unto Sebek, Defiling the Gates Of Ishtar, Kafir !, Hittite Dung Incantation Enduring The Eternal Molestation of Flame, Sarcophagus, Ithyphallic, Supreme Humanism Of Megalomania, Black Seeds Of Vengeance.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Allez, on reste dans les cimetières avec le metal-de-la-mort-qui-tue de MORBID ANGEL, et là ça va faire mal, très mal. David Vincent se présente en pleine lumière, avec un look d’enfer qui « flashes ». Il va tenir dans le creux de sa main un public maintenant en nombre, acquit a sa cause, à la cause de ce death mythique de l’ange morbide, et vous n’en sortirez pas vivants, c’est certain. Le groupe a choisit une set-list infernale et percutante en revenant sur beaucoup de ses anciens titres qui ont « fait » Morbid Angel. Ce sera donc « Immortal Rites », « Rapture », le fameux « Chapel Of Ghouls » et « Blood On My Hands » entre autres. L’album tant controversé « Illud Divinum Insanus » ne sera représenté que par deux morceaux, « Existo Vulgaré » et « Nevermore ». le son est mortel, la présence scénique incontournable, les musiciens nous tordent les neurones avec des soli scalpel et David Vincent avec sa voix caverneuse d’outre-tombe interpelle en Français un public hypnotisé par la magie « noire » de ce groupe légendaire qui n’a jamais déçu en live. Du moins en ce qui me concerne. Enorme, le mot n’est pas trop fort pour qualifier leur prestation de folie ce soir à Lyon.


Set-List : Immortal Rites, Fall From Grace, Rapture, Maze of Torment, Sworn To The Black, Existo Vulgoré, Nevermore, Lord Of All Fevers and Plague, Chapel Of Ghouls, Where The Slime Live, Blood On My Hands, Bil Ur-Sag, God Of Emptiness, World Of Shit.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Un autre groupe légendaire s’active maintenant derrière un écran blanc. Allons-nous avoir droit à une séance de cinéma ou à un concert des thrashers fous teutons KREATOR ? L’écran s’anime soudain avec projection d’images du groupe au fil des albums et des ans sur une intro de « Personal Jesus » (cover Johnny Cash ) et de « Mars Mantra ». le rideau tombe et « Phantom Antichrist » nous prend à la gorge suivi de « From Flood Into Fire » et de « Enemy Of God ». Et durant beaucoup plus qu’une heure, ce sera le chaos dans un transbordeur en chaleur et en mouvements, les stages-diving étant refoulés au niveau des crash-barrières. « Death to the World » fait son œuvre tout comme « Pleasure to Kill » le bien nommé. Et puis les rappels pleuvent avec notamment le fameux “Violent Revolution” qui marqua le retour brutal du groupe en 2001 aprés des “égarements” gothiques période “Endorama” (1999). Mille Petrozza tient Kreator à bout de bras et le thrash de l’école « Allemande » ne faiblit plus depuis une dizaine d’années et se bonifie même au fil des albums et des prestations live comme celle de ce soir au transbordeur. Un seul regret pour ce soir, les lights fabuleux sont en arrière plan, mais rien en façade, Mille et ses sbires ont-ils voulu se voiler la face ? A part cela nos thrahsers germains préférés ont visité avec maitrise presque toute leur imposante discographie ne présentant que deux titres de leur dernier opus en date « Phantom Antichrist » pourtant très brutal et inspiré à la fois. KREATOR donc, groupe de thrash old-school aux sonorités bien actuelles est là pour durer, et ce n’est pas le concert de ce soir à Lyon qui viendra nous en faire douter, excellent.


Set-List : Phantom Antichrist, From Flood Into Fire, Enemy Of God, Phobia, Hordes of Chaos, Extreme Aggression, People Of the Lie, Death To The World, Coma Of Souls/Endless Pain, Pleasure to Kill, Violent Revolution, United In Hate, Betrayer, Flag of Hate, Tormentor.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Voici en bonus ci-dessous quelques photos d’ambiance pour prolonger la soirée :


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


A la sortie des lieux, difficile de dire qui de KREATOR ou de MORBID ANGEL, les deux co-headliners, a remporté la palme métal de la soirée, les avis sont restés partagés à ce sujet. Mais n’oublions pas FUELED BY FIRE et NILE qui ont « assuré » à leur manière et contribué à faire de cette soirée une date qui marquera les esprits de toute façon. Alors ont leur dit merci et on dit bravo à My Référence Events pour nous avoir offert un plateau d’enfer ce 12 Novembre 2012.



no images were found