CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


HAUTEVILLE METAL NIGHT II
Avec : l’epouvantail, hellixxir, shaytan, morbid feculent
Date du concert : 01-12-2012
Lieu : Salle des Fêtes - Hauteville-Sur-Fier [ 74 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://fr-fr.facebook.com/pages/shaytan-groupe-manager-et-administrateur/126148590836099
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 03 décembre 2012 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger http://black-roger.tumblr.com


Nous sommes le 1er Décembre et il y a une multitude de concerts métal proposés dans la région Rhône-Alpes ce soir. Mon choix s’est porté sur le « Hauteville Metal Night II ». En effet, je désirais prendre un peu la température du métal dans la région d’Annecy dont je suis originaire. La salle des fêtes d’Hauteville-sur-Fier est grande, mais elle sera bien remplie au final. Les organisateurs, en l’occurrence Shaytan ont bien fait les choses et une belle et bonne sono est en place dans les lieux. Ce soir, quatre formations vont nous délivrer du métal plutôt extrême entre death, thrash et grindcore. Jeunes et moins jeunes vont pouvoir s’éclater je pense avec ces groupes qui, je suppose, ne font pas dans la dentelle.


L’EPOUVANTAIL d’Annecy lance le son en premier avec son death-métal accrocheur suspendu aux vocaux caverneux de sa frontwoman Emilie qui nous prend à la gorge dès les premiers titres. Le son est bon, l’envoi est musclé, les musiciens en place, tout démarre donc très fort avec ce combo. Ce soir, L’Epouvantail ne nous fait pas peur mais nous fait découvrir des compositions diablement métalliques qui envoient du lourd avec des riffs malsains nous écorchant le cerveau de façon intéressante avec entre autres, « If Only I Could Be Free To Kill », « The Colors Of Darkness » et « Kept Silence About Greatest and Save the Rest », tout un programme ! Le public ne s’y trompe pas et commence à bourriner de tous côtés, ça promet pour la suite. Bonne découverte en ce qui me concerne, l’accueil qui lui est réservé par l’assistance ne trompe pas, on aime tout simplement.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Pour varier les plaisirs, voici maintenant un peu de thrash. Mais n’importe lequel, celui des Grenoblois de HELLIXXIR. HELLIXXIR n’est pas un inconnu dans la sphère métallique Frenchie, avec depuis une dizaine d’année des enregistrements remarqués (deux albums), des concerts appréciés et un chemin tortueux marqué par des épreuves douloureuses, mais qui ont renforcé la cohésion des musiciens bien décidés à continuer pour notre plus grand plaisir. Alors ce soir ce sera la même, un set brutal et sans concession à l’image des dernières compositions où leur thrash s’est endurci en flirtant avec le death par exemple, sans toutefois négliger les envolées guitaristiques de haut niveau pratiquée notamment par Mathieu. Manu envoie d’énormes lignes de basse, Romain assure derrière les fûts et Arnaud tiens le micro et la guitare de façon très vivante et arrachée. Pourtant le jeune public de ce soir semble être un peu dérouté par le thrash-métal, et il faudra attendre la fin du gig avec notamment la reprise de « Refuse/Resist » de SEPULTURA pour mettre tout le monde d’accord.


Set-List Hellixxir : Punishment, Blood Writings, Constant Fear, Oppressions, Bloody Mary, Faces Of Death, Hellhound, Birth Of The Evil, Declaration of War, Kill The Parasite.


 


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Retour au death/thrash avec du métal extrême Japonais pratiqué par le groupe SHAYTAN. Non je plaisante, quoique parfois les climats instaurés semblent être inspirés par le pays du soleil levant. Bref, le chanteur/Bassiste envoie sévère avec sa basse puissante et ses « grunts » de brontosaure dans un registre où l’on retrouve fatalement CANNIBAL CORPSE ou encore DYING FETUS pourquoi pas ! Ici donc, ça passe ou ça casse, en fait ça passe très bien ce soir avec Hachman et Olivier qui font hurler leurs six cordes et Gaylord démontant son kit de batterie. Bien soutenu donc le frontman Jérôme nous ramone les conduits auditifs de belle manière, les compositions tenant la route ya pas à dire ! En gros, SHAYTAN n’est pas venu ce soir sur scène pour faire de la figuration, mais pour nous balancer un death/thrash imposant et inspiré, si, si ! Du coup, le public a failli démonter la salle des fêtes d’Hauteville, c’est pour dire. Résultat des courses, groupe en devenir au fort potentiel, on se revoit quand ?


Set-list : No Lies, Mournful Journey, I Stole His Identity, Forgotten Souls, Chair(e) Trauma, Shaytan, Coffin Rock, Grief and Remorses, Strange Voices, The revelation


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Il est maintenant passé minuit largement, mais les MORBID FECULENT s’installent pour nous donner le coup de grâce dans cette soirée agitée. Morbid Féculent, qu’est-ce que c’est en fait ? C’est une bande de jeunes détraqués hésitant entre death, grind et hardcore pour exciter notre curiosité maladive et satisfaire nos besoins en truc-machin-chose extrême. Ces jeunes fous furieux, sous des aspects « déconne », nous envoient à la figure des morceaux de choix et tiennent bien la scène, leurs instruments aussi. Samples enfantins et puérils, suivis de ravages ultimes et brutaux, soutenus par des claviers inspirés et déglingués, leurs titres font mouche évidemment. Entre un « Decrepit Cake » un « Breakdown Of Sanitaires » suivi d’une « Tarte au Citron », il n’y a pas de rapport pensez-vous, alors creuser vous dans ce qui vous reste de neurones et vous trouverez peut-être. En résumé, Morbid Feculent c’est un peu comme si ULTRA-VOMIT avait copulé avec HATEBREED et NAPALM DEATH pourquoi pas. En tous cas, leur prestation va laisser des traces, ne les perdons surtout pas de vue, groupe jeune mais plein d’idées au fort potentiel, à suivre forcément.


Set-List : Anatole, Decrepit Cake, Putrefied Kikinette, Breakdown Of Sanitaires, Athropophagic Prayers, Bloody Circus, The First house, Cumshot In the Dark, Tarte au Citron, Orgy Of Pigs.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Quoi, comment ! Il est déjà 1heure 30 du matin et nous n’avons pas vu le temps passer. C’est un signe qui ne trompe pas. Cette soirée en Pays de Savoie fut donc très appréciée. Ambiance, musique qui pulse pas piquée des vers, rencontres conviviales. On remercie évidemment les organisateurs et bien entendu les quatre groupes qui se sont déchainés sur scène pour cette nuit du métal à Hauteville-Sur-Fier, la suite vite !



no images were found