CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


BLACK RAIN/KORITNI
Avec : BLACK RAIN, KORITNI, MILLION DOLLAR RELOAD
Date du concert : 18-01-2013
Lieu : Le Splendid - Lille [ 59 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://www.veroneproductions.com/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 15 février 2013 - Chroniqueur : Doc.Douggy - Photographe : Doc.Douggy


Ça y est l'Hiver avec un grand « H » est arrivé dans le nord en ce froid vendredi 18 janvier. Et même si avec ces intempéries on aimerait rester au chaud chez soi, certains ont bravé la neige qui tombait pour aller jusqu'au SPLENDID se réchauffer les esgourdes devant du bon Hard Rock des familles, le tout venant du pays des Kangourous avec la présence de KORITNI dans le pays nordiste. Le combo est actuellement en tournée européenne, et s'entoure de MILLION DOLLAR RELOAD, un petit groupe Nord-Irlandais et les Français ô combien controversés, BLACK RAIN (mais si, ce groupe qui est passé à un radio crochet sur une grande chaîne de télévision!) ; D'ailleurs, alllez savoir pourquoi, l'orga a décidé pour l'occasion d'échanger les deux têtes d'affiche, donc si l'on compare ce concert à celui de la capitale le lendemain, KORITNI joue bien en deuxième ce soir pour laisser la place à BLACK RAIN... Certes pour le même temps de jeu, mais pourrait-on se dire qu'ils avaient prévu les intempéries pour nous faire rentrer plus tôt ?! Mais en bon samaritain, je serai quand même resté, au moins pour je l'espère une bonne tranche de rigolade... Et même si apparemment on ne parle que d'eux en ce moment dans le paysage Français (ah bon ?! Du côté chez mes amis peu de monde est au courant …) et qu'on peut s'attendre à voir du monde, voire un concert sold-out, hé bien que nenni, un peu plus d'une centaine de personne au bas mot, si je ne compte pas les parents venus accompagner leurs adolescentes pour qui vous savez...


Une bière pour se rechauffer et c'est MILLION DOLLAR RELOAD qui monte sur scène. Le « jeune » groupe possède deux albums à leur actif, qu'ils défendent plutôt bien sur scène. Même si les lights ne sont pas au beau fixe, on peut tout de même apprécier le charisme du duo de guitaristes vestes en cuir et lunettes de soleil vissées pour un petit peu de soleil dans la salle, de quoi changer les idées avec le froid glacial extérieur... Le chanteur Phil me rappelle dans ses airs un Jeff Keith (TESLA), même si ce dernier bénéficie tout de même d'un registre vocal plus étendu, mais Phil reste juste, c'est une bonne chose ! La musique du groupe ressemble beaucoup entre un mix entre AEROSMITH, TESLA et AC/DC, très accessible d'écoute et qui n'en fini pas de faire bouger quelques hanches. Un joli petit set d'ouverture, avec comme souvenir nos deux mêmes guitaristes qui s'échangent leur guitare pour aller taper un solo sur celle de l'autre lors de « Tatoos & Dirty Girls ». Une chouette demi-heure de rock'n roll qui serait tout de même plus appréciable en Open Air avec un grand soleil... Mais rien de tel pour se préparer à la « vraie » tête d'affiche de la tournée.


SETLIST : I Am The Rapture / Fight The System / Livin In The City / Blow Me Away / Tattoos And Dirty Girls / Can’t Tie Me Down / Smoke N’Mirrors / Bullots In The Sky / Goodnite New York.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Cela fait déjà un moment que j'entend parler de KORITNI sans jamais vraiment y tendre une oreille. Ce que je fis donc histoire de me préparer avec l'excellent “Game of Fools”. Ce qui est à savoir c'est que le groupe Australien est aussi en pleine promotion de leur dernier album “Welcome to the Crossroads”. Mais aussi l'occasion, allez savoir pourquoi, d'échanger leur place avec BLACK RAIN même si ces deux groupes ont le même temps de scène (75 minutes). Bref. Le groupe déboule avec “Devil's Daughter”, le son global est très bon et rarement je n'aurais vu un groupe occuper aussi bien la scène ! Les musiciens occupent tout l'espace jouant des mimiques à plusieurs et s'échangeant sans cesse leur place. Et dans une pure veine Hard Rock nous assènent des meilleurs titres de leur répertoire sans oublier leur promo avec pas moins de 4 titres représentés, d'ailleurs le titre d'ouverture de ce dernier “Down at the crossroads” ne sera joué que vers la fin. Pas une seule seconde d'ennui, malgré un Lex Koritni certes présent et au look “rockabilly” cheveux gominés, lunettes de soleil et veste de cuir (qu'il ne tarde pas de faire tomber pour sa chemise à carreaux sans manches), qui possède un charisme sans précedent; mais que je trouve un poil statique tout de même par rapport au reste du groupe. Et c'est sans compter sur la présence de Vivi (TRUST) derrière les fûts, au taquet. L'heure un quart passe vite, et le groupe nous quitte sur une cover de Robert Johnson, “Sweet home Chicago”, une jolie dédicace au blues..Tout comme MILLION DOLLAR RELOAD, un bon set, très punchy et rock mais que je préfèrerai peut-être plutôt voir en Open Air (comme au Hellfest 2012?)


SETLIST : Devil's Daughter / TV's just a medium / Game of Fools / Never say Goodbye / I wanna know / Better off Dead / Sick Again / Red Light Joint / Lost for Words / Let it Go / By my Side / Down at the Crossroads / Heaven Again / Fortunate Son / Under the Overpass / Sweet home Chicago ( R. Johnson cover )


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Alors... Par où commencer ? Déjà par aller au bar prendre une bière en attendant BLACK RAIN. Inutile de les présenter, je pense que beaucoup d'entre nous en ont entendu parler (sinon ils seraient pas en tête d'affiche, hein?), de plus Swan n'aura de cesse de nous le rappeler durant leur set (si, si c'est même marqué sur la setlist!). Mais reprenons depuis le début. Je passe sur les caches ampli affublés des visages de membres du groupe savoyard façon Eddy, mais dis « joli » concernant le pied de micro de Swan entouré de roses avec sa petite poupée Barbie au milieu, bien cachée ! Et voilà que 5 messieurs en tenue flokorique écossaise et cornemuses arrivent sur scène pour une intro « Amazing Grace » repris ensuite à la guitare par Max Tew alors que les autres montent au fur et à mesure. Entre un look à la MOTLEY CRUE et TOKYO HOTEL c'est à se demander si leur passage télévisuel est vraiment dûe à leur musique. Car c'est seulement 25/30 ans après la deferlante « Glam-rock » aux Etats-Unis que celle-ci débarquerait en France ?! Bonne question. Les titres du groupe sont pas folichons, mais ont au moins le mérite de faire bouger la tête des plus jeunes. Contrairement à son guitariste et son bassiste qui en font beaucoup, Swan est impressionant par... son absence scénique, bloqué derrière son micro, et ce durant tout leur set (que je peinerai à regarder jusque la fin, faut l'avouer). Malgré tout, je reconnais le travail sur ses vocalises, même si, me fait remarquer un collègue, on a part moments l'impression d'entendre une grande chanteuse Française pour adolescentes (dont je ne citerai pas le nom...) Je trouve le set d'un étonnant manque de crédibilité qui me questionne sur le fait que BLACK RAIN donne plus l'impression d'un produit « music bizness » plus qu'autre chose. D'autant qu'apparemment quelques années plus tôt ceux-ci étaient passés à « feu » la Chimère (Lille) et à cette époque où ils n'étaient pas managés par un certain Jack Douglas, avaient ce côté un peu plus... « vrai ». Les titres défilent, la salle se vide au fur et à mesure (blizzard oblige va-t-on dire) et après 75 minutes de set (ouf!) et une reprise d'AC/DC en bonne et dûe forme, le groupe nous quitte sur « Dead by Stereo ». Comme dit leur reprise d'AC/DC « un long chemin pour arriver au top », le fait de passer à la télé veut dire être au top ?! Bah j'préfère croire en GOJIRA pour ne citer qu'eux car la liste serait longue...


SETLIST : Need My Doctor / Into The Groove / Heart Screams / Get A Gun / Dead Boy / No Forever / Shining Down On You / Innocent Rosie / Blast Me Up / Overloaded / Nasty / Rock N’Jive / Rock City / Burn N’Die RAPPELS : True Girls / It’s Long Way To The Top (cover ACDC) / Blast Me Up


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Une soirée un poil mitigé, surtout sur sa dernière partie. C'est sûr qu'on ne peut pas plaire à tout le monde, mais si BLACK RAIN en sont là, c'est bien grâce à quelqu'un. Peut-être vaut-il mieux auprès du grand public passer pour des assexués que pour des dépressifs sataniques. N'empêche que bravo à MILLION DOLLAR RELOAD et KORITNI qui m'auront fait passer un bon moment, et souhaite les meilleures choses pour nos Français, en espérant que comme dans le music bizness, ils ne seront pas jetés comme bon nombre de groupes issus du même milieu.



no images were found