CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


BEING AS AN OCEAN
Avec : being as an ocean, napoleon, above the north
Date du concert : 16-03-2013
Lieu : Le Warmaudio - DECINES [ 69 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : https://www.facebook.com/inkedkids
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 21 mars 2013 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger et Nathan http://black-roger.tumblr.com/


La vague hardcore mélodique/metalcore n’arrête pas de nous envoyer de nouvelles formations dans le style avec plus ou moins de bonheur. Ce soir, une tournée Européenne dans le style fait étape au Warmaudio de Décines à côté de Lyon, étape organisée par Inked Kids. C’est une première tournée commune des Américains BEING AS AN OCEAN et des British de NAPOLEON. L’ouverture de la soirée se fera à 20 heures 30 avec un (très) jeune combo local ABOVE THE NORTH. Trois combos de « djeuns » qui vont enflammer une assistance « djeuns » (moyenne d’âge 17/18 ans) très nombreuse motivée pour le « moshing ».


C’est donc dans un Warmaudio remplit jusqu’à la gueule que les Lyonnais ABOVE THE NORTH lâchent les décibels devant bien sûr un fan-club déjà acquit à leur cause cela va de soi. Devant nous un line-up particulièrement « trendy » qui en veut c’est évident. Bien influencé par leurs ainés de BRING ME THE HORIZON (le batteur a sorti récemment un drum-cover de « Shadow Moses ») la formation se lance sur les planches avec notamment les compositions d’un premier EP paru l’été dernier dans une démarche DIY. Le set ne sera pas très long et les jeunes musiciens en herbe donneront le meilleur d’eux-mêmes tout en connaissant leurs limites. En effet sur scène on se regarde, on essaie d’éviter les approximations, il faut bien débuter un jour. Alors patience, Baptiste et sa bande se rodent sur scène, nous les reverrons j’espère pour voir leur évolution.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Tout va vite ce soir pour le changement de plateau et le quatuor Anglais d’Exter, NAPOLEON arrive en terrain conquis, ou presque. Car avant même le premier accord de guitare, c’est l’effervescence dans le pit, chaud devant donc. Alors, hardcore ou métalcore, on ne sait pas, mais faisant fi des étiquettes, les jeunes musiciens de la « perfide Albion » vont donner ce soir un show dynamique, carré et précis malgré le jeune âge de cette formation qui n’a qu’un album à son actif, mais semble être connu et apprécié dans l’assistance. Textes travaillés, compositions qui font mouche, notamment le nouveau single « Brought Here To Suffer » que beaucoup reprennent dans le pit. Si le guitariste reste un peu dans son coin pour ciseler de bon riffs sur sa six cordes, le frontman est déchainé et vit ses paroles soutenu par une rythmique basse/batterie à toute épreuve. Set intense donc fournit par NAPOLEON dont la musique semble correspondre tout à fait aux attentes d’un public concerné et enjoué.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Co-headliner de la soirée, le combo Californien BEING AS AN OCEAN va se différencier quelque peu des groups précédents par une approche plus progressive. Le quintette de la côte ouest des states est surtout connu pour ses singles « Dear G-d » et « The Hardest Part Is Forgetting Those You Swue You Would Never Forget », extraits du premier opus « Dead G-d » de 2012. Joel Quartuccio se comporte en frontman (déjà) charismatique allant chanter avec ceux des premiers rangs en duo, trio, ou plus. Les mélodies accrochent pour se transformer subitement en un hardcore ravageur aboyant avec guitariste s’envoyant en l’air et rythmique dévastatrice. Inutile de vous dire que le pit sera en ébullition pendant tout le concert avec des « stage-divings » non stop au dessus de nos têtes. Un calme relatif viendra s’insérer dans le set lorsque l’un des deux guitaristes ira changer une corde à son instrument. Mais à part cet incident mineur le show fut assez énorme, peut-être un peu court, mais tout le monde se retrouvera au final sur scène pour exulter avec ce très bon hardcore mélodique délivré par un groupe en devenir.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Soirée réussie donc, dans un style peut-être controversé par les « purs et durs » hard-coreux et métalleux, mais qui à le mérite d’exister et d’attirer de plus en plus un jeune public qui se reconnait dans cette vague « Océanique » appelée métalcore mélodique. Alors il nous faut davantage s’intéresser à cette mouvance par curiosité peut-être ou plus si affinités. En tous cas merci à Inked Kids pour cette programmation bien sentie et merci aux trois formations ayant animée de bonne façon cette soirée mouvementée au Warmaudio.



no images were found