CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


SPIRITUAL BEGGARS
Avec : spiritual beggars, zodiac
Date du concert : 22-04-2013
Lieu : La Scène Bastille - Paris [ 75 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://www.noisegateproductions.com/ngp.php
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 29 avril 2013 - Chroniqueur : Chleo - Photographe : Chléo


Je découvre une scène parisienne que je ne connais pas, ou du moins de réputation seulement. D’apparence peu encourageante, isolée dans une rue peu avenante, il suffit de passer de grandes portes en bois et de traverser un couloir, afin accéder à la salle qui n’a rien à voir avec l’extérieur : une ambiance chaleureuse, une déco sobre aux couleurs sombres mais où l’on se sent bien, comme dans un bar de bikers, du moins j’imagine. Comme je suis arrivée un peu en avance, je profite de la musique d’ambiance et c’est avec une joie intérieure que je reconnais « The house of the rising sound », titre également célèbre utilisée comme thème de la série Sons Of Anarchy. C’est comme à la maison, on vous dit ! Dix années après leur dernière tournée, Spiritual Beggars revient sur les planches et fait escale à la Scène Bastille pour le plus grand plaisir de leurs fans. Accompagnés sur cette tournée du groupe Zodiac, ils nous dévoilent ce soir un aperçu de ces années musicales spirituelles, qui sont tellement loin à présent…


Le concert débute par Zodiac, quatuor Allemand réputé pour leur style Blues Rock/Stoner, qui nous propose des compositions très proches de l’esprit des années 70 parsemé de touches Heavy. Influencé par Led Zep, Black Sabbath, Thin Lizzy et tant d’autres, le combo d’apparence classique sait y faire pour nous transporter dans leur univers et il ne me faut pas moins de deux morceaux pour accrocher aux riffs percutants et entrainants. Les jeux de scène semblent timides, malgré tout efficaces. Le tout est harmonisé par des coups de baguettes énergiques, contrasté par des lignes de basse qui arrondissent le tout sans aucune difficulté. Je ne pourrais pas passer à côté de leur superbe reprise de « Blues Jean Blues » (ZZ Top). Il est Difficile pour moi de vous parler d’un groupe que je ne connais pas sans risquer de frôler un éloge mérité. Le set, cohérant et travaillé, me parait un peu court, et je pense que quelques morceaux en plus n’auraient pas été de trop. Je peux cependant vous confirmer qu’ils sont talentueux et mériteraient que l’on s’intéresse à eux, si ce n’est pas déjà fait.


Set list – Zodiac : Diamond shoe – Horrow vision – Blues Jean Blues (ZZ Top Cover) – A bit of a devil – Down Town – Coming home


Pavillon 666 webzine


Parlons peu, parlons bien. Si nous sommes venus en nombre ce soir, c’est pour (re)découvrir un groupe renommé dans le milieu Stoner 70’s. Les Nordistes de Spiritual Beggars viennent nous apporter un peu de chaleur, contrastant avec ces tristes derniers jours de mauvais temps. Je trouve que la scène bastille leur convient plutôt bien, intimiste et accueillante, malgré tout je constate l’une de ses imperfections majeures : les lights. Je réalise ce problème lorsque je m’aperçois que je change beaucoup trop souvent les réglages sur mon Reflex, ce qui m’arrive peu souvent pendant un même concert. C’est vraiment dommage car du coup je n’aurais pas de « souvenirs photographiques » dignes de ce nom à vous présenter. Cependant je garderais de bons souvenirs de leur prestation. Tout le long de leur set, le quatuor impose gentiment et assurément ses influences musicales à travers les lignes de basse de Sharlee, qui sont travaillées et calculées, mais qui mangent presque toujours les riffs de ses comparses. Du fait, on se focalise sur la batterie derrière laquelle Ludwig semble s’amuser comme un petit fou, à tel point qu’il joue pieds nus. Niveau chant, il n’y a rien à redire. La voix d’Appolo est d’une justesse quasi parfaite, variant parfois entre le Blues/Rock et le Heavy, qui harmonise l’ensemble. La guitare de Mike Amott est quelques fois sous-mixée par rapport au clavier de Per Wiberg mais ça n’empiète pas sur son talent, c’est l’essentiel. Malgré une scène un peu petite pour un groupe de cette renommée (une Maroquinerie aurait peut-être été mieux ?), il n’en fallait pas spécialement plus pour séduire un public qui sortira, de toute façon, ravi de cette soirée. Faudra-t’il attendre encore une décennie pour les revoir sur scène ? Vous me direz, ils seront aussi au Hellfest d’ici quelques semaines…


Set list – Spiritual Beggars : Inner strength – Beneath the skin – Wise as a serpent – Left brain ambassadors – Young man, old soul – Turn the tide – Wonderful world – Fools god – Dreamer – Lost in yesterday – One man army – One man’s curse – Sedated – Kingmaker – Throwing your life away – Mantra / Rappel : Blind mountain - Euphoria


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzine



no images were found