CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


ETHS
Avec : calling of lorme, detoxed,eths
Date du concert : 02-05-2013
Lieu : SECRET PLACE - SAINT JEAN DE VEDAS [ 34 ]
Affluence : 100
Contact organisateur : http://www.toutafond.com/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 12 mai 2013 - Chroniqueur : Luxea.Photographie - Photographe : LUXEA PHOTOGRAPHIE


20h ouverture des portes, tout le monde ne parle que du groupe ETHS et de la nouvelle chanteuse RACHEL ASPE. Chacun y vas de son anecdote, de ses attentes, un brin nostalgique de CANDICE.


Après une petite bière à l’ouverture, la soirée commence avec CALLING OF LORME , Métal Electro Indus de Marseille. Seth, Vince, Dorian, Jay et Joris avec leur esthétique froide et phosphorescente nous présente leur album intitulé « Corporation ». Très influencé par des groupes comme Rammstein tant par les effets synthé, les lourdes guitares ou encore la marche militaire. Influencé aussi par NINE INCH NAILS et FEAR FACTORY. Influences tantôt bien digérées tantôt trop évidentes, voir même copier/coller. Heureusement le groupe se fait plaisir, et c’est ce que nous retiendrons. Jay au chant rauque oscille entre sévérité, et esthétique médicale. Joris à la basse quant à lui, emporté par la folie, est enfermé derrière un masque empêchant toutes morsures. Le groupe menaçant chauffe la salle et le public commence à s’agiter. Les guitares grondent, portées par la prestance des musiciens. (Même si le show était beaucoup plus structuré et intéressant lors des concerts précédents. En terme d’entrée et de sortie de scène, mais aussi pour toute la mise en scène avec la danseuse etc..). Dorian à la batterie porte toute la rythmique et rajoute à la sauce une touche futuriste et furieuse. Ces martellements et roulement font passer nos oreilles aux rouleaux compresseurs. La prestation s’achève ici, laissant place au groupe suivant.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzine


C’est au tour de DETOXED groupe de Montpellier mélangeant Metal Moderne et Death Melodic. L’album est très efficace, mais sur scène c’est un autre groupe. On perd toutes les mélodies, la batterie bordant l’affaire, la voix hurlée à gorge déployée tantôt agressive tantôt chant claire bien maitrisée. Reste uniquement la prestance, le chanteur à la haine, il saute dans tous les sens, encourage le public à se lâcher, et les premiers pogo se forment. Et même si le groupe est très carré, les premières minutes sont plaisantes, puis le groupe tourne en rond, devient lassant. Ce qui n’était pas du tout le cas sur album. Dommage.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Vient enfin ETHS. Le groupe monte sur scène en petite forme, la chanteuse est très stressée. Le groupe est tendu, ne laissant rien passer. RACHEL envoi du lourd, vocalement très puissante, beaucoup plus que CANDICE. Et même si elle est très impressionnée, elle fera bonne impression. On se retrouve dans les morceaux, les plus connus sont joués. Petit hic, RACHEL a du mal à faire varier sa voix, chants claires, chuchotement, pleurs etc… soit on ne l’entend pas, soit elle ne s’affirme pas assez. Elle reste gentille, en bord de scène. Les morceaux ont besoins d’être vécus de l’intérieur, portés, il manque cette touche de malsain. Sa présence est encore timide, on s’attend à du charisme, quelque chose d’assez froid, d’assez fort. On constatera tout de même qu’en si peu de temps, elle connait toutes les paroles au mot près, et qu’elle a-r-t-i-c-u-l-e, du coup les paroles ont en profite vraiment ! (ce qui n’était pas toujours le cas précédemment). Et elle se détendra au fur et à mesure des chansons, ainsi que tout le groupe. Allant même jusqu’à un état de pré-fureur sur « Je Vous Hais », elle maitrisera mieux les albums « Soma » et « Tératologie ». « Adonai » étant trop jeune encore, mal aboutit, abandonné. RACHEL toujours très concentrée, ose quand même un sourire et quelques mots envers le public. En terme de cohésion, les musiciens sont tous très complices entre eux, mais surtout envers leur petite nouvelle. Pour résumer, RACHEL est un diamant brut, une voix très puissante et efficace, il ne lui reste plus qu’à prendre confiance en elle mais aussi à vivre les morceaux comme les siens. Et à tailler dans la matière ses propres morceaux, ses voix tout ce qui fait d’elle une voix unique, celle d’ETHS désormais.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzine



no images were found