CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


IGNITION TOUR
Avec : Necroblaspheme, Livarkahil, Demented
Date du concert : 09-05-2013
Lieu : Scène Michelet - Nantes [ 44 ]
Affluence : 45
Contact organisateur : http://fr.myspace.com/prognrollmusic
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 14 mai 2013 - Chroniqueur : Lucky.Bloody.Mary - Photographe : Lucky Blöödy Mary


Ce soir, direction la Scène Michelet à Nantes, pour l'IGNITION TOUR. Au programme : NECROBLASPHEME, LIVARKAHIL et DEMENTED. Autant vous dire que ça va envoyer des rillettes, sévère !


C'est déjà le quatrième concert de la tournée ; Reims, Toulouse et Bordeaux ont déjà été retournés...Ce soir, c'est donc les Nantais qui vont passer sous le rouleau compresseur de la force de cette trinité brutale. Il est 20h30, Pierrick (Prog'n'roll), l'organisateur de la soirée annonce que les 20 premiers arrivants auront un album de LIVARKAHIL offert...Je vous laisse imaginer la razzia vers la caisse ! 30 minutes plus tard débute le premier groupe.


NECROBLASPHEME ouvre donc les hostilités. Le ton est donné dès les premières secondes : ça va être brutal, très brutal. Yann, au chant, prend d'assault la scène et s'en empare avec une aisance bluffante. Son grain death emplie la salle, les guitares et la basse sont puissantes, la batterie nous propulse à coup de double pédale parfaitement maîtrisée...Très bonne première impression. Cela fait 12 ans que les Parisiens font leur place dans la scène metal française avec 5 opus à leur actif. Leur son est pro, carré et leur death technique brutal ravie les oreilles les plus aiguisées. Les têtes headbanguent en rythme, la folie musicale du groupe se transmet au public. Je dois mentionner la reprise de SIMON AND GARFUNKEL, "Sound of Silence", qui m'a bien amusée. Après 45 minutes de set, ils laissent derrière eux une foule chauffée à bloc, avide de bon son. Pour un groupe "d'ouverture" à la Scène Michelet, j'ai rarement vu autant de monde présent devant la scène. C'est le talent et on ne discute pas avec le talent.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


LIVARKAHIL est donc le second groupe à jouer ce soir. Mais à la fin du premier set, l'organisateur prend le micro et nous annonce que H.K, le chanteur, est parti subitement aux urgences (rien de grave, je vous rassure). Petit désarroi...Mais surprise, ce sont Yann et Nessim, respectivement chanteurs de NECROBLASPHEME et DEMENTED qui vont reprendre les compos à main levée. Après une courte pause, c'est donc Nessim qui commence le show avec les zikos de LIVARKAHIL, et ce pour deux compo. Vu que c'est la première fois que j'assiste à un de leur live, je n'y vois que du feu ! Le boulot est bien fait, leur death reste brutal mais une certaine mélodie tente de se frayer un chemin, et j'avoue que c'est très plaisant. La technique est carrée, il n'y a pas grand-chose à redire. Yann prend le relais et encore une fois, se tranforme en un "chanteur Mr. Hyde", et c'est cool. Le set ne dure que le temps de quatre titres, c'est bien dommage car j'avoue avoir eu un petit coup de coeur pour leurs compo ! Je tenais donc à féliciter les musiciens, ainsi que les chanteurs remplaçants ; avoir fait le boulot malgré tout, bravo. The show must go on !


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


C'est donc au tour de DEMENTED, dernier groupe de la soirée, de faire raisonner leur death technique entre les murs de la Scène Michelet. Les gars se placent dans une lumière bleue, une musique d'intro se fait entendre et bam ! Grosse claque (eh oui, encore une fois), ces gars là ne rigolent pas ! Leur death est percutant, brutal et bien technique. Je les avais déjà vu à Bordeaux, à leurs débuts : leur son n'était pas encore calé dans le sens où la synchronisation était encore à travailler. Ce soir, un travail profond a était fourni, rendant leurs compo beaucoup plus claires. Le public se fait de moins en moins nombreux ; il faut savoir que c'est une particularité de cette salle. Je m'explique : à partir d'une certaine heure, les gens quittent la salle de concert pour aller boire et parler en bas, au bar. Je ne trouve pas ça très respectueux envers les artistes, mais passons, c'était mon petit coup de gueule. Le set se termine (encore quelques petits soucis de synchro sur les derniers morceaux tout de même...), mais le public restant est bien heureux de ce concert, Nessim a remué la "fosse" 2-3 fois pour le plus grand plaisir de nos côtes pleines de bleus !!


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Ce fut donc une soirée sous le signe du Brutal avec un grand B. Le public, bien que de moins en moins nombreux, était motivé et réceptif. Les groupes ont tout donné et leurs presta étaient vraiment de qualité. Merci à eux d'avoir assuré malgré le petit incident. Stay brutal !



no images were found