CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


WORMSTOCK
Avec : jenkins and the elephant riders, ellipse, worms eat her, the nation's breakdown, decades of despair, as they burn, dead cowboy's sluts
Date du concert : 08-05-2013
Lieu : Le Floride - Nantes [ 44 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://wormseather.bigcartel.com/
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 16 mai 2013 - Chroniqueur : Lucky.Bloody.Mary - Photographe : Lucky Blöödy Mary


Ce soir promet d'être un bon soir ! Nous sommes le 8 mai, il est 18h et j'arrive au Floride, salle de Nantes qui, outre son statut de boîte, accueille régulièrement des événements "metal". Ce soir, c'est le WORMSTOCK, tout premier festival organisé par le groupe WORMS EAT HER, groupe montant de la scène death nantaise, pour leur deuxième anniversaire. Ce soir, ce sont 7 groupes qui vont se succéder dont DECADES OF DESPAIR et AS THEY BURN et ce jusqu'à 2h du matin. Ce soir, va être un grand soir.


Après un happy hour de 18h à 18h30 (vin rouge et muscadet à volonté !!!), monte sur scène JENKINS AND THE ELEPHANT RIDERS. Jamais entendu parler de ce groupe ? N'ayez crainte, cela ne saurait tarder. Ce groupe rennais débarque doucement mais sûrement à dos d'élephant métallique et va nous en mettre plein nos bouilles à grands coups de clés à molette (ndlr : titre d'un de leurs morceaux). Je ne puis vraiment trouver un terme pour définir leur musique, mais celui de "weird-metal" leur convient à merveille. Pour les avoir vu une fois auparavant, je sais que je ne vais pas être déçue. Et j'ai raison ! Encore une fois leur patate est communicative ; le chanteur saute partout sur scène, les guitares sont groovy, les rythmes sont soutenus...Je vous incite à aller écouter ce nouveau petit bijou musical, un vrai régal. Il est encore tôt, les JENKINS n'ont donc pas eu le public escompté, mais ceux présents ont bien compris une chose : nous allons très vite les revoir.


Setlist : Singer's Return / Megastodon / Elephant / Duma Key 'Til We Die / New Dawn / Clé A Molette


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


C'est à présent à ELLIPSE de monter sur les planches. Ce jeune groupe nantais de metalcore/hardcore à chanteuse est en train de frayer son chemin et laisse sa marque partout où il passe. Leur set débute et ce son violent si délicieusement reconnaissable, celui du bon metalcore, retentit dans le Floride. Les mosheurs se postent devant la scène et commencent à balancer leurs bras dans tous les sens. Claire, au chant, est carrément habitée par sa musique et son charisme bluffe nombre de personnes. On peut retrouver des passages à la AUGUST BURNS RED, le son se fait lourd et se combine à des passages plus mélodiques ; le tout est bien géré et la voix de Claire envoie bien, bien, bien ! Pour ceux qui désireraient se prendre de bonnes claques, venez les voir le jeudi soir au Metalcorner du Hellfest !


Setlist : Avant la noyade / Détruire l'évidence / A nos traîtres / L'ampleur du vide / Portrait / Epsilon / Ombre fânée


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


C'est au tour des WORMS EAT HER, hôtes de la soirée, de tout mettre à sac ! Cela fait plusieurs fois que je les vois mais je ne m'en lasse pas. Leur son est puissant, violent, groovy. Bouky, au chant, en impose de par sa présence. Un jeu de question – réponse vocal se met en place avec Marsou, à la basse, rajoutant une profondeur aux compo. Leur death est original, leurs compo sont toutes bien ficelées et ça poutre ! Les pogos commencent à apparaître, aidés par Bouky, particulièrement friands des fosses chaotiques ; il se jette dans le public, remue tout ça et hop ! Go back to the stage afin d'achever tout le monde à grands coups de riffs bien lourds comme on les aime. Le tout se finit sur un “Happy Birthday to yooooou !!!” chanter en choeur par tout le monde pour, je le rappelle, souhaiter aux WORMS un joyeux deuxième anniversaire. Ce concert est une réussite sur tous les points, c'est un groupe à surveiller de prêt !


Setlist : Prescott's speech ( intro) / born to destroy these fucking worms / gears of war / hate god / worms reign / fucking hell / this is the one / the eleventh plague / for my brother


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Ce soir, et c'est bien une des premières fois où j'assiste à ça, tout est dans le bon timing ! Les balances entre les groupes sont vite et bien gérées, le public a le temps de se prendre un verre au bar, de fumer une clope et hop ! C'est reparti pour du bon son. THE NATION'S BREAKDOWN commence donc son set. Ce groupe du Havre est déjà fort de nombreuses expériences scéniques, et a déjà partagé l'affiche avec AS THEY BURN. Leur metalcore lourd et efficace résonne telle une marche puissante ; les moshers sont comblés ce soir ! Petit break soli du batteur puis du bassiste bien plaisants aux consonances jazzy et c'est reparti de plus belle. Très bonne presta, le public est assomé à coups de bass drop puissants (qui ressortent bien en façade !!) et tout le monde est content, oui oui.


Setlist : Intro / Sound of Destruction / The Last Nation / Bad Game / Illusion / The Prophecy / My Destiny


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Après le metalcore, place au deathcore mélodique (et un chouilla black !) avec DECADES OF DESPAIR, groupe parisien déjà bien rodé. Première fois que je les vois en live, et c'est un grand moment ! J'avoue avoir pris une bonne claque. Leur son est carré, technique, le tout est parfaitement maîtrisé. On ne peut s'empêcher de penser à SKELETONWITCH par moments ou encore aux BLACK DALIAH MURDER. Leur volonté et leur bonheur de faire ce qu'ils font transparaîssent, on a envie de les prendre par les coudes et sauter avec eux joyeusement ! Le concert se finit avec un magnifique strip du chanteur, nous offrant son derrière comme image ultime de ce show. Ouais, y'a pas à dire, ils mettent de bonne humeur ces gars là !


Setlist : Sons of the Red Sand / Eternal Eclipse / Born of Human Repugnance / The Ritual / Alive / Tremors / The Depths of Recadency


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Vient le tour d'AS THEY BURN, dont on ne fait plus la réputation. Ce groupe parisien de...Modern-metal est un des groupes français en vogue du moment. Leur musique mi-death, mi-metalcore mi un-truc-core n'est pas tout à fait qualifiable et c'est ça qui est intéressant. Leur show débute et met tout le monde d'accord. Ils sortent un peu des sentiers battus, et proposent un son complexe et syncopé, le tout agrémenté de riffs bien mastocs et d'une certaine mélodie parcimonieuse. Et bien sûr, la voix de Kevin aiguisée telles les canines d'un tigre aux dents de sabre (wow ça c'est de la comparaison !) rajoute une force palpable. Encore une fois, très bonne presta, le public est comblé.


Setlist : Medecine 2.0 / F.R.E.A.K.S. / When Everything Falls Apart / A New Area of Our Plagues / Distorted Rules / Beg for Death / Philosophical Research Society / Frozen Vision Part 1 / Sons of Shiva


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Le dernier concert de la soirée est entre les mains des DEAD COWBOY'S SLUTS, groupe parisien de metal aux influences oldschool. Ils jouent un thrash qui tâche teinté de brutalité et de bons gros slaps qui ne nous laissent pas indemnes. Une bonne partie du public est partie (eh oui, AS THEY BURN étant passé...) mais c'est bien dommage pour eux car ils sont passés à côté d'un bon show bien violent comme on les aime. Le groupe s'est vraiment donné, ceux restants en ont eu pour leur argent...Ce fut un très bon concert de clôture !


Setlist : The Hand of Death part 2 / I Will Hunt You Down / Asylum Breakout / Lusk / Skull Crusher / Criminal / This Hate / Backdraft


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine



no images were found