CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


GODFLESH
Avec : GODFLESH, CROWN
Date du concert : 18-05-2013
Lieu : L’Epicerie Moderne - Feyzin [ 69 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://www.epiceriemoderne.com/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 19 mai 2013 - Chroniqueur : Chart - Photographe : Chart https://www.facebook.com/chartlivephotography


Il y a des soirées qu’il faut éviter de rater lorsque l’on s’intéresse à l’histoire du metal. L’histoire de GODFLESH remonte à 1988 et s’il y a un nom à retenir, c’est celui de Justin BROADICK. Ce chanteur guitariste est à la base d’un nombre très impressionnant de projets, FINAL, ICE, TECHNO ANIMAL, JESU et même un passage chez NAPALM DEATH pour ne citer qu’eux. Pour revenir à GODFLESH, de grands noms de la scène metal l’ont cité comme influence, KORN, DANZIG, METALLICA, FAITH NO MORE, FEAR FACTORY, CONVERGE, ISIS, MINISTRY… Après un split en 2002 et un retour en 2010 au Hellfest de Clisson, il aurait été dommage de passer à côté d’un évènement tel que celui-ci.


Ce sont les alsaciens de CROWN qui ont été désignés en ouverture de ce concert. Le groupe se présente habituellement ainsi : « CROWN, two men, two guitars, a voice and machine. » La formule est intéressante mais ce soir, c’est d’un trio de guitaristes dont il s’agit et avec un invité. Il s'agit en effet de Frederyk ROTTER, le frontamn de ZATOKREV qui est parmis nous. L’apport d’une guitare n’est en rien un handicap, bien au contraire. L’absence de batterie a pour conséquence de créer un vide sur scène, en particulier dans cette salle toute en largeur. Celui-ci est néanmoins intelligemment comblé par le positionnement en triangle des musiciens. Cela crée d’emblée une sorte d’intimité sur scène. Le fond de la scène est animé par des images vidéo projetées sur écran. L’ambiance est parfaite pour cette musique. CROWN est un groupe particulier jouant sur les ambiances, beaucoup de lourdeur et de lenteur. C’est un set prenant auquel nous assistons, tout en profondeur. C’est pour moi une découverte marquante et prenante qui me donne envie de suivre ce groupe français avec assiduité. C’est une chose relativement rare pour être signalée. A découvrir donc de toute urgence pour tous les amateurs de Sludge, de Doom et d’ambiances psychédéliques comme on les aime.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Il est maintenant temps de retrouver GODFLESH dans cette superbe salle de l’Epicerie Moderne. Si CROWN a su occuper l’espace en se resserrant sur le milieu de la scène, c’est assez différent pour GODFLESH. Le groupe officie sous forme d’un duo basse/guitare et les deux musiciens sont franchement éloignés l’un de l’autre. L’écran de fond de scène ne comble que relativement ce vide qui les sépare. Cela ne semble néanmoins pas gêner le public qui commence à sérieusement s’investir dans cette prestation tandis que les anglais nous délivrent une musique singulière. Le style est assez incomparable. On comprend assez vite ce que MINISTRY peut y avoir pêché, un peu moins METALLICA. L’industriel est très présent dans ce set mais aussi une bonne dose de noise. GODFLESH est incontestablement une source d’influences pour les groupes d’aujourd’hui qui se réclament d’influences Doom, Sludge et compagnie. On est tout de même en droit malgré tout de se poser quelques questions lors de cette prestation. L’expérimentation est assez grande pour que certains passages apparaissent comme quelque peu excessifs. On perd parfois le sens de la mélodie pour tomber dans une suite de son pas toujours agréable. Je conçois tout à fait l’intérêt que cela suscite mais pas forcément sur la durée d’une prestation. On comprend le concept mais parfois, on se demande avec sincérité si au fond si tout cela relève vraiment du génie le plus pur… A méditer…


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine



no images were found