CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


CRUCIFIED BARBARA
Avec : crucified barbara, raz’rockette
Date du concert : 23-05-2013
Lieu : Le Fil - Saint-Etienne [ 42 ]
Affluence : NC
Contact organisateur :
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 24 mai 2013 - Chroniqueur : Chart - Photographe : Chart/Black Roger https://www.facebook.com/chartlivephotography


Retour au Fil de Saint-Etienne ce jeudi 23 mai pour une bonne dose de rock n’ roll purement féminin. Décidemment, même les concerts de rock dans cette ville ont du mal à passer dans la grande salle. On a déjà pu assister au concert d’HYPOCRISY, il y a peu de temps dans cette même petite salle mais on se serait attendu à voir arriver encore plus de monde ce soir et espérer un show encore plus conséquent. Mais peu importe car la quantité ne fait pas la qualité et le public de ce soir est réellement venu passer un bon moment et se dépenser au maximum devant deux groupes 100% féminins.


Ce sont les filles de RAZ’ROCKETTE qui ouvrent la soirée. Ce trio nous vient de la région et existe depuis 2007. Le premier album est disponible depuis octobre 2012. Sur scène, c’est un mélange de pop rock parfois très proche du metal. Le trio assure un set assez long pour un groupe de première partie. Le public assiste respectueusement à ce show mais mis à part une poignée d’irréductibles, l’ambiance reste assez contemplative. Sur scène, les filles laissent transparaître une certaine forme de timidité qui est assez marrant à observer. Il faut dire que le public de ce soir est particulièrement masculin. Il faut bien admettre qu’un concert de filles qui jouent du rock n’ roll est suffisamment exceptionnel pour que la gente masculine en profite pour se déplacer en masse.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzine


CRUCIFIED BARBARA existe depuis 1998 mais son premier album a vu le jour en 2005. Depuis, le quatuor n’a cessé de gagner en popularité. Le rock n’ roll a toujours séduit lorsqu’il est bien mené mais lorsqu’il est joué par des filles, il semblerait que son aura se voit maximisée. Il n’y a qu’à penser à NASHVILLE PUSSY pour s’en faire la démonstration. D’ailleurs, sur scène, les deux formations se valent. CRUCIFIED BARBARA est en pleine forme ce soir et cela se ressent dans son choix des morceaux. « The Crucifer » ouvre le concert enchaîné de « Play Me Hard » et « Shut Your Mouth ». Le public commence à sérieusement se déchaîner et on sent que le groupe apprécie cette ambiance. A ce propos, Mia COLDHEART (Chant/Guitare Lead) avouera que le public de Saint-Etienne est encore plus en forme que celui de Paris. Ah la province… Les gens y voient moins de choses et du coup en profitent d’autant plus ! J’exagère, naturellement. En tout cas, cette heure et demi de concert défile à vitesse grand V au fil de morceaux tous aussi énergiques les uns que les autres. On arrive très vite à « In Distorsion We Trust » qui marque la fin de ce set. Le groupe revient pour un rappel de trois morceaux « Count Me In », « Sex Action » et « Everything We Need ». Il s’agit bien là d’un concert qui marquera les esprits. Même si la musique de ces filles ne transcende pas par son originalité, il faut admettre que son énergie est bien au rendez-vous. Nous en profitons donc pour remercier l’équipe pour cette programmation et attendons avec impatience le prochain concert où la guitare électrique sera reine.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


 


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine



no images were found