CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


SCARRED
Avec : scarred, bestial nihilism, an apple a day
Date du concert : 08-06-2013
Lieu : Le Brin de Zinc - CHAMBERY [ 73 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : https://fr-fr.facebook.com/assowakeupdead
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 10 juin 2013 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger http://black-roger.tumblr.com/


Décidément, en ce moment, le Brin de Zinc de Chambéry inclus dans sa programmation des soirées incontournables pour tout métalleux curieux qui se respecte. Et ce soir 8 Juin, ça recommence avec une affiche brutal métal proposée par Wake-Up Dead Asso qui sait bien dénicher les groupes en devenir. Au menu, un plateau métal venant du Luxembourg avec SCARRED et AN APPLE A DAY qui seront accompagnés par les Bretons de BESTIAL NIHILISM. Alors que faire ? Je prend encore une fois l’autoroute Lyon-Chambéry pour aller voir et écouter de plus près ces formations qui valent, selon certains pros, le déplacement.


Commençons donc par AN APPLE A DAY qui a installé son décorum particulier sur la scène du brin de Zinc. Les Luxembourgeois envoient le son après 21 heures, et quel son ! Il faut dire que cette petite salle accueillante savoyarde est maintenant réputée pour ses qualités de son et de lights à chaque concert, c’est un fait acquit. Mais revenons-en au jeune groupe de deathcore qui nous propose ce soir une débauche d’énergie et des compositions certes peu originales dans le style (on pense à THE ARRS, look compris), mais appréciable en qualité. Le deathcore étant au « zénith » en ce moment un sérieux tri est à faire. Mais ce soir on nous prouve qu’il y a du bon deathcore qui tient la route et qui se laisse écouter avec plaisir, soyons honnêtes. Nous avons devant nous un frontman ne déraillant pas dans des vocaux clairs « émocore », des guitaristes sachant tricoter avec leurs 6 cordes et une section rythmique qui « envoie ». le tout étant carré, précis et mordant avec un jeu de scène adéquat, que demander de plus ? Si, la santé, car selon le vieil adage « une pomme par jour tient le docteur au loin »… Et la santé ils l’ont en tous cas. Bref, le quintette du Luxembourg nous a agréablement surprit ce soir.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Changement de style maintenant avec BESTIAL NIHILISM qui nous présente ses dernières nouveautés au rayon boucherie. Du grind, du brutal death, du punk, du black aussi, du crust inspiré tout simplement pour ces bretons avec aux fûts un ex-savoyard de Chambéry expatrié loin de ses racines. Mais ce soir le quartette celtique a décidé de tout renverser dans le Brin de Zinc. Le mélange détonant proposé ne fait pas de quartier, et même si leurs titres laissent une impression de décousu parfois, la surprise est au bout du show, de ce chemin tortueux emprunté par nos quatre lascars de Rennes. Cris, « grunts », « gruiks », « growls » sont au menu sanguinolant du frontman qui ne fait pas dans la dentelle mais qui possède tous les atouts pour emmener cette formation vers un avenir « bestial ». Ce soir le mix de la voix fut bien mis en évidence évitant la bouillie sonore trop souvent rencontrée en live dans le genre. Guitare, basse, batterie, trio gagnant, à su quant à lui envoyer une purée onctueuse et bien goûteuse. Le set fut court mais intense selon la formule consacrée, on a aimé tout simplement.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


SCARRED, est un peu attendu au tournant, car son second album paru en mai dernier, “Gaia/Medea” issu de l’antre Klonosphère, fait un tabac dans la critique métal actuellement. Et puis, ceux qui ont vu en live le quintette luxembourgeois en ont fait que des éloges, alors… En fait nous n’avons rien vu venir et dès le premier titre « Gaia » on s’est prit une locomotive lancée à pleine vitesse direct « in your face ». le son est énorme, SCARRED écrase tout avec son death/thrash surpuissant et l’on reste collé au plafond de la salle de concert. Celà serait trop réducteur de considérer les Luxembourgeois comme un bon groupe de death bien « bourrin ». ici ce n’est pas exactement ça car les compositions sont varièes et accrochent immédiatement. Et, vous êtes automatiquement prit dans le tourbillon de la technicité des guitares inventives qui ne lassent pas et dégagent certaines mélodies sous-jacentes où le groove fait son lit. Le chant est toujours rageur, le discours engagé et les envois massifs laissent transpirer certaines atmosphères bienvenues dans cette « tuerie » programmée où les lourdeurs pachydermiques sont suivies de déluges rythmiques aux riffings imparables. Par endroits les ombres fugaces de GOJIRA et de MESHUGGAH se laissent deviner, c’est certain, mais SCARRED a su trouver sa propre voix entre ces deux influences majeures. Le résultat est donc sans appel, nous tenons là une formation jusqu’alors peu mise en avant depuis sa formation il y a une dizaine d’année mais qui devrait « éclater » au grand jour maintenant c’est certain. Et je dirais même plus, nous tenons là un groupe qui jouera bientôt dans la cour des grands, ce ne serait que justice rendue, amen. La set list de ce soir sera consacrée bien évidemment aux titres du nouvel opus avec une petite incursion dans le précédent album. Et après deux rappels le groupe nous tire sa révérence. On en aurait bien reprit une louche, mais bon, une prochaine fois sûrement.


Set-list : Gaîa, Cinder, Psychogenesis, Pandem The Great Pan(dem)ic, Mosaic, Perfect Circle, Idiosyncrasy, The knot, Low.


Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzinePavillon 666 webzine Pavillon 666 webzinePavillon 666 webzine


Concert mémorable et mémorisable donc. Le seul bémol fut en quelque sorte l’assistance peu nombreuse ce soir. D’autres concerts en Savoie, les métalleux partis au Sonisphère en sont peut-être la cause, mais quand même ! Ressortons donc du tirroir la phrase consacrée à savoir, les absents ont tout raté, et c’est bien dommage. Malgré cela, l’ambiance folle fut bien au rendez-vous quand même, cela valait bien le coup (le cou ?) car les chevelures ont volé devant la scène inévitablement. Merci aux trois formations, merci aux organisteurs Wake Up Dead Asso pour cette découverte bien métallique proposée ce samedi soir, cela fait du bien croyez-moi !



no images were found