CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


SYLAK OPEN AIR - JOUR 1
Avec : Layers, a sec, the walking dead orchestra, noswad, DJ mike rock
Date du concert : 09-08-2013
Lieu : Stade régis perrin - St-maurice de gourdans [ 01 ]
Affluence : 600
Contact organisateur : http://www.sylakopenair.com
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 14 août 2013 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger & blaze-nathan http://black-roger.tumblr.com/


Jamais deux sans trois, comme le dit le vieux dicton. Alors, St-Maurice de Gourdans dans l’Ain accueille encore une fois pendant trois jours le festival SYLAK OPEN AIR ce week-end des 9, 10 et 11 Août 2013.


L’organisation au top niveau déjà bien rôdée maintenant a même prévu le beau temps, soleil, chaleur, mais aussi ambiance avec une programmation bien attirante nous proposant du rock, du métal et du hardcore avec des groupes en devenir et des formations légendaires dans le style, que du bon en fait !


Le vendredi soir, un « warm-up » du festival va rassembler déjà plus de 600 personnes pour de la musique variée dans l’esprit du festival qui se veut éclectique. Mais nous aurons droit bien sûr au bain mousse métal qui avait fait un « tabac » l’an dernier. Alors, à 18 heures au clocher de St-Maurice de Gourdans, la troisième édition du SYLAK Open Air est lancée.


Pour débuter, voici sur scène LAYERS qui met tout le monde d’accord avec des reprises bien senties des classiques du hard-rock et du heavy-metal des 70’s et 80’s. Le groupe ne se contente pas de faire des reprises sans âme, mais y met tout son cœur et son énergie en prime. Les musiciens n’ont plus rien à prouver et les titres de JUDAS PRIEST, MOTÖRHEAD par exemple, reprennent vie une seconde fois sous la houlette d’une frontwoman qui possède l’organe vocal idéal dans le genre. Belle entrée en matière pour un public qui retrouve ou découvre le terrain de jeu du festival sur le stade Régis Perrin. Une heure plus tard, c’est A SEC qui prend le relais pour animer la soirée.


A SEC nous propose un rock décalé aux couleurs métallisées et aux dérives « funky », le tout se voulant « groovy » évidemment. Alors nous avons guitare, basse et batterie, base du rock, mais aussi cuivres pour un dérapage soul et chaleureux. Cela nous ramène aux vieux titres de Wilson Pickett et autre Otis Redding par moments. Curieux mélange décalé qui a tout à fait sa place bien sûr dans ce type de festival, et ça marche ! Retour en 2013 avec une jeune formation de deathcore brutal originaire de Grenoble, THE WALKING DEAD ORCHESTRA. Les frenchies vont tout défoncer ce soir à 20 heures 30. Show redoutable d’efficacité avec notamment un frontman enragé d’à peine 20 ans et un batteur précis et impitoyable derrière ses fûts. La chorégraphie du groupe sur scène déborde d’énergie et de présence. Et les compositions, notamment celles de leur premier opus « Architects Of Destruction » font mouche dans ce style hybride de métal et de « core ». Formation en devenir donc et ce soir j’ai découvert, et vous aussi, un groupe à ne pas perdre de vue, on aime tout simplement. Il est 21 heures 30 et la nuit tombe, donc il va être l’heure d’envoyer la mousse et les lights devant la scène, en écoutant bien sûr du rock bien pêchu, du stoner plus précisément avec NOSWAD. On retrouve au chant Vincent, le frontman d’AQME qui semble se faire plaisir avec un groupe d’amis partageant la même passion pour le gros rock qui tâche. Titres variés entre ambiances désertiques et envois burnés avec la voix accrocheuse du frontman.


Tout est bon à prendre chez NOSWAD et le public apprécie. Mais après ce rock-métal empoussiéré et enfumé, il est temps de se «laver » le corps et l’esprit, alors le bain mousse est là pour ça. Les enfants commencent à se prendre au jeu bientôt suivis par les adultes qui vont se lâcher sans retenue dans une ambiance colorée et musicale. Musicale avec derrière les manettes le fameux DJ MIKE ROCK, DJ officiel des plus grands festivals européens. Aux commandes des platines en folie, Mike envoie le gros son, le son imparable reprenant les grands tubes du métal passé et présent.


C’est donc parti pour un moment fort, ce moment qui ouvre définitivement le festival pour les journées de Samedi et Dimanche où sur la grande scène vont défiler les groupes que vous attendez tous, du moins on l’espère.