CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


FULL METAL CRUISE PARTY
Avec : Sepultura, Nightmare, Hammercult, Whisky Of Blood, Noein, Karma Zero, Engraved, Power Fuel
Date du concert : 08-05-2013
Lieu : Magic Miror - Le Havre [ 76 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://www.full-metal-cruise.com/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 02 septembre 2013 - Chroniqueur : Le.Fauve - Photographe : Le.Fauve https://www.facebook.com/pages/Nicølas-Dessables-Photography/125685090847723


Full Metal Cruise Party 2013 – Le Havre.

Depuis quelques années, les croisières Métal sont à la mode, surtout aux Etats-Unis avec The Barge to Hell  et 70000 Tons Of Metal, croisant le large de la Floride ou de Miami jusqu'aux Caraïbes !! Mais le concept existe à présent au large de l'Europe, et la première du genre à passer près de chez nous s’appelle la Full Metal Cruise. Créé et organisé par les organisateurs du Wacken Open Air, un des plus grands et plus anciens festivals Métal européens. Ils décident de lancer leur propre croisière au large des côtes européennes, on ne peut qu’être heureux de cette annonce. The Full Metal Cruise se lancera à l’assaut des ports européens au départ de Hambourg en passant par Southampton ( Royaume-Uni ), Le Havre ( France ), Amsterdam ( Pays-Bas ) et enfin débarquement de nouveau à Hambourg. Je vais profiter de son étape au Havre ou plus précisément au Magic Mirror, pour participer au Full Metal Cruise Party organisé par Metallian. Au programme à l'affiche, Sepultura pour une date unique, Nightmare accompagné d'invités pour un concert hommage à Ronnie James Dio, Noein, Whisky Of Blood, Hammercult, Jessica strip show et la finale du Metal Battle Wacken Open Air avec les 3 finalistes français Power Fuel, Engraved et Karma Zero.





Power Fuel :

14h00, c'est l'heure du Metal Battle Wacken Open Air avec le premier groupe participant : Power fuel. Groupe originaire de Saint Quentin (Picardie ) qui sortit en février dernier justement, son deuxième album "Unleash The Bastards". Je peux vous dire que ces petits gars ont un réel potentiel. Ils ont beaucoup de qualités pour se faire remarquer et je comprends pourquoi ils sont parmi les trois finalistes, des rythmes endiablés et variés, des riffs percutant et mélodiques, le chant est tout aussi puissant. On ressent bien leurs influences thrash/death, le groupe se fait vraiment plaisir, on a eu le droit à une belle démonstration. Le groupe terminera son set par un court instant avec"Raining Blood" (Slayer ), hommage à Jeff Hanneman.

Setlist : Unleash The Bastards / From Hell / Shorten My Sufferings / Deathtiny / Artificial Morality / Hate On The Cross.





Engraved :

C'est au tour de Engraved de prendre place sur scéne pour ce battle, après le Thrash des picards, nous auront droits à du Hard Rock made in Marseille !! Eux aussi mérite bien leur place parmi les finalistes, une très bonne prestation bien exécuter, ils ont de l'énergie à revendre !! Le groupe est à fond dans son trip, sa bouge pas mal sur scène. Le deuxième guitariste passe au chant de temps en temps, ce qui n'es pas désagréable, cela change un peu la dynamique, surtout quand les deux guitaristes au chant sont bon. Engraved terminera son set par un show de très bonne qualité, du plaisirs visuel que auditif, une très bonne découverte, hâte de les revoir.

Setlist : Sons Of Rock / The Ungod Bastards / The Machine / I Want You / The Idol / Keep Me Alive / Solo de batterie / I Am God / Rock'n'Roll Tonight.





Karma Zero :

Le dernier groupe de ce battle arrive, ce sont les Nantais de KARMA ZERO, groupe de Métalcore punchy, qui aura fait des ravages pendant son set, et vraiment très apprécié du public. C'est une bonne claque en pleine face, découverte du groupe, vêtus de chemises blanches, cravates noires, le combo Nantais envoie grave !! Musicalement c'est technique et carré, ça bouge de partout grâce à un chanteur qui a la hargne. La scène Métalcore n'a qu'à bien se tenir, ces jeunes-là sont prêts à en découdre, au point de nous lancer un Wall of Death. Le public est plus que conquis ainsi que le jury, le groupe sera vainqueur de cette battle et gagne leur ticket pour jouer au Wacken Open Air, on les retrouvera aussi le jeudi 20 juin au soir, la veille de l'ouverture du Hellfest sous le Métal Corner. KARMA ZERO commence à bien monter, la preuve, ce soir ils nous l'ont prouvé.

Setlist : Intro Sample / Next Time / Snake / Death Inside / Architecture Of A Lie / Grown Up / Storm / Hidden Law.





Whishy Of Blood :

C'est pendant 1h30 de battement qu'on devra attendre entre Karma Zero et Whishy Of Blood, le temps de faire un petit tour aux stands de merch, prendre un petit rafraîchissement au bar et discuter avec des amis présents. Allez, passons aux choses sérieuse, les Grenoblois de Whisky Of Blood font leur entrée avec un Hard rock bien heavy qu'on ne peut qu'apprécier !! C'est carré, Attila le batteur qui martyrise son kit, King of Beer dont la ligne de basse parfaite est entraînante, Lord of Whisky et Phil The Animal qui nous délivrent des solis monstrueux bien exécutés, quand au chant Lord Whisky (chant et guitare) il est tout simplement parfait!! La strip-teaseuse Jessica viens rejoindre sur scène le combo le temps d'une chanson ce qui va les booster encore un peu plus, un très bon show !! Si vous ne les avais jamais vus, allez-y, foncez, vous ne le regretterez pas « Six Six Sex » !!

Setlist : Hello Nasty / Street Ready / R&R Fever / Whisky Of Blood / Hell Child.





Noein:

C'est sur l'intro " I.E.R." tiré de leur premier album "Infection Erasure Replacement" sorti le 3 mai dernier, que Noein, groupe rouennais démarre son set et compte bien défendre leur album !! Les premiers riffs de guitares destructeurs et très bruts fusent dans le Magic Mirror, le combo est prêt à en découdre avec son public. Sur scène, les musiciens se donnent vraiment à fond, ça bouge dans tous les sens, ça fait vraiment plaisir à voir. Jenny au chant assure, elle a une présence sur scène où le public lui répond au doigt et à l’œil et se déchaîne en conséquence, headbang, pogo, on a même droit à un Wall of Death !! Ce n'est pas le genre de groupe que j'écoute, mais comment peut-on ne pas aimer avec une telle prestation, avis aux amateurs de Cyber Metal vous allez prendre une grosse claque, un groupe très prometteur pour l'avenir de la scène française !!

Setlist : Intro I.E.R / Born To Resist / The Hand / Will Live / Human Update / Erasure / D-Mox / Nick Of Time / The End / Replacement.





Hammercult :

Hammercult est un groupe de Thrash/Death metal en provenance de Tel Aviv ( Israël ), après un EP et leur premier album "Anthems of The Damned " sorti en 2012, les voici en tournée européenne où ils seront en première partie du célèbre combo brésilien Sepultura en tête d'affiche. D'entrée ça démarre fort ! Yakir Shochat exerce bien son boulot de frontman, au chant criard, soutenu par les growls du bassiste. Distribution de pains, au menu headbang et pogo, quelle énergie sur scène, Yakir bouge et saute de partout, les musiciens sont visiblement ravis d'être là ce soir et ça se voit, ils se donnent à fond !! Ce groupe fait partie des projets les plus agressifs du moment, ils auront plus que conquis le public, à suivre, vivement un deuxième album !!

Setlist : Black Horseman / Diabolic Overkill / Above The Ruins / Riding Through Hell / We Are Hammercult / Metal Rules Tonight / Hellbent / Stealer Of Souls.





Nightmare :

Après les avoir croisés au PPM FEST en avril dernier avec une superbe prestation, je retrouve avec grand plaisir les Grenoblois de Nightmare pour un concert assez spécial, car il s'agit d'un hommage à Ronnie James Dio ! Le groupe est en super forme, et ça se voit au vu du jeu de scène. Le son est vraiment super, un plaisir auditif, ce qui est vraiment agréable pour écouter tous ces classiques du maître. Dans le public, quelques personnes font allusion à la ressemblance de Jo Amore (chanteur de Nightmare ) à celle de Ronnie James Dio, pas sur le plan physique mais vocalement, cette voix puissante, mélodique et bien maîtrisée, l’ombre de Dio plane sur Jo. Les reprises sont bien exécutées, c'est carré. Le choix des titres pour résumer la carrière de Dio, sera bien choisi, quasiment que des hymnes. Des invités viendront se joindre à Jo, tel que Zak Stevens (chanteur de Circle II Circle) sur "Heaven & Hell" et Bas Mass (guitariste de Doro) quant à lui sur "Holy Diver" (des titres qui me rappelleront des souvenirs forts, la seule et unique chance de ma vie d'avoir vu Ronnie James Dio avec Heaven And Hell au Hellfest 2009). Puis Nightmare nous fera le plaisir de jouer deux titres bien à eux tirés de leur dernier album, dont l'un d'eux porte le même nom "Burden of God" et "Gospel of Judas" ! Nightmare nous a offert du bonheur avec cet hommage, le public est plus que conquis, merci les gars pour cette superbe prestation !!

Setlist : Kill The King (Rainbow) / Long Live Rock'n'Roll (Rainbow) / Children Of The Sea (Black Sabbath) / Rainbow In The Dark (Dio) / Heaven & Hell feat. Zak Stevens (Black Sabbath) / Holy Diver feat. Bas Mass Stevens (Dio) / Don't Talk To Strangers (Dio) / Burden Of God / Gospel Of Judas.





Sepultura :

Changement de décor, après une heure de pause, c'est au tour du légendaire groupe brésilien Sepultura, oui vous avez bien entendu Sepultura ici, au Havre. Même si certains diront que sans les frères Cavalera ce n'est plus ce que c'était, je préfère dire qu'il faut vivre avec son temps et que même pourtant grand fan de cette période, depuis le départ des Cavalera, il faut avouer que le line-up actuel n'a rien à lui envier ! La salle est pleine à craquer, à peine arrivé sur scène, le combo enchaîne avec "Troops of Doom", "Refuse/Resist" et "Kairos", le public est en furie devant l'imposant frontman Derrick Green qui a la pêche et ravi d'être là ce soir, comme on peut le voir aussi sur le visage de Paulo Xisto tout sourire, assurant à la perfection ses parties basses et chante les chœurs avec toujours autant de puissance, quant à Andreas Kisser est en pleine forme olympique, entre ses attaques de riff bien lourds et ses soli incroyables. Le seul absent de la soirée, Éloy Casagrande, suite à une blessure au doigt, remplacé par Kevin Foley (batteur chez BENIGHTED ) assurant le set à la perfection, martyrisant les fûts d'une frappe à en faire voler ses baguettes en copeaux. Deux covers inattendues avec « Policia » de TITAS et l’énorme « Orgasmatron » de MOTÖRHEAD, la foule se déchaîne tel un tsunami de pogo ! Sur un court instant, Derrick nous parle du film en cours de réalisation, qui va retracer l'histoire du groupe depuis ses débuts et fait un appel aux dons auprès des fans, pour financer le tournage du film. La fin du concert s'annonce c'est l'heure du rappel, avec une foule scandant d’une seule voix « Sepultura ! Sepultura ! » les brésiliens reprennent place pour les deux derniers titres de la soirée "Ratamahata" et "Roots" repris en cœur par la foule en transe. Le concert terminé le temps de saluer le public, Sepultura quitte la scène sous une pluie d'applaudissement.

Une très bonne journée, que de bonnes prestations, de très bons groupes, de belles rencontres, merci aux organisateurs du Wacken Open Air et à Metallian d'avoir organisé cette superbe date au Havre, un grand merci à Yves Campion pour l'invitation. La seule question qu'on s'est tous posé à la suite de cette merveilleuse journée, aurons-nous droit à une deuxième édition ? Si oui, j'ai déjà hâte d'y être !!!