CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


THROUGH THE NEVER (cinema)
Avec : METALLICA
Date du concert : 08-10-2013
Lieu : Cinéma Confluences - Varenne sur Seine [ 75 ]
Affluence : 50
Contact organisateur :
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 09 octobre 2013 - Chroniqueur : Maulny77 - Photographe :


"Through The Never" étant diffusé en avant-première non loin de chez moi, je profite de l'occasion pour rallier le cinéma paré de mes lunettes 3D.

Le film a sensibilisé dans mon canton une poignée de fans (50 au plus). Comme au Grand Rex, nous avons le loisir d'assister en simultané à l'interview d'une trentaine de minutes de Lars Ulrich et Kirk Hammett. Le premier semble fatigué et laisse plus la parole à son guitariste élégant comme de coutume. L'on apprend quelques détails sur la réalisation du film, que le groupe va s'atteler après sa période de promotion à un nouvel album. Rien de croustillant en particulier.

"Through The Never" débute par une arrivée traditionnelle à un concert et présente la liesse d'un premier fan rendu sur le parking de stade recevant l’événement, puis dans la foulée le film met en action l'acteur principal du scénario. Trip est un jeune local road crew, fan des four horsemen, participant à la mise en place des équipements pour le show du soir. Durant les 90 minutes du film, il intervient pendant ou après les compositions dans diverses situations. A la demande d'un membre du staff, il part à la recherche d'un bien du groupe, son van se voit percuter par un autre véhicule, se retrouve au milieu d'un émeute, à combattre contre une image contemporaine de chevalier de l'apocalypse puis à rapporter l'objet attendu dans l’arène vide. Seul le groupe est présent réalisant un soundcheck. L'histoire reste discutable mais peu envahissante dans l'ensemble, elle permet au spectateur diverses interprétations, toutefois il semble qu'être fan de Metallica permette de vaincre les forces, de survivre à l'immolation, en bref d'être invulnérable... Du coté musique et visuel, l'ambiance est à la hauteur de l'investissement, la 3D apporte un léger plus, l'accent est surtout porté sur la qualité sonore des titres et des plans permettant de voir les musiciens et la scène comme aucunes vidéo du groupe, on peut presque toucher les instruments. La scène est centrale et présente de nombreux éléments de l'histoire de Metallica. Cette mise en scène laisse présager la dernière sortie des ces icônes... Il n'est malheureusement pas question d'un live intégral, certains titres ne vont pas à leur terme et la tracklist est écourtée. Le public est réactif, pas forcément mis en avant au niveau sonore mais présent du coté visuel.

La clôtures du film se déroule à l'inverse d'un live par la balance du groupe à partir de "Orion", mais tout aussi appréciable que le concert. On peut critiquer l'absence de certains titres phares, comme "Seek and Destroy", "Sad But True", "Harvester Of Sorrow",un titre de Death Magnetic, ..., il convient d'espérer voir ces morceaux lors de la commercialisation de "Through The Never" sous forme de bonus d'un DVD ou Blu Ray. Il serait dommage de ne pas en bénéficier.

Autant avant la séance, j'étais dubitatif et venais assister à l'avant première en qualité de fan. Quelques personnes présentes semblaient être de mon avis. Autant à l'issue de cette projection mon avis est tout autre, l'histoire est moyenne et sûrement le prétexte de cette réalisation mais le live est énorme, du grand METALLICA. J'envisage d'assister à une seconde séance très prochainement.

Pas une révolution cinématographique, mais à voir pour passer un bon moment avant de retrouver le groupe en situation réelle.


no images were found