CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


SUICIDAL TENDENCIES
Avec : SUICIDAL TENDENCIES, MEMORIES
Date du concert : 12-10-2013
Lieu : EMB - Sannois [ 75 ]
Affluence :
Contact organisateur :
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 20 octobre 2013 - Chroniqueur : RDpix - Photographe :


C'est par un samedi soir bien froid annonçant le début d'un hiver qui risque d’être encore bien long, que j'ai pu trouver refuge dans l'EMB de Sannois (95) où, m'a-t-on dit, se jouait un concert d'un groupe appelé Suicidal Tendencies. Tiens, je crois que j'ai déjà entendu ça quelque part. La soirée promet d’être bonne. Et c'est un petit groupe local nommé Memories qui fait la première partie.
Memories se veut un groupe modern hardcore parisien. Je ne sais pas trop ce que tout cela signifie mais je me place au premier rang quand même pour voir ce que ça donne.
Musicalement intéressant sans pour autant être complètement original, le groupe est assez dynamique mais ne parvient pas à faire bouger la foule pour autant.

Le musiciens sont carrés et bien calés. C'est plus la voix qui me gêne. Le genre de voix hardcore criée un peu trop aiguë à mon gout. Mais ça n'engage que moi. D'autres y trouveront leur compte.
Le groupe semblait très heureux de jouer devant autant de monde. Comme ils l'ont dit eux-mêmes : "C'est peut-être une des plus petites salles dans laquelle Suicidal Tendencies joueront pour leur tournée alors que nous, on a jamais joué dans une salle aussi grande".
Le groupe est encore jeune et a de quoi mûrir pour s’améliorer. Je leur souhaite de réussir car ils semblaient aimer ce qu'ils faisaient.
Pour finir, je tiens à saluer le bassiste qui, sur l'avant dernière chanson, a vu la sangle de son instrument se déchirer et a tout de même continué à jouer son morceau en tenant sa basse comme il pouvait, tout ça en se marrant.

Puis place a une 20aine de minutes de balances et le temps d'une pinte en attendant l'arrivée des très attendus Suicial Tendencies.

Aussitôt arrivé sur scène, le groupe hardcore/thrash/groovy et tout ce qu'on voudra lui donner comme qualificatif, envoie la sauce dès le départ avec un "You Can't Bring Me Down" sur lequel le public s'est déchaîné dès le départ.
Mike Muir suivi de son dernier line up avec lequel il tourne déjà depuis quelques années n'a rien perdu de sa superbe. Le front-man surexcité a su s’entourer de musiciens vraiment très bons. Le batteur est imposant aussi bien par son physique que par sa technicité. Le lead guitariste imperturbable nous a servi des solos endiablés d’excellente qualité. Le guitariste rythmique semble être le plus jeune de ce line-up. Il seconde le chanteur au micro et c'est souvent lui qui dirige la foule d'enragés en leur demandant de taper des mains ou de s’écarter pour un breaveheart. Le bassiste quant à lui est le groovy man qui fait se bouger tout ce beau monde dans la fosse. Ce dernier est extrêmement habile en matière de rythmes funk, ces mêmes rythmes qui font tout le charme du groupe. L'ensemble des nouveaux musiciens n'a rien à envier aux originaux à mon gout. Aucune déception de ce coté-là.
Papy Muir lui non plus ne déçoit pas. Il a toujours autant la pêche du haut de ses 50 balais. Impossible de le suivre. Malgré l'étroitesse de la scène, il courait dans tous les sens. C'est à se demander où il trouvait tout son souffle pour débiter son texte aussi facilement. Il a enchaîné morceau après morceau avec un peu de blabla et de blagues entre chaque. Il ne s'est arrêté que le temps de quelques chansons instrumentales juste après le rappel et est revenu pour quelques titres d'Infectious Grooves qui ont clôturé le concert.

Le concert était intense et dynamique avec de gros moments forts sur leurs tubes tels qu"Institutionalized", "I'saw your mommy", "War Inside My Head", Possessed to Skate" ou encore "How Wil I Laugh Tomorrow?". Du nouveau titre aussi bien que du plus ancien. De quoi ravir leur public. C'est une très belle prestation que nous a offerte Suicidal Tendencies pour ce concert. J'espère qu'ils continueront comme ça encore de nombreuses années.

Merci à Pavillon 666 de m'avoir permis d'assister au concert et merci à tout le staff de l'EMB de Sannois qui ont été très accueillants.
Pour ma part, je vous retrouve bientôt pour de nouvelles chroniques.