last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


TRANSYLVANIA METAL NIGHT 1


Avec : Recueil morbide, psygnosis, shaytan, screw

 Pavillon 666 - metal rock webzine
Date du concert 16-11-2013
Lieu Chez Drey - Seynod [ 74 ]
Affluence 120
Contact organisateur https://www.facebook.com/pages/Shaytan/126148590836099
INTERVIEW  
Informations sur la chronique Date de la chronique : 18 novembre 2013 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Rogerhttp://black-roger.tumblr.com  
Comment se porte le métal en pays de Savoie ? Plutôt bien depuis quelque temps avec des concerts qui valent le détour attirant toujours un peu plus de monde à chaque fois que ce soit à Chambéry ou à Annecy. Ce soir le rendez-vous métal aura lieu Chez Drey à Seynod proche d’Annecy. Endroit sympathique où notre musique préférée semble avoir sa place depuis peu dans une salle accueillante avec tout ce qu’il faut niveau scène et niveau bar pour satisfaire un public venu ce soir en nombre.
En effet l’affiche proposée et ce concert organisé par Shaytan en collaboration avec Transylvania prod attire forcément avec au menu du métal extrême qui va être envoyé par les Franc-Comtois de RECUEIL MORBIDE, les Bourguignons de PSYGNOSIS et les Savoyards de SHAYTAN et SCREW.

Après avoir inteviewé backstage Recueil Morbide avant leur concert je m’en vais devant la scène pour apprécier (ou pas) le premier groupe de la soirée appelé SCREW. C’est un trio composé d’un guitariste/chanteur (ex-ASSAULTER), d’un bassiste et d’une charmante « batteuse » derrière les fûts. Ce groupe donne son premier concert avec des compositions somme toute assez variées. Au menu du thrash/death aux multiples ambiances. Les musiciens ne sont pas des novices ni des manches, cela se ressent bien et surtout ils semblent vouloir se faire plaisir en live. Alors nous en profitons par la même occasion, on aime ce bon vieux thrash qui n’a pas prit une ride depuis le temps. Neuf titres et puis s’en vont, alors même si ces morceaux ne sont pas encore connus dans la sphère métal, les voici : Born To Serve, Man is Good, Provocative Pussy, Executive Power, The Lord, Half Dead, Nanny, Rot Fool, The Storm Rages.

Place maintenant au death/thrash qui arrache avec les Annéciens/Rumilliens de SHAYTAN. Et là, ça ne rigole plus (si, un peu quand même). Pas encore de CD, EP ou autre démo pour ces furieux du métal brutal qui lorgnent beaucoup vers le death/thrash mais aussi vers le black parfois et flirte avec le « core » par moments, mais à leur actif des concerts mémorisables.
SHAYTAN ne fait donc pas dans la dentelle vous l’aurez compris avec un chanteur/bassiste bien dans ses « growls », deux guitaristes aux riffs mortels et aux soli vicieux et un batteur à l’aise derrière son kit. Les titres défilent, le public suit et s’éclate devant la scène, et l’on déguste dans tous les sens du terme. Bonne présence scènique donc, bon son, morceaux choisis, on aime fatalement et on en aurait bien repris une rasade, mais l’heure tourne et dérrière, ceux de Psygnosis poussent pour prendre la place sur l’estrade.

Set-List : Shaytan, Mournful Journey, I Stole His Identity, Forgotten Souls, Chair(e) Trauma, The Revelation, Coffin Rock, Grief and Remorses, Strange Voices, No Lies, The Agony Jail.

Changement de style avec les mâconnais de PSYGNOSIS qui tout en restant dans le métal extrême, instaurent des ambiances disons…atmosphériques. Chez eux nous avons toujours le calme avant la tempête, c’est ça le métal électronique expérimental, alors on aime ou on aime pas, mais l’expérience Psygnosis sort des sentiers battus. Peut-être que la présence d’une batterie programmée gêne quelque personnes. Mais globalement les compositions des Bourguignons tiennent la route.
Deux guitaristes, un bassiste et un chanteur inspiré vous prennent le cerveau en otage, vous font prisonniers de leurs compositions dans lesquelles on retrouve des mélodies parlées et samplées se déclinant en un déluge death-métal ravageant tout sur son passage tel un tsunami pathétique.
Ce soir le public adhère pleinement à la démarche métallique de Rémi, Jérémy, Anthony et Yohan. Lasers, lumières, présence des musiciens, gros son, voix décharnées, samples bien placés, le groupe avance dans son originalité et gomme petit à petit les quelques défauts de jeunesse trouvés dans leur album « Anti-Sublime » de 2012. C’est donc un concert épique et furieux de post-metal cosmique construit de main de maitre par PYGNOSIS qui a séduit ce soir la nombreuse assistance attentive et déchaînée chez Drey à Seynod, excellent.


Il est déjà bien tard, les retards se sont accumulés depuis le début de la soirée et l’on croise les doigts en espérant que tout ce public motivé présent ce samedi soir ait la patience d’attendre pendant la mise en place de la tête d’affiche de la soirée.
Cette tête d’affiche n’est autre que les cinq brutes du death-métal frenchie appelés RECUEIL MORBIDE. Ceux de Montbéliard sont impatient d’en découdre et le public est toujours présent, ça va faire mal.
Après l’intro de mise en bouche, les bouchers Franc-Comtois lâchent les décibels et se lâchent par la même occasion sur la scène de Chez Drey. « Alone » et « Unsalubrious Walls », les premiers titres annoncent la couleur. C’est rapide brutal, saignant, vicieux, un must dans le domaine du métal de la mort pratiqué en France. Ici on mise sur tout ce qu’il ya de plus « destroy » en matière de métal extrême avec des dérapages death pachydermiques pimentés par des épices « grind » où les « grunts » et les « gruiks » font la loi.
Mention spéciale aux guitaristes faisant « miauler » leurs 6 cordes respectives avec une technique époustouflante de maîtrise. Mention spéciale au frontman qui nous envoie ses vocaux déments en pleine figure. Mention spéciale encore au duo basse-batterie, un bassiste très présent et un batteur flirtant avec les 200 bpm. Bref, mention spéciale pour tous les membres du groupe. Ce groupe qui après 13 années d’existence, 4 albums (le 5ème sous peu) et d’innombrables concerts a marqué la scène brutale métal frenchie au fer rouge. Ce soir nous aurons droit à 3 nouveaux titres en avant-goût du futur opus intitulé « Morbide Collection » qui devrait voir le jour début 2014, on savoure d’avance. En tous cas, là, tout de suite à 1heure du matin le quintette rend les armes et laisse un public en état d’électro-choc, quelle claque !
Alors, les Recueil Morbide nous vous attendons là où vous voulez, quand vous voulez pour prendre notre dose de métal extrême et nous faire disséquer de bonne façon les méninges, merci.

Set-list : Intro, Alone, Unsalubrious Walls, Chronicle Of A Decline : Perversion, Massive Destruction Weapon, Domination, Bipolaris, Crazy War, Vicious Circle, The Suffering Remains, Skin On The Bones, Open The Scars, Related Revenge, A Neverending Fight.

Oui, merci aux quatre formations en lice qui ce soir à Seynod nous ont fait passer un très bon moment en leur compagnie, c’est certain. Merci aux organisateurs Shaytan et Transylvania prod aussi, on recommence quand ?















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
SOUTH TROOPERS FEST [Marseille - 13] > 21-09-2019
SOUTH TROOPERS FEST [13] 21-09-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : BLACK BOMB A
BLACK BOMB A (28)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours