CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


BRING THE NOISE
Avec : APOCALYPTICA
Date du concert : 21-11-2013
Lieu : Le Divan du Monde - Paris [ 75 ]
Affluence : 400
Contact organisateur : https://www.facebook.com/pages/replica-promotion/129323440466556
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 22 novembre 2013 - Chroniqueur : Maulny77 - Photographe : Maulny77


Faisant suite à la sortie de leur nouvel album live, les finlandais sont invités sur le festival "Bring The Noise". Les quatre membres n'ont pas choisi de dévoiler le contenu intégral de l'opus et ont préféré établir une setlist courte mais intense. D'entrée de jeu Paavo Lötjönen arangue le public, vient au devant de la scène, Eicca Toppinen et Perttu Kivillasko headbanguent à s'en démettre la nuque. Le premier à son aise communique avec le public, le second prend la pose façon guitar-héro, vient au contact des fans. Mikko Sirén assure une rythmique puissante, solide et intense. Les dix titres s'enchainent sans faire retomber la pression, les titres sont issus des dernières productions du groupe ou de reprises de Metallica et de Sepultura. Apocalyptica a bien ciblé son audience et sait que sa stratégie va payer, le public va réagir au quart de tour sur les "Master Of Puppets", "Nothing Else Matters" ou "Seek & Destroy" mais aussi avec "Inquisition Symphony". Les spectateurs reprennent en cœur les paroles des titres de la bande à Hetfield entrant en parfaite communion avec les finlandais. Deux titres proviennent de "7th Symphony" paru en 2010, "At The Gates Of Manala" et "2010", un représentant de "Worlds Collide" par "Grace". "Wagner Reloaded-Live in Leipzig" est à l'honneur avec deux compositions "Ludwig - Wonderland" et "Ludwig -Requiem". Après neuf méfaits, Apocalyptica quitte les planches pour ne revenir que pour un seul rappel "Hall Of Moutain King" présent sur l'album "Cult" - 2000. Le divan du monde aura beau demandé au groupe 4 ou 5 morceaux supplémentaires pour la soirée, rien n'y fait... le groupe ne reviendra pas interpréter d'autres morceaux. Comme je l'ai écrit précédemment, les membres sont agités et semblent prendre du plaisir. Les musiciens ne se soucient guère de certaines petites bévues, ils sont tout sourire, chahutent entre eux, provoquent la foule. Ils délivrent un show très pro tout en restant brutes sans fioritures inutiles, sans prise de tête quoiqu'il arrive. Ainsi sur "Ludwig - Wonderland" on peut surprendre Perttu Kivillasko donner des directives à Mikko Sirén sur la structure rythmique du morceau. Une ambiance fun qui transpire sur le public, quelque soit le coté de la scène (sur les planches, dans la fosse ou aux balcons) ou l'on se trouve chacun prend une dose maximale de plaisir. Le son est propre et claire, les lights collent à l'ambiance.

Avant de conclure, rappelons nous que le groupe a été décrié à ses débuts il y a 20 ans et qu'aujourd'hui avec sept albums studios au compteur, la formation est encore en vie et respectée comme un groupe culte. Replica-promotion et au Divan du Monde nous ont proposé une bien belle soirée à la mesure de l'évolution et de la renommée du d'Apocalyptica.


La setlist : 2010 - Master Of Puppets - Grace - At The Gates Of Manala - Nothing Else Matters - Ludwig Wonderland - Ludwig Requiem - Seek And Destroy -Inquisition Symphony - Hall Of Moutain King.