last TOP CHOICES Nos coups de coeur
pavillon 666 webzine metal rock Derniers Coups de coeur



 Chroniques de concerts

pavillon 666 webzine metal rock Voir les Chroniques | Etre chroniqueur flux RSS - updates - pavillon 666


THE GATHERING


Avec : THE GATHERING, LESOIR

Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine
Date du concert 27-11-2013
Lieu Ninkasi Kao - Lyon [ 69 ]
Affluence NC
Contact organisateur http://www.base-productions.com
INTERVIEW  
Informations sur la chronique Date de la chronique : 29 novembre 2013 - Chroniqueur : Chart - Photographe : Charthttps://www.facebook.com/chartlivephotography  
Ayant raté le dernier passage du groupe dans la région, mon dernier concert de THE GATHERING remontait à 2007 à l’époque où le groupe défendait « Home » sur scène pour l’ultime tournée en compagnie d’Anneke VAN GIERSBERGEN au chant. Etant plutôt ouvert à la musique du groupe et appréciant tout autant OCTAVIA SPERATI, l’ancien groupe de Silje WEREGELAND, j’étais très curieux de voir ce que cette nouvelle alchimie allait donner sur scène. L’album « Disclosure » m’ayant plutôt convaincu, ainsi que son successeur fraîchement paru « Afterwords », j’étais aussi curieux de voir ce que ces morceaux rendraient sur scène. Inutile de dire aussi que les morceaux issus de la période Anneke repris par Silje m’interpellaient aussi énormément, autant de raisons d’assister à ce concert organisé par Base Productions que l’on remercie au passage pour le privilège d’avoir pu assister à ce show.

Etant en pleine interview avec Silje durant le set de LESOIR, je n’assiste qu’à quelques titres de leur set. Cependant, ce que j’en vois me fais une très bonne impression. Le groupe officie dans un style rock atmosphérique assez proche de la tête d’affiche. Le groupe maîtrise son propos avec finesse. Les riffs énergiques cohabitent avec de longues parties progressives assez planantes. On est vite dans l’ambiance de la soirée qui s’éloigne certes du metal mais nous rapproche du rock 70’s dont ces groupes se rapprochent tout en y apportant leur propre touche. Si PINK FLOYD a eu un héritage, de mon point de vue ce sont des groupes tels que celui-ci, mais aussi ANATHEMA, PORCUPINE TREE et THE GATHERING qui peuvent le mieux le revendiquer. Un groupe donc à revoir pour moi dans un set complet.

THE GATHERING a donc changé de forme mais aussi de public. On retrouve beaucoup moins de metalleux que par le passé au profit de personnes issues d’horizons divers. Le groupe s’est aussi débarrassé des habituels gros staffs que l’on retrouve sur les tournées. On peut donc croiser les musiciens sur le stand de merchandising et le voir lui-même installer son matériel lors du changement de plateau. Cela fait une sacrée différence avec ce que j’avais pu voir au Transbordeur il y a quelques années. C’est dans cette ambiance intimiste que débute donc le concert avec pour titre d’ouverture « Paper Waves », le premier morceau de « Disclosure ». Le groupe n’a rien perdu de sa vigueur. On retrouve tous les ingrédients que l’on appréciait déjà chez ce groupe et les nouveaux titres s’intègrent parfaitement à l’identité du groupe. Parfois, il arrive comme pour IRON MAIDEN ou JUDAS PRIEST, que la personnalité du groupe se perde avec le changement de frontman mais ce n’est pas le cas ici. Certes, il y a du changement mais Silje remplit pleinement son rôle et un morceau comme « Shot To Pieces » ne perd en rien de sa superbe. Il est parfois cruel de faire des comparaisons et de ne pas accepter le changement même si c’est parfois assez logique. Dans mon appréciation, je dirais que le départ d’Anneke et l’arrivée de Silje ont permis une chose assez rare, c’est de générer deux formations distinctes mais toutes deux aussi intéressantes l’une que l’autre, au détriment d’OCTAVIA SPERATI certes et c’est assez malheureux car cette formation méritait d’y arriver aussi. Cela dit, pour en revenir au concert de ce soir, le groupe donne un concert des plus intéressants pour le groupe qui suit. La set-list est riche et variée. On ne s’attendait pas forcément à écouter « Meltdown » par exemple. Le duo entre Franck et Silje est très bon sur album et il en est de même en concert. C’était une première pour THE GATHERING et on apprécie grandement cette initiative. On ne compte pas le nombre de grands titres dans ce set, « All You Are », « Great Ocean Road », « In Motion #1 », « Souvenirs », « Gemini I », « Eléanor » et en rappel « I Can See Four Miles ». Autant d’ingrédients pour une soirée totalement réussie.

Set-List :
Paper Waves / Meltdown / Shot to Pieces / All You Are / Heroes for Ghosts / Great Ocean Road / In Motion #1 / Broken Glass / Souvenirs / Gemini I / Eléanor / Rappel : I Can See Four Miles
















PARTAGER :
 
Donnez votre avis sur le concert

pavillon 666 webzine metal rockConnectez vous

pavillon 666 webzine metal rockPostez votre commentaire

pavillon 666 webzine metal rockLes commentaires :
 





Soutenez-nous !
concerts à venir dans le mois Concerts partenaires
FRANK CARTER & THE RATTLESNAKE [Feyzin - 69] > 11-11-2019
FRANK CARTER & THE RATTLESNAKE [69] 11-11-2019

pavillon 666 webzine metal rock Voir les concerts
pavillon 666 webzine metal rock Poster un concert
Concours A gagner en ce moment
CONCOURS CD : PAVILLON666
PAVILLON666
CONCOURS CONCERT : ULTRA VOMIT
ULTRA VOMIT (42)

pavillon 666 webzine metal rock Voir tous les concours