CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


LORDI
Avec : LORDI, HEAVYLUTION
Date du concert : 11-12-2013
Lieu : Le Fil - Saint-Etienne [ 42 ]
Affluence : 600
Contact organisateur : https://www.facebook.com/pages/doh-lasso-metal/151987391524092
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 13 décembre 2013 - Chroniqueur : Chart - Photographe : Chart https://www.facebook.com/chartlivephotography


Les soirées metal sont devenues habituelles dans cette salle du Fil à Saint-Etienne depuis ce fameux concert d’AMON AMARTH en octobre 2011 et on ne peut que s’en réjouir. En effet, la partie n’était pas gagnée d’avance et certaines soirées comme le concert d’HYPOCRISY ne laissaient pas forcément présager une suite à ce type de programmations. Pour ainsi dire, l’annonce de cette soirée nous a laissé pousser un « ouf » de soulagement car en effet, LORDI à Saint-Etienne, c’était une nouvelle fois la garantie de passer une très bonne soirée metal dans cette ancienne ville minière.

Afin d’ouvrir la soirée, ce sont les stéphanois d’HEAVYLUTION qui ont été choisis. Le groupe évolue dans un style fortement influencé par le metal des 80’s. Les références sont des groupes tels que JUDAS PRIEST, SAXON, IRON MAIDEN dont la formation n’hésite pas à reprendre un morceau ce soir, le fameux « Aces High ». Ce choix s’avère judicieux car en effet le style d’HEAVYLUTION colle musicalement très bien à cette affiche. Le groupe se défend aussi très bien sur cette grande scène du Fil, chose pas forcément évidente pour les groupes de metal locaux qui ne jouent que trop rarement ici. HEAVYLUTION fait donc maintenant partie des privilégiés et on s’en réjouit pour eux car ils le méritent bien. La brèche est un peu plus ouverte !

« La Finlande, qui participe depuis 44 ans à l'Eurovision, n'a jamais gagné. C'est pas avec ça qu'ils gagneront. » C’est ce qu’en disait Michel DRUCKER lors de la finale de l’Eurovision le 3 juin 2006 sur France 3. Monsieur Dimanche après-midi aurait il manqué de perspicacité ? Car en effet, ce n’est pas au Zoo de Vincennes que l’on a pu voir LORDI mais bien un peu de partout en Europe et à travers le monde depuis cette fameuse victoire il y a 7 ans. Bien entendu, cette participation ne pouvait que nous faire focaliser sur ce groupe, un bon moyen de se faire un bon coup de pub en quelque sorte ! En effet, la musique à proprement parlé du groupe n’est pas des plus originales. Le groupe surfe sur les classiques du hard rock et du heavy sans y apporter un quelconque renouveau moderne mais au fond quelle importance ? Le metal, comme toute la sphère musicale, est touché par la crise et pour ça, il faut se rendre à l’évidence, pour survivre, il faut jouer live. LORDI a certainement compris cela car c’est l’assurance d’un spectacle garanti qui se profile avec ce concert. LORDI suit la tradition des groupes tels que KISS, ALICE COOPER ou encore GWAR. Ceux-ci sont maintenant devenus plutôt rares. Il faut dire que cela demande une sacrée préparation et pas mal de moyens. Pour l’anecdote, c’est prêt de 3 heures de préparation pour LORDI et 16 techniciens en tournée. Tout cela pour un show bien entendu hors du commun et plutôt assez drôle pour les fans de gore. Bon, il ne faut pas pousser non plus, on n’est pas chez GWAR, le gore n’est pas aussi gore. LORDI, c’est plus soft, plus léger mais tout aussi drôle et plaisant. Il ne faut néanmoins pas oublier totalement la musique et le groupe nous le rappelle constamment avec quelques soli bien placés. Chacun des musiciens a droit à son petit moment pour s’exprimer librement, profitant ainsi d’une mise en scène qui lui est propre, décapitation de la claviériste Hella, jeu avec le public pour Ox à la basse, élévation au dessus de la scène à la façon de Marilyn MANSON avant le solo de batterie de Mana et jeux de lumières épileptiques pendant le solo de guitare d’Amen. Mr Lordi a doit lui aussi à ses moments durant le show comme on s’en doute. Il est le meneur de la bande et un frontman assez impressionnant sur ses platefom shoes d’au moins 30 cm de hauteur !

Bref ! Ce concert est une réussite et comme on pouvait s’y attendre et une très bonne expérience visuelle. La musique est certes un peu au second plan mais on en a quand même pour son argent ! Merci à DOH L’Asso et au Fil pour l’accueil et cette soirée hors norme tout à fait réussie !

Set-List LORDI :
We're Not Bad for the Kids (We're Worse)
Get Heavy
This Is Heavy Metal
The Riff
Who's Your Daddy?
Fire in the Hole
Ox Solo
Raise Hell in Heaven
I'm the Best
Candy for the Cannibal
The Chainsaw Buffet
Hella Solo
It Snows in Hell
Mana Solo
Blood Red Sandman
Beast Loose in Paradise
Amen Solo
They Only Come Out at Night
Devil Is a Loser
Hard Rock Hallelujah
Sincerely With Love
Would You Love a Monsterman?