CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


TURISAS
Avec : TURISAS, STARKILL
Date du concert : 09-02-2014
Lieu : Ninkasi Kao - Lyon [ 69 ]
Affluence : 250
Contact organisateur : http://www.base-productions.com/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 11 février 2014 - Chroniqueur : Chart - Photographe : CHART https://www.facebook.com/chartlivephotography


Si vous aimez le pagan, celui-ci était plutôt à l’honneur en ce début d’année avec il y a peu la venue d’ENSIFERUM et maintenant celle de TURISAS. Ces deux affiches se complètent plutôt bien avec deux groupes dans un style assez proches mais dans de tendances différentes. Dans tous les cas, c’est la garantie encore une fois de passer une soirée joyeuse avant de retourner au travail le lundi matin, des poches sous les yeux certes, mais satisfait par une bonne soirée.

Ce sont les américains de STARKILL qui ouvrent la soirée. J’avais déjà pu les voir en novembre dernier du côté de Genève en ouverture d’AMORPHIS. Cette formation semble en pleine ascension puisqu’elle enchaîne tranquillement les tournées en première partie de groupes confirmés. Le style est toujours aussi rapide, fortement influencé par CHILDREN OF BODOM malgré un attachement certain pour le glam de la part du frontman avec ses T.shirts de MÖTLEY CRUE et GUNS N’ROSES, période années 80. Le set fonctionne bien même si on doit reconnaitre un certain manque d’originalité chez ce groupe. Le public est néanmoins conquis et c’est bien le plus important.

TURISAS a fait du chemin depuis son dernier passage dans la région en compagnie de CRADLE OF FILTH et MOONSPELL en 2009. Il y a malgré tout quelque chose qui n’a pas changé, c’est la très bonne énergie que déploie le groupe sur scène. Toujours maquillé pour partir à la guerre avec haches et boucliers en bois, TURISAS est prêt à en découdre même si musicalement le groupe se rapproche plus facilement du power metal que du black ou du death comme certains de ses compatriotes évoluant dans la même branche pagan du metal. Cela se confirme directement avec « Ten More Miles » qui sonne comme un hymne au pagan metal, une très bonne entrée en matière pour mettre tout le monde dans l’ambiance. Le groupe bénéficie de plus de lumières de qualité forcément aux couleurs rouges qui s’harmonisent parfaitement à l’univers du groupe et qui font la hantise des photographes. Afin de rester dans cette ambiance bien guerrière, TURISAS enchaîne avec « Take The Day ! » qui prend toute son ampleur sur scène. Il est à noter que l’accoutrement des musiciens s’accorde impeccablement avec l’attitude hautement énergique du groupe sur scène. TURISAS met autant d’énergie dans sa musique que s’il partait livrer bataille. C’est incontestablement un plus par rapport à d’autres formations nettement plus frustrantes dans leur attitude statique. Afin de bien enfoncer le clou sur ce début de set, on a droit à « To Holmgard and Beyond » et « The Land of Hope and Glory » qui aux aussi ne manquent de cette touche fortement épique. « Rex Regi Rebellis » souligne la touche festive du groupe tout autant que « Battle Metal » est tout à fait explicite. Après un dernier détour par le royaume viking avec « Miklagard Ouverture », le groupe quitte la scène avant de revenir avec les incontournables « Stand up and Fight » et leur incroyable reprise de BONEY M. « Rasputin » qui a réellement due être pensée pour être reprise un jour par un groupe de metal !

Soirée réussie même si l’affluence était moindre que pour d’autres formations, tant pis pour les absents qui ont définitivement toujours tord ! Merci encore une fois à BASE PRODUCTIONS pour l’opportunité !


SET-LIST TURISAS :

Ten More Miles
Take the Day!
To Holmgard and Beyond
The Land of Hope and Glory
Rex Regi Rebellis
For Your Own Good
Battle Metal
No Good Story Ever Starts With Drinking Tea
We Ride Together
Miklagard Overture
RAPPEL :
Stand Up and Fight
Rasputin