CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


PUNISH YOURSELF
Avec : Sidilarsen, punish yourself
Date du concert : 25-04-2014
Lieu : Vauban - Brest [ 29 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://cabaretvauban.com/
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 28 avril 2014 - Chroniqueur : Gael.Arcana - Photographe : Gael Coupeau https://www.facebook.com/coupeaugael


C’est sur les terres du Gwen A Du a Brest que Sidilarsen et Punish Yourself posent leurs guitares et autres instruments pour faire chauffer la breizh au soir du 25 avril au cabaret Vauban.

Il est inutile de présenter la bande toulousaine de David.C le chanteur de sidilarsen.
Déjà sur leurs 5ieme albums le groupe ce soir nous livre une préstation parfaitement maitrisée, l’expérience parle.
Dés le début les riffs de guitares on vibré sur « comme on vibre » et le publique l’a ressenti puisqu’ils se sont mis a danser ( a la mode métal quand mme hein ) du début a la fin. malgré la petite scène du Vauban, ils on bien su l’exploiter en allant a ses 4 extrémités n’hésitant pas a en faire profiter le public en s’y approchant et en serrant quelque poignes bien viriles entre deux morceaux.
« Back to basics » a bien evidemment été joué avec son introduction qui lui colle a la peau, suivie un peu après d’un puissant solo de batterie. Pour finir ce show de prés d’une heure et demi « nous sommes des milliards contre une élite » qui a fait raisonnr les murs et que toutes la scène, et même les intermittents du spectacles on reprit ..
Ensuite viens l’entracte une petite demi heure s’est passée, le temps que les installations pour Punish Yourself soient en place .. bière a la main, et black sabbath dans les oreilles, c’était pas pour nous déplaire.

Laser en place, lumière noir check, les reflex sont gonflé a block, GO
L’entré de punish yourself est fracassante.
Ils passent sous un petit pont avec des fleurs et un coeur coupé en deux en guise de porte tel un saloon ( album sur le Mexique oblige ) C’était trop mignon ce petit coeur, mais rien a voir avec de la musique « cul-cul » a l’eau de rose, ici c’est du métal phosphorescent ..
Punish yourself est surtout connu pour leurs look très attractif, et photographiquement parlant, on s’éclate c’est vrai, jetais juste devant « Miss Z » .
Ce soir la ils nous on arraché les yeux et les oreilles, mais on est la pour ça après tout. Pas mal de chansons du dernier album « holiday in guadalajara » on été joué avec bien évidement les sombreros de sortie, entre quelques pattes et mains de squelette, c’est tout une mise en scène fichtrement bien foutu qui colle parfaitement aux sonorités glam punk rock métal techno indus hardcore dance ( ha oui ça en fait hein, faut se diversifier dans la vie ) .
Petite anecdote qui m’a fait sourire, certaines personne du public se collait la tête sur les bras et le torse du chanteur pour avoir du flou, c’était assez rigolo de voir ça, et c’est d’ailleurs agréable de voir que de tels groupes soient encore accessibles, pour avoir papoté un peu avec Vincent, et aussi David de Sidilarsen ..
C’est donc encore une claque visuelle et auditive prise ce soir au Vauban, deux groupes a voir impérativement.