CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


IN FLAMES
Avec : IN FLAMES, WOVENWAR, WHILE SHE SLEEPS
Date du concert : 12-10-2014
Lieu : Bataclan - Paris [ 75 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : https://www.facebook.com/pages/replica-promotion/129323440466556
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 17 octobre 2014 - Chroniqueur : riffraph - Photographe : riffraph


En tournée dans toute la France actuellement, IN FLAMES, l' un des groupes phare du death mélodique Suédois dit de Gothenburg, fait halte ce 12 Octobre à Paris au Bataclan. Pavillon666 était présent ce soir là, alors récit!

While She Sleeps

C’est donc avec le groupe « While She Sleeps » que débute cette soirée. Les coreux de Sheffield ne ménagent pas leurs efforts pour chauffer une salle déjà bien remplie, ce qui n’est pas toujours le cas à l’heure des guests. Bien que le set soit plaisant, ce groupe de hardcore n’est ni le plus original du genre, ni le plus violent. Cependant le charismatique et théâtral chanteur Lawrence Taylor fait le spectacle n’hésitant pas à donner de sa personne en se jetant à maintes reprises dans la foule (je protège instinctivement mon reflex…). L’énergie des autres anglais sur scène n’est pas non plus en reste et se communique à une partie de la salle, celle des fans du genre, par forcément les plus nombreux. Il y a quelques bons riffs entraînants et des refrains accrocheurs comme dans le titre « Seven Hills » sur lequel se termine cette première partie de soirée. Une mise en bouche sympathique.

Death Toll
Dead Behind the Eyes
Crows
This is the Six
Our Courage, Our Cancer
Seven Hills




Wovenwar

Une bière plus tard et après que les roadies eussent terminés leur travail votre serviteur écoute les premières notes de ce nouveau groupe. D’emblée on est surpris par la mauvaise qualité du son, les voix du chanteur/guitariste Shane Blay et celle du bassiste Josh Gilbert sont à peine audibles et la basse/batterie couvrent des guitares faiblardes. Les musiciens, trop statiques, ne sont pas très chaleureux avec le public. Je m’attendais à un heavy mélodique intéressant mais je suis un peu déçu de ce que j’ai pu entendre en studio et de la prestation livrée en live. Il y aura bien quelques passages accrocheurs mais trop peu pour faire réagir un public qui ne s’y trompe pas.
Dommage.

Setlist :
Foreword
All Rise
Death to Right
The Manson
Profane
Archers
Identity
Tempest
Matter of Time
Prophets
Onward






In Flames

Difficile de proposer une setlist équilibrée après tant d’albums produits. Les fans de la première heure aimeraient que des anciens titres tout comme les critiques nostalgiques de leurs débuts et qui ne pardonnent pas les dernières orientations du groupe. Il y a ceux qui aiment les groupes qui changent et pas les autres…une question de goût d’ailleurs… Les titres du dernier album passent plutôt bien et sonnent mieux en live comme « In Plain View », « Paralyzed » et « Rusted Nail ». Tous les musiciens ont l’air de se faire plaisir, la sonorisation est parfaite. On pourra juste regretter les jeux de lumières un peu trop violentes par moment et par forcément très agréables pour l’aspect visuel sur scène. Si le public ne bouge pas trop dans la fosse, cela est encore plus vrai sur les hauteurs du bataclan où les gens sont étrangement sages sur leurs sièges. Heureusement les titres « Deliver Us », « Only for the Weak », « The Mirro’s Truth », « Take this Life » et “Cloud Connected” par exemple mettront tout le monde d’accord et feront enfin bouger la foule. Même si Anders à plus de mal à pousser sur sa voix en fin de concert il reste néanmoins juste et clair dans sa prestation. Et peu importe les morceaux proposés, le public parisien vers la fin du concert se fend d’une standing ovation, les personnes assises se lèvent enfin. Anders Fridén semble surpris de la réaction et remercie chaleureusement la foule. Tout cela ressemble à un dernier rappel. Ce sera le morceau « Take this Life » pour clôturer dans son ensemble, un très bon concert.

SetList :
In Plain View
Everything's Gone
Fear Is the Weakness
Trigger
Resin
Where the Dead Ships Dwell
With Eyes Wide Open
Paralyzed
Through Oblivion
Ropes
Delight and Angers
Cloud Connected
Only for the Weak
The Chosen Pessimist
The Quiet Place
Rusted Nail
The Mirror's Truth
Deliver Us
Take This Life

Il convient de remercier Roger de Réplica Promotion pour l'accréditation et le pass ptoto qui à permit à votre serviteur d'effectuer cette chronique d'un très bon concert, je le répète.