CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


EPICA
Avec : DAGOBA, DRAGONFORCE, EPICA
Date du concert : 20-11-2014
Lieu : La KulturFabrik - Esch-Sur-ALzette [ Luxembourg ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://kulturfabrik.lu/fr/home/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 25 novembre 2014 - Chroniqueur : Béné - Photographe : Béné https://www.facebook.com/BeneDuvalPhotoSijopics


Retour à la KuFa (KulturFabrik) à Esch-Sur-Alzette, où pas mal de monde attend déjà devant les portes. Au programme ce soir : DAGOBA, DRAGONFORCE et les tant attendus EPICA.

Certains sont venus des Pays-Bas pour voir le combo hollandais. La foule se fait de plus en plus dense, on est proche du SOLD OUT.

C’est donc DAGOBA qui marque le début de cette soirée. Les marseillais sont en forme, plus particulièrement Shawter qui harangue le public entre chaque morceaux.

La salle est bondée, le public bien réceptif et tout ça est de bonne augure pour la suite de la soirée. DAGOBA permet à cette tournée de démarrer sur les chapeaux de roue.

Un Franky Costanza en forme, qui martèle ses futs avec puissance et sa dextérité habituelle, un Z lesté de ses cheveux qui bouge de plus en plus, un Werther toujours aussi charismatique sur scène et un Shawter souriant et plein d’énergie… un poil de vodka pink (ceux qui suivent les réseaux sociaux comprendront) en bref la recette gagnante !

Seul point négatif de leur set ? La trop courte setlist :

1. Intro
2. I Reptile
3. The man you’re not
4. Black smokers
5. When Winter…
6. The White Guy and the black ceremony

Oui oui… seulement 6 titres… On reste un peu sur notre faim…

C’est aux britanniques de DRAGONFORCE de prendre le relais…et là…comment te dire… Le power métal ce n’est définitivement pas ma tasse de thé…
Voix de castra, les mecs qui en font des caisses, soli interminables… Mes tympans m’ont suppliée de les crever…

Ne pouvant m’y résigner, j’ai pris mes photos et je suis partie boire un coup…

Je dois tout de même reconnaître que techniquement parlant, rien à redire… Mais la technique ne fait pas tout…

Le public quant à lui est toujours présent et bien motivé… Tous les goûts sont dans la nature comme dirait l’autre…

DRAGONFORCE proposera donc 8 morceaux :

1. Defenders
2. Fury of the Storm
3. Three hammers
4. The Game
5. Seasons
6. Cry Thunder
7. Ring of fire
8. Through the fire and flames

Je ne te cache pas que j’ai presque pleuré de joie quand leur set s’est terminé (quoi ? je ne peux pas tout aimer !).

La tension monte d’un cran à l’approche du début du show d’Epica. Les hollandais arrivent enfin sur scène pour la plus grande joie du public qui les acclame.

Simone Simons, rayonnante, attaque le set avec le titre « Second Stone ». Le groupe semble ravi de repartir en tournée et donne tout.

On sent une réelle complicité entre les différents membres du groupe, ils échangent, se sourient, plaisantent entre eux….

Après leur excellente prestation au MOTOCULTOR cet été, j’avais hâte de les revoir. Je n’ai pas regretté, le show était différent (en salle, setlist…), mais tout aussi bon.
Vocalement c’est parfait, musicalement c’est carré, précis et en place. Chacun bouge et intéragit avec le public.

La salle est comble, le public déchaîné. EPICA est ovationné du début à la fin des quinze morceaux :

1. Originem (intro)
2. The Second Stone
3. The Essence of Silence
4. Unleashed
5. Storm the Sorrow
6. Fools of Damnation
7. Natural Corruption
8. The Obsessive Devotion
9. Cry For The Moon
10. Sancta Terra
11. Victims Of Contigency
12. The Phantom Agony
13. Chemical Insomnia
14. Unchain Utopia
15. Consign to Oblivion

La soirée prend fin… Encore une très belle prog et un très bon moment à la Kufa.

Merci à la KulturFabrik pour son accueil, et à Mark Jansen (EPICA) d’avoir pris le temps de répondre à mes questions. Oui oui il y a même une interview, allez file, va la lire, va chercher bonheur…. See ya !