CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


FUZZ TOP
Avec : Fuzz top
Date du concert : 27-11-2014
Lieu : Satellit café - Roanne [ 42 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://www.tributeband-fuzztop.com/
Interview :
Pavillon 666 - metal rock webzine Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 30 novembre 2014 - Chroniqueur : Franckenstrat - Photographe : franckenstrat


Ceux qui connaissent mes chroniques savent bien que soit je me perds ou je suis à la bourre, et bien là j’ai innové, j’ai tourné en rond. Le GPS avait un coup de fatigue et comme je ne suis pas un habitué de la région roannaise, je ne vous dis pas le tableau…
Bref, j’arrive enfin au Satellit Café, ce qui est une première pour moi. De l’extérieur c’est la classe, on dirait un Roadhouse planté sur l’highway 61.
A l’intérieur super accueil et décor magnifique, vraiment un bel endroit. Bar, restauration, super belle scène rien ne manque. Le fond de scène et le matos des Fuzztop sont déjà dressés et ça sent bon le Texas. Je sens déjà que ça va y aller, ce soir c’est saga américa, attention les secousses !!
Vêtus de rouge, les membres de Fuzztop entrent et balancent direct un « Got me under pressure » qui annonce déjà qu’ils ne sont pas venus pour faire de la figuration.
Le groupe est totalement bluffant car les membres sont grimés et habillés comme les vrais ZZ Top. Cela demande un certain culot pour faire cela et surtout une bonne dose de courage car tout au long du set qui va durer 2h10 avec 31 morceaux à la clef, pas une seule fois ils ne seront ridicules, bien au contraire.
Les meilleurs morceaux de ZZ Top s’alignent les uns derrière les autres comme « Waiting for the bus », « Jesus left Chicago », « Beer drinkers & hell » ou encore plus récent « I gotta get paid ». Si on se laisse aller quelque peu à la rêverie, on se trouverait presqu’en présence des vrais. Après c’est sûr, tout n’est pas totalement à l’identique et heureusement, à commencer par les instruments. Difficile quand même de se payer les grattes à Gibbons, surtout celle à fourrure qui m’a toujours fait rigoler.
La voix de Jack Butller se situe un peu entre celle Lemmy et de Gibbons, j’ai bien aimé aussi.
Non, franchement on dira tout ce que l’on voudra sur les « cover bands », ce trio là est vraiment excellent. Ces mecs ont fait un boulot phénoménal pour en arriver à un tel niveau et je leur tire mon sombrero.
L’organisation du line up est ric rac et le timing serré. Patrick Girardon qui ne se contente pas de donner le tempo à la batterie assure également toute cette logistique en bon manager.
Tous les 10 morceaux environ c’est changement de costume et ça ne traîne pas.
Ainsi, tout au long du set, les Fuzz Top vont nous revenir sur la scène tantôt en veste violette avec chapeau camel, en blouson noir brillant avec le bonnet et la casquette pour terminer en poncho et sombrero.
Et tout au long de ces changements qui font le spectacle et animent le set, les tubes continuent de s’enchaîner et on se régale. Quel plaisir de ré-entendre « Gimme all your lovin’ », « Dust my broom » de Robert Johnson, « Blue jean’s blues », « Sharp dressed man » et le grand chef d’œuvre « La grange ».
A noter, une bonne communion avec le public qui a fini par se bouger et qui au bout-des 31 titres de la set list en demandait encore. C’était vraiment un très bon concert dans une ambiance très sympa.
De plus les Fuzz Top sont des gars bien cool qui ne se la racontent et se prêtent au jeu des photos avec le public à la fin du concert.
Franchement, à défaut des vrais qui ne sont pas toujours faciles à voir ou alors à des prix exorbitant, prenez plutôt l’option Fuzz Top, je vous garanti que vous ne serez pas déçus.
Vous pouvez retrouver toutes les informations les concernant sur leur site officiel : http://www.tributeband-fuzztop.com/
Ou encore sur leur page Facebook : Fuzztop tribute to zz top
Et prenez garde à bien prononcer Faz Top et non pas Feux Stop, question de phonétique…