CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


BRING THE NOISE JOUR 2
Avec : AqME, TAGADA JONES, LOFOFORA
Date du concert : 14-12-2014
Lieu : Divan du Monde - Paris [ 75 ]
Affluence : 400
Contact organisateur : http://www.ouifm.fr/
Interview : pavillon 666
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 10 janvier 2015 - Chroniqueur : Maulny77 - Photographe : Phil (Maulny77) https://www.facebook.com/phil.metallik


Oui FM organise depuis cinq le festival Bring The Noise, séries de concerts 100% gratuits. Après avoir permis aux invités de la radio d'assister une première soirée constituée de Danko Jones, The Treatment et Black Bomb A, ce dimanche 14 décembre dévoile une affiche 100% française dédiée au label At(h)ome, soit : Aqme, Tagada Jones et Lofofora.

Le début de la soirée voit Aqme ouvrir le bal, le quatuor mené par Vincent permet au groupe de faire honneur à son dernier album en date "Dévisager Dieu" constituant presque la moitié du set. Le vocaliste se démène comme un beau diable, ne faisant pas à l'économie. Par son attitude scénique parfaitement calée et une bonne communication avec le public, Aqme entre en communion avec la fosse et le balcon garnis et fait bouger, pogoter, slammer le Divan du Monde.
Les autres membres de la formation sont moins mobiles mais assurent sans failles leur rôle. Pas de doutes, Aqme est en place et paré pour prolonger sa tournée en 2015. Malgré un set relativement court, 45 min, les parisiens ont mis le feu au parquet.

Setlist :

01/ Avant le jour
02/ Lourd Sacrifice
03/ Au-delà de l'ombre
04/ Blasphème
05/ Le culte du rien
06/ Enfants de Dieu
07/ Ce que nous sommes
08/ Luxe Assassin
09/ Superstar


Je faisais référence au pogo, il y a peu... pourquoi ne pas prolonger la danse avec les bretons de Tagada Jones. Le brasier est maintenu au Divan. Pas de répit, hormis l'échange de scène. Les punk-rockeurs ne font pas dans la dentelle, les musiciens traversent la scène d'un bout à l'autre, viennent aux contacts de la foule et à l'image de Waner (basse) donnent tout ce qu'ils ont dans le corps et dans les manches et baguettes. L'ambiance préparée par Aqme monte encore durant ce set énergique, fougueux telle une formation juvénile. Les rennais prennent du plaisir et cela se transmet dans le globalité de la salle. Rendant hommage à leur ami de longue date, Schultz, Stef (guitare) arbore un tee-shirt à l'effigie du groupe. Nico profite d'instant de communication pour évoquer le nom du frontman disparu.
La soirée ne cesse de grimper en intensité tout au long de ce show dédié à "Dissident" paru depuis février dernier. Une heure et quart de stage diving, slam, pogo mais surtout de compositions puissantes, pertinentes dans leurs propos et parfaitement maitrisées par les quatre membres du groupe. Le punk français a encore un bel avenir

Setlist :

01/ De L'Amour Et Du Sang
02/ Instinct Sauvage
03/ Le Chaos
04/ Yech'Ed Mat
05/ Descente Aux Enfers
06/ Tout va bien
07/ Zéro De Conduite
08/ Cargo
09/ Vendetta
10/ Dissident
11/ La Traque
12/ Superpunk
13/ Karim & Juliette


Le final est à la charge de Lofofora, après ses deux prédécesseurs la formation a du pain sur la planche. La braise ne cesse de rougir, il convient de ne pas faire retomber le soufflé. Aucune crainte avec Reuno et ses compères, le quatuor investit les planches dans le but de continuer à faire vibrer le public. D'entrée de jeu, "L'Oeuf" met la salle en ébullition et ce n'est pas fini. Phil (basse) et Daniel (guitare) déchaînés sans retenues envoient du lourd, riffs et rythmiques imposants. Que dire de Vincent, qui martyrise pour la bonne cause ses fûts et cymbales. Les frappes sont énergiques, précises donnant une assise parfaite et soutenue. Reuno a son habitude est très communicatif, ralliant le public dans à la cause de Lofo dès l'entame du set. Ses parties vocales sont justes, équilibrées malgré la prestation tonique du frontman. "L'Epreuve du Contraire" passe sans difficultés l'épreuve du live et reçoit un accueil chaleureux, le Divan en connaissant tous ses détails. Les pogos, slams... entrepris en début de soirée perdurent tout au long d'un show énergique, maitrisé de Lofo, amusant Reuno et permettant au chanteur de blaguer sur ces mouvements du public.
Comme Tagada Jones, Lofofora profite de l'instant pour rendre un hommage à Schultz via "Amsterdam" repris en coeur par la salle.

Setlist :

01/ L'Oeuf
02/ Le Fond Et La Forme
03/ Pornolitique
04/ Mémoire De Singes
05/ Trompe la mort
06/ Contre les murs
07/ Utopiste
08/ Élixir
09/ Pyromane
10/ Envie de tuer
11/ Tsarine
12/ Justice
13/ Amsterdam
14/ Double A

Lorsque les lumières du Divan du Monde se rallument, l'assistance dégage un large plaisir et semble ravi de cette belle affiche. A son habitude, en offrant un 100% french metal, Oui FM a réussi son pari. Trois belles prestations réalisées au Divan pour cette fin d'année 2014.
On espère se revoir en décembre 2015...