CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


HAMMERFALL
Avec : SERIOUS BLACK,ORDEN OGAN,HAMMERFALL
Date du concert : 03-02-2015
Lieu : TRABENDO - PARIS [ 75 ]
Affluence : 600
Contact organisateur : http://www.base-productions.com/fr/menu/artiste
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 05 février 2015 - Chroniqueur : riffraph - Photographe : riffraph


Sous moi donc cette troupe s'avance,
Et porte sur le front une mâle assurance.
Nous partîmes cinq cents; mais par un prompt renfort
Nous nous vîmes six cents en arrivant au Trabendo !

Cette tirade de Pierre Corneille reflétait l’ambiance au Trabendo en ce froid mardi 3 février de l’an de grâce 2015. Car après Lyon, la deuxième date de la tournée française - World Wide( R)évolution – s’arrêtait donc au Trabendo dans notre chère capitale.

600 courageux sur 700 que peuvent contenir la salle s’étaient donc déplacés pour une soirée placée sous le signe du heavy/power metal.

SERIOUS BLACK :

Serious Black ouvrait donc les hostilités avec un set de six morceaux méticuleusement choisis pour commencer à mettre l’ambiance dans la salle. Ces musiciens de talent ne mettront pas très longtemps à convaincre le public du bienfait de cette collaboration cosmopolite. Pour avoir chroniquer leur premier album il me semble maintenant honnête de dire que la prestation de l’album donne toute son ampleur en live. Malgré un jeu de lumière peu avantageux, notre combo se démène pour donner le meilleur de lui-même. Bien qu’il soit encore trop tôt de juger de l’avenir de ce nouveau projet collaboratif, nos protagonistes semblent se faire plaisir sur scène. Cela se ressent aussi dans la fosse. Bon apéritif ma foi !

Set List Serious Black :

Temple of the Sun
Akhenaton
High and Low
Older and Wiser
Sealing My Fate
I Seek No Other Life

ORDEN OGAN :

Après m’être rassasié d’une bonne pinte de cet excellent breuvage à base de houblon, le temps est venu pour moi de rejoindre le pit photo derrière la minuscule crash barrière du Trabendo. Comble du sort me voilà en face d’un groupe dont j’ai chroniqué leur dernier album (tout comme Serious Black d’ailleurs). Et comme il est rare de tomber sur 2 groupes à avoir noté leurs prestations studio, il me tarde d’entendre Orden Ogan.

Nos allemands ont plutôt l’air de venir, accoutrement oblige, d’un pays viking. Première impression, la lourdeur des riffs et la légèreté de la voix qui tranche de façon positive avec l’ensemble. Avec le premier titre, nom du groupe, ça envoie du pâté dès d’entrée de jeu. Notre formation n’en est pas à son premier opus et toute la qualité s’en ressent. Les membres du groupe semblent bien s’amuser sur scène et leur joie est communicative. D’ailleurs ça commence à bouger dans la foule. Mais je dois avouer que sur les trois derniers titres l’engouement pour moi semble s’amenuiser car une certaine linéarité commence à se faire sentir. Néanmoins je dois saluer la prestation scénique de nos teutons qui auront quand même marqués le public de leurs présences charismatiques.

Set List Orden Ogan :

Orden Ogan
F.E.V.E.R.
To New Shores of Sadness
To the End
The Lords of the Flies
Ravenhead
We Are Pirates
Deaf Among the Blind
The Things We Believe In


HAMMERFALL :

Petite pause donc, avant d’attaquer le plat de résistance. Je ne résiste pas à un petit demi estampillé au nom de la salle, histoire d’épancher mon dernier shoot photo. J’en profite pour échanger quelques propos sympathiques avec Roger de « Replica Promotion » et d’autres photographes présents dans cette soirée. Puis je me dirige vers la scène pour Hammerfall. Juste deux titres pour immortaliser cette soirée. La sécu est sur les dents, nous aussi.
L’obscurité se fait, les lumières bleues font leurs apparitions, la fumée aussi. C’est parti. D’emblée le son est impeccablement mixé, le public hurle le nom du groupe, cela s’agite dans tous les sens. Je sens que je vais passer un bon set suédois. Mon impression originale me donnera raison. Ce concert sera un pur plaisir. La set list fera la part belle aux anciens titres comme aux nouveaux. Un mix agréable entre riffs et rythmiques à faire headbanger le plus calme d’entre nous. Nous aurons droit aussi à des morceaux plus mélodiques et calmes qui charmeront aussi nos dames. Que dire des parties guitares, impressionnantes de facilité et de dextérité. Et tout comme Franck mon compatriote de pavillon666, présent à leur concert à Lyon, j’ai pu admirer le bassiste Fredrick Larsson, troquer sa basse pour un solo de guitare impressionnant ! Et que dire également de la voix de Cans, passant d’un octave à l’autre avec aisance. Il saura d’ailleurs plaisanter avec son humour particulier auprès d’une foule à présent toute acquise à sa cause. Les morceaux s’enchainent sans que l’ennui s’installe. C’est d’ailleurs toute la force d’Hammerfall, des compositions mélodiques et puissantes bien construites avec cette touche personnelle indicible qui en fait un groupe d’exception. Je quitte comme à regret le Trabendo sous une dernière rafale d’applaudissements et songe déjà à ce que pourrais donner le prochain album. Adepte de Heavy/Power metal, je suis comblé. Un très bon donc pour cette soirée.

Set List Hammerfall :

01 Hector's Hymn
02 Any Means Necessary
03 Renegade
04 B.Y.H.
05 Blood Bound
06 Heeding the Call
07 Let the Hammer Fall
08 Live Life Loud
09 400 Meter Medley
(incl excerpts of Hero's… more )
10 Threshold
11 Last Man Standing
12 Glory to the Brave
13 We Won't Back Down
14 HammerFall

Rappel :

15 Templars of Steel
16 Hearts on Fire


Pour terminer, un grand merci à Roger de « Replica Promotion » pour son invitation et accréditation photo et cette excellente soirée.