CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


GLITCHFEST 2.0
Avec : Carson State, Waiting For Breakfast, Gravity, Polar, More Than A Thousand, Upon This Dawning, Betraying The Martyrs
Date du concert : 13-02-2015
Lieu : Jack Jack - Bron [ 69 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://www.thealtaireagency.com/glitchfest
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 15 février 2015 - Chroniqueur : Chart - Photographe : Chart https://www.facebook.com/chartlivephotography


Rendez-vous en ce vendredi 13 février dans cette salle que je ne connais pas, le Jack Jack de Bron. Il s'agit en fait d'une salle de concert tout à fait moderne rattachée à la MJC de Bron. Le lieu est parfait avec ses 400 places pour accueillir désormais n'importe quel type de concert. Ce soir, pour ce GLITCHFEST 2.0, ce ne sont pas moins de 7 groupes qui vont se succéder sur cette scène.

Avant d'arriver à la tête d'affiche, BETRAYING THE MARTYRS, ce sont 6 groupes de hardcore et metalcore en tout genre qui vont chauffer cette salle. Le concert débutant à 18h et les aléas de la route bondée de vacanciers se rendant dans les Alpes faire du ski, me retardent et m'empêchent d'assister à la prestation de CARSON STATE. J'assiste donc au concert de WAITING FOR BREAKFAST qui représente la scène locale. Le style est lourd et gras, pas vraiment ce à quoi je m'attendais mais on reconnaît les racines musicales du groupe. Avec un plateau aussi chargé, il fallait s'attendre à quelque chose d'assez inhabituel. Les groupes s'enchaînent à vitesse grand V avec des sets d'une vingtaine de minutes ! Autant dire que pour apprécier les groupes, ce ne sont vraiment pas les meilleures conditions. On a à peine le temps de rentrer dans la musique du groupe qu'il est déjà temps de passer à autre chose. Habitué aux sets plus longs, j'ai du mal à me faire une opinion au milieu de ce zapping constant. J'aurais presque l'impression de me faire une compilation live plutôt que de vivre un véritable concert. GRAVITY est le groupe qui se détache peut-être le plus. C'est une chanteuse qui tient le micro. Le style du groupe me fait penser à ARCH ENEMY et l'ensemble s'éloigne du hardcore, se rapprochant ainsi du metal. Mais là encore, la prestation trop courte et même tronquée me laisse sur ma faim. Peut-être qu'une autre occasion se présentera et me permettra ainsi de me faire une meilleure opinion. UPON THIS DAWNING prend le relais avec son metalcore venu d'Italie. Le style est bien plus conventionnel pour cette soirée et redonne le ton. POLAR et MORE THAN A THOUSAND vont garder la même ligne avec des riffs puissants et efficaces mais pas vraiment surprenants. Cet enchaînement de groupes me fait dire aujourd'hui encore qu'avec quelques groupes de moins, on aurait pu mieux profiter de chacun, de ses qualités, de ses forces et faiblesses plutôt que de donner un ensemble finalement assez homogène au sein duquel chaque groupe, en voulant paraître le plus efficace possible, reste sur ses fondamentaux musicaux.

BETRAYING THE MARTYRS se voit donc l'honneur de tenir la tête d'affiche et bénéficie pour l'occasion d'un set d'une heure. La présence d'un claviériste lyonnais de surcroît, change un peu la donne par rapport aux autres groupes et le style se détache un peu du hardcore plus traditionnel. Les chants clairs donnent aussi une touche différente à l'ensemble. Par contre, le son du groupe sur scène n'est pas des plus fameux. Le chant passe derrière la grosse caisse et les guitares sont noyées dans les basses. La prestation est néanmoins efficace. Le groupe gratifiera même son audience d'une reprise de la chanson principale de « La Reine Des Neiges » en version bien metal.

Merci encore à The Alatair Agency pour son accueil.