CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


INQUISITION
Avec : Blackdeath, Ondskapt, Archgoat, Inquisition
Date du concert : 27-01-2015
Lieu : KULTURFABRIK - Esch-Sur-Alzette [ Luxembourg ]
Affluence : NC
Contact organisateur : http://kulturfabrik.lu/fr/home/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 16 février 2015 - Chroniqueur : Béné - Photographe : Béné https://www.facebook.com/BeneDuvalPhotoSijopics


Me voilà de retour à la KulturFabrik d’Esch-Sur-Alzette pour une soirée totalement Black Metal. Autant te le dire ce n’est pas mon style de prédilection.

Je ne connais que la tête d’affiche, INQUISITION, que j’ai pu voir l’été dernier au Motocultor.

Mais je ne suis pas contre les découvertes et, qui sait, j’aurai peut-être une ou plusieurs bonne(s) surprise(s).

La soirée commence avec les russes de BLACKDEATH. Drapeau et fanions noirs, croix blanche à l’envers, le ton est donné.
Quand le frontman débarque sur scène je suis tout sauf convaincue. En effet il arbore une espèce de coiffe qui lui donne un air…pharaonique ! Du coup ça me fait plus sourire qu’autre chose mais bon reprenons-nous ouvrons nos oreilles…et fermons les yeux.

Le groupe en lui-même n’est pas mauvais, mais j’ai vraiment beaucoup de mal avec la voix largement trop aigüe à mon goût. Oui je sais c’est du black mais là trop c’est trop vois-tu.

Du coup, si tu suis un peu ce que j’écris, tu dois savoir que quand je n’accroche pas avec la voix il m’est vraiment difficile de passer outre… J’ai essayé… La petite note de singularité ? Une nana à la batterie et elle envoie, ça blaste sévère. Pour le reste rien de bien novateur et le public semble penser comme moi et n’est pas vraiment réceptif.

C’est donc avec impatience que j’attends la suite, et c’est donc aux suédois d’ONDSKAPT de prendre le relais. Acerbus, au chant, est vêtu d’une grande cape noire à capuche et arbore une parure de collier, ceintures et autres composée d’ossements.

L’ambiance est lourde et pesante… Le groupe a élaboré sa setlist en piochant dans chacun de ses albums. Acerbus semble « ailleurs », complètement possédé par son chant et les gratteux headbanguent. Pourtant visuellement ça cloche, ça ne va pas vraiment ensemble, il y a un manque de cohérence évident.

Musicalement, c’est précis, propre et travaillé. Mais ils peinent à m’embarquer dans leur univers, la voix n’est pas désagréable mais il me manque un petit quelque chose.
Je reste un peu sur ma faim… dommage…
Le public ne se bouge pas plus que pour BLACKDEATH, plus ça va plus je me dis que les gens ne sont là que pour la tête d’affiche.

On reste dans le black metal venu des pays nordiques puisque ce sont les finlandais d’ARCHGOAT qui prennent possession de la scène. Munis de bracelets à pics tellement longs qu’ils pourraient de transpercer le crâne, de cartouchières et j’en passe, les finlandais vont offrir un set minimaliste.

Une communication orale quasi nulle avec le public, un jeu brut, oldschool sans chichi. ARCHGOAT envoie la sauce sans retenue mais visuellement c’est très statique. Pourtant des trois groupe qui ouvraient ce soir, c’est pour moi ARCHGOAT qui a tiré son épingle du jeu :

1. Intro
2. Nuns, Cunts and Darkness
3. Lord of the Void
4. Apotheosis of Lucifer
5. Grand Luciferian Theophany
6. Goddess of the Abyss of the Grave
7. Hammer of Satan

C’est maintenant (enfin !) au tour de la tête d’affiche de prendre possession de la KuFa : INQUISITION. Vu au Motocultor 2014, j’en avais gardé le souvenir d’un show très carré manquant un tout petit peu de spontanéité.

Ils sont toujours deux, et ça me fait toujours la même drôle d’impression. Pr contre ils vont être les seuls de la soirée à me surprendre, chose étrange quand tu sais que c’était le seul groupe que je connaissais avant de venir.
Me surprendre parce que, malgré le fait que le show soit toujours millimétré, Dagon (Guitare et chant) va se laisser aller à quelques moulinettes capillaires et headbangs.

Incubus, se laisse aller à 2/3 fantaisies derrière ses fûts et envoie du bois.

Heureusement, ça bouge plus qu’au Motocultor, et le groupe va réussir à faire bouger la salle (alors que les 3 groupes précédents ont eu bien du mal).

INQUISITION va donc nous offrir un set des plus classiques mais au final, on ne peut pas le leur reprocher puisque ce dernier était vraiment de qualité :


1. Force of the Floating Tomb
2. Ancient Monumental War Hymn
3. Dark Mutilation Rites
4. Master of the Cosmological Black Cauldron
5. Astral Path to Supreme Majesties
6. Where Darkness Is Lord and Death the Beginning
7. Those of the Night
8. Embraced by the Unholy Powers of Death and Destruction
9. Command of the Dark Crown
10. Arrival of Eons After
11. Desolate Funeral Chant
12. The Realm of Shadows Shall Forever Reign
13. Infinite Interstellar Genocide

Voilà pour cette soirée qui mettait le Black Metal à l’honneur. Un grand merci à l’équipe de la KuFa pour leur accueil.