CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


FREAK KITCHEN
Avec : AYMERIC SILERT BAND+FREAK KITCHEN
Date du concert : 11-03-2015
Lieu : Divan du monde - PARIS [ 75 ]
Affluence : nc
Contact organisateur : http://www.base-productions.com
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 14 mars 2015 - Chroniqueur : FredBebel - Photographe : FredBebel


C’est dans une salle assez clairsemée et d’une moyenne d’âge assez élevée (mais il y avait les Tokio Hotel au petit Trianon qui faisaient concurrence ! ) que débute la première partie incarnée par le « AYMERIC SILVERT BAND», projet articulé autour d’Aymeric Silvert, guitariste français ayant roulé sa bosse depuis le début des années 2000. Il nous propose un rock teinté de blues assez sympathique qui a malgré tout du mal à réchauffer le Divan qui attend avec impatience les Suédois déjantés. Le set d’une demi-heure reste correct quoique sans aucun jeu de scène et j’aurais préféré un groupe plus axé métal pour ouvrir les FREAK KITCHEN qui jouent une musique rythmée et énergique.

Après un break et une petite mousse, les lumières baissent et apparaît sur l’écran géant la vidéo de « FREAK OF THE WEEK », clip en dessins animés réalisé grâce au financement participatif par Juanjo Guarnido, dessinateur ultra talentueux et fan ultime de notre cuisine monstrueuse qui nous fera la surprise de venir dessiner sur scène durant le set !
Nos compères déboulent et entament leur session avec l’énergie et la bonne humeur qui les caractérisent par « Propaganda pie », sourires de Mattias, grimaces d’un Christer casqué comme d’habitude et Bjorn toujours pieds nus en hommage à Yannick Noah (naan, c’est le contraire ! ).
La majorité des morceaux est issue de leur dernier album « Cooking with Pagans » mais ce qui est bien avec les FK c’est qu’ils jouent aussi des morceaux plus anciens, ce qui réveille le Divan qui commence à s’agiter, la salle est pleine et la mezzanine est ouverte. Entre chaque chanson, Mattias parle avec le public, explique qu’il s’est planté dans le branchement des Jack de sa guitare, ce qui n’est pas digne d’un musicien professionnel (c’est lui qui le dit ! ), que « Ranks of the terrified » est chiante à jouer en live mais qu’il vont la faire quand même bref, on a l’impression d’être en famille, en plus notre frontman ne cesse de dire qu’il adore la France, que nous sommes « TIP-TOP » et nous envoie des bisous en permanence ! Il sait y faire pour mettre le public dans sa poche.
Arrive le titre phare du dernier album « Freak of the week » et le dessinateur Juanjo Guarnido qui, armé d’un chevalet et d’un marqueur se met à croquer nos Suédois en action tandis que ses dessins sont projetés en direct sur l’écran géant pour que tout le monde en profite. On pense le set s’achever sur « Goody-Goody », un hymne à la bonne humeur repris en choeur par le public mais avec Freak Kitchen, quand il n'y en n'a plus, il y en a encore, nos vikings déjantés décident d’échanger leurs intruments : Mattias prend la batterie, Christer la guitare tandis que Bjorn choppe la basse et entame au chant « My new haircut », titre repris par la salle dans la franche rigolade, suivi d’ « Appetizer » et « Murder groupie » qui concluent un set énergique et raffraichissant. Le Divan en ressort avec la banane, mission accomplie pour les FREAK KITCHEN qui devraient être remboursés par la sécu !

Intro
("Freak of the Week" Video)
Propaganda Pie
Walls of Stupidity
Sloppy
(Saving up for an) Anal Bleach
God Save the Spleen
Nobody's Laughing
Private Property
Teargas Jazz
Chest Pain Waltz
Ranks of the terrified
Freak of the Week
(Juanjo Guarnido dessine en live sur scène )
Porno Daddy
Razor Flowers
Goody Goody

Suite
My New Haircut
(avec changement d’instruments)
Appetizer
Murder Groupie