CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


GOD IS AN ASTRONAUT
Avec : God is an Astronaut, Young Cardinals
Date du concert : 29-04-2015
Lieu : CCO - Villeurbanne [ 69 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : https://www.facebook.com/slhproductions
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 30 avril 2015 - Chroniqueur : Chart - Photographe : Chart https://www.facebook.com/ChartLivePhotography


Ce qu'il y a de bien en ce moment avec SOUNDS LIKE HELL, c'est qu'on a droit à des tonnes de concerts ! Et à chaque fois différents. Bravo l'équipe, continuez à faire bouger cette scène lyonnaise ! GOD IS AN ASTRONAUT est un OVNI de la scène metal alors les recevoir à Lyon ne peut être qu'une sorte d'événement intime qui ma foi touche plus de monde que l'on pourrait s'y attendre. Certes le CCO n'affiche pas complet mais j'ai vu des groupes plus populaires avec moins de public. Il y a de quoi se réjouir. Entre une communication réussie et un public motivé, on ne peut que se réjouir de répondre présent à cette soirée.

Ce sont les locaux de YOUNG CARDINALS qui ouvrent la soirée. Ceux-ci sont à la veille de l'enregistrement d'un nouvel album mais ont tout de même répondu présent. D'une part, c'est une très belle occasion de faire la promotion de ce futur enregistrement mais aussi une invitation qui ne se refuse pas. On apprendra même que GOD IS AN ASTRONAUT est plutôt fan du groupe alors YOUNG CARDINALS ne peut que se féliciter de sa présence. Cette enthousiasme provoqué par tous ces facteurs se ressent énormément dans ce set. Le groupe semble détendu et heureux d'être ici. Sa musique et sa prestation ne s'en voient que bonifiées. Le groupe donne tout ce qu'il a à donner avec passion et enthousiasme. Le choix de cette première partie s'est avéré des plus judicieux.

GOD IS AN ASTRONAUT n'est définitivement pas le genre de groupe que vous écouterez à la radio ou que vous verrez passer à la télé, à l'exception des très peu nombreuses émissions de qualités qui subsistent, et encore... Pourquoi ? Tout simplement parce que la démarche de ce groupe n'a absolument rien de commercial. Il s'agit d'un combo qui se définit comme un groupe de post rock instrumental. Alors déjà que les groupes plus traditionnels ont parfois du mal à se faire une place, imaginez comme cela ne doit pas toujours être simple avec une telle étiquette. Mais ce ne sont pas les seuls à opérer de cette manière et en ce moment, il semble y avoir un certain engouement pour cette nouveauté de la scène musicale. Certains ont peut-être eu le plaisir et la chance de voir NORDIC GIANTS en première partie de SOLSTAFIR sur scène et là non plus, on ne peut pas dire que ce groupe choisisse la facilité. Ce qui compte, c'est la qualité de la musique et GOD IS AN ASTRONAUT fait preuve d'une grande maturité. On retrouve un peu de PORCUPINE TREE, d'ANATHEMA ou de CULT OF LUNA dans leur style. Sans paroles, le groupe arrive à s'imposer sans grande difficulté, jouant sur les ambiances, alternant claviers et guitares, passant d'une atmosphère planante à des riffs plus appuyés. GOD IS AN ASTRONAUT fait preuve de liberté et de renouveau dans sa musique et je pense que cela ne peut que fonctionner. En outre, je trouve la prestation scénique à la fois intéressante mais pas tout à fait à la hauteur des espérances. Il s'agit peut-être encore d'un groupe aux moyens limités mais ne serait-ce qu'au niveau des lumières, c'est encore un peu faible. Il est même étonnant que le combo ne se soit pas lancé dans la projection de vidéos. Cela aurait été tout à fait approprié même si c'est un peu un effet de mode en ce moment. Toutefois, les musiciens se donnent à fond dans ce qu'ils font et peut-être que tout cela ne serait qu'artificiel, à voir si cela se produit un jour.

Il ne me reste plus qu'à vous inciter à continuer d'aller voir des concerts, même ceux de groupes qui ne vous parlent pas à la lecture de leur nom sur affiche. Merci encore à SOUNDS LIKE HELL pour leur travail et leur accueil. On apprécie les belles dates, et celle-ci en était une de plus.