CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


MADE IN MONTEREAU
Avec : ACERIA, MARIANNE, POGO CAR CRASH CONTROL
Date du concert : 23-05-2015
Lieu : Salle Rustic - Montereau Fault Yonne [ 75 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : https://www.facebook.com/madeinmontereau?fref=ts
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 30 mai 2015 - Chroniqueur : Maulny77 - Photographe : Phil (Maulny77) https://www.facebook.com/phil.metallik


Troisième édition de ce tremplin rock permettant au vainqueur de participer à l'affiche du Festival Montereau Confluences, le cru 2015 voit trois formations de rock musclé fouler les planches pour finir sur la plus haute marche du podium.

Bien que l'entrée soit gratuite, le public est majoritairement composé de proches des groupes et ne dépasse guère une centaine de personnes.

Le tirage au sort conduit Aceria en première ligne et a donc l'honneur d'ouvrir le "bal". Le quintette oeuvre dans un registre metal power et propose des compositions intéressantes, accompagnées par instant de parties typées symphoniques menées de claviers. Les deux guitaristes s'accordent et s'associent selon la pure tradition du genre. Dégainant selon les compositions leurs soli sans empiéter sur les parties de l'autre. La section rythmique maitrise l'assise des morceaux, les parties de basse solides et techniques permettent de positionner l'instrument sur le devant de la scène régulièrement. Les parties vocales sont mélodieuses, son frontman occupe pleinement l'espace mais officiant aussi aux claviers, ces derniers placés trop proche du public masquent régulièrement le vocaliste.
Dans ce contexte de "chauffeur de salle", bien que la formation propose de la qualité et suscite de l'intérêt, il manque peut-être un peu de fougue à l'ensemble pour faire exploser l'audimat. Une bonne entame demandant d'être revue.

Les Troyens de Marianne engagent le second assaut. Les cinq musiciens traitent le rock dans un spectre plus large allant de passages typés Noir Désir à des ambiances punk rock. Le duo de six-cordistes se partage les rythmiques, mais l'exercice solitaire est destiné à David. Thom en fond de scène a plus une démarche rythmique proche de son compère bassiste. Sans travailler dans l'extravagance, Sylvain fait le job discrètement mais avec assurance. Flo bât la mesure avec énergie et sérénité. Alex fait le show à lui tout seul. En véritable frontman, le vocaliste parcourt la scène dans tous les sens, sans temps morts, venant au contact du public directement dans la fosse... dans un style hardcore agréable et captivant. Sa diversité musicale et son engagement permettent à Marianne de prétendre à des scènes multiples.

Les derniers à venir ne sont pas les moins intéressants. Pogo Car Crash Control est une formation commençant à faire parler d'elle dans la région de Melun. Le quatuor ne fait pas dans la dentelle, avec des compositions puissantes et une prestation scénique fougueuse. Les musiciens pratiquent le rock comme savaient le faire les ainés, Nirvana, Stooges, MC5... Pas d'économie, pas de prise de tête, le groupe envoie tout ce qu'il a dans le ventre et dans les manches, comme si c'était leur denier soir. Malgré des ennuis techniques, les zicos n'en sont pas pour autant désorientés, ils dévastent tout sur leur passage. La musique suit le mouvement et conquit très vite l'assistance et le jury.

Avec une telle débauche d'énergie, Pogo Car Crash Control sort avec son billet pour le festival qui aura lieu les 05 et 06 juin prochain. La formation ouvrira sur la scène principale le week-end. Une belle opportunité offerte par l'association prmprod.