CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


JUDAS PRIEST
Avec : JUDAS PRIEST, FIVE FINGER DEATH PUNCH
Date du concert : 17-06-2015
Lieu : ZENITH - PARIS [ 75 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : https://www.gdp.fr/
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 26 juin 2015 - Chroniqueur : riffraph - Photographe : riff raph


Avant leur passage au Hellfest, Judas Priest en tournée estivale s’arrêtait au Zenith de Paris, le 17 juin 2015, un an après la sortie de leur dernier album « Redeemer of Souls ». Pavillon666 était présent pour vous narrer le déroulement de cette soirée. Mais avant cela nous avions les sympathiques Five Finger Death Punch venus ouvrir les hostilités.

FIVE FINGER DEATH PUNCH

Inutile de présenter nos cinq Américains qui se présentent sur la scène vers 20 heures. Ce groupe a su se frayer un chemin vers la lumière grâce à des compostions solides et une forte personnalité. La setlist ci-dessous sera un bon condensé de ce que fait de mieux la formation. Nos protagonistes savent mettre l’ambiance, toujours aussi proche du public, ne les lâchant pas un instant, sollicitant constamment la foule, invitant deux metalheads sur scène pour reprendre le refrain de « Burn MF ». Même Rob Halford, planqué derrière la scène ne perdra pas une miette de cette prestation. Pour conclure, une dose de bonne humeur pour bien nous préparer au plat de résistance. Un seul regret, le mixage, en effet le son n’était pas tip top.

Setlist :

1.Under and Over It
2.Hard to See
3.Lift Me Up
4.Bad Company
5.Burn MF
6.Coming Down
7.Never Enough
8.The Bleeding


JUDAS PRIEST

La première question qu’on pourrait se poser est : Rob Halford est-il toujours en voix ? Et bien oui et c'est avec sa canne, accessoire de scène et non médical, que notre chanteur charismatique se présentera à nous. Niveau chant notre frontman assure toujours et laissera sans voix (jeu de mots) les sceptiques présents dans la salle. Niveau décor, hormis un écran géant le tout reste plutôt minimaliste avec un jeu de lumière basique. Très peu aussi de communication avec le public, ça bouge pas trop non plus mais pour ceux qui connaissent bien nos Anglais, cela n’a rien d’étonnant car ils sont coutumiers du fait. Néanmoins nous aurons droit à tous nos classiques préférés avec une setlist bien pensée qui nous fera voyager à travers les différentes époques et inspirations du combo. Même si la salle était à 85 % de sa capacité, Judas Priest aura démontré une fois de plus qu’ils sont toujours là malgré des fausses annonces de départ (marketing oblige…) et qu’on peut toujours compter sur eux pour balancer cette bonne purée heavy metal dont ils sont les fiers ambassadeurs. Un bon show à l’ancienne…


01.Dragonaut
02.Metal Gods
03.Devil's Child
04.Victim of Changes
05.Halls of Valhalla
06.Love Bites
07.March of the Damned
08.Turbo Lover
09.Redeemer of Souls
10.Beyond the Realms of Death
11.Jawbreaker
12.Breaking the Law
13.Hell Bent for Leather
14.The Hellion
15.Electric Eye
16.You've Got Another Thing Comin'
17.Painkiller
18.Living After Midnight
19.Beginning of the End



Pour terminer, mes remerciements à l’équipe de Gérard Drouot Productions pour le pass photo, l’invitation et cette très bonne soirée.