CHRONIQUES DE CONCERTS

pavillon 666 webzine metal rock TOUTES LES CHRONIQUES pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUÉ pavillon 666 webzine metal rock ÊTRE CHRONIQUEUR


RITUAL ZOMBI OVER EUROPE
Avec : Avulsed, natron, prion, shaytan
Date du concert : 18-09-2015
Lieu : Le Warmaudio - Décines [ 69 ]
Affluence : NC
Contact organisateur : https://www.facebook.com/slhproductions
Interview :
 Pavillon 666 - metal rock webzine  
Date de la chronique : 20 septembre 2015 - Chroniqueur : Black.Roger - Photographe : Black.Roger http://black-roger.tumblr.com


AVULSED, NATRON et PRION, réunis pour le Ritual Zombi Over Europe 2015, dont c’était la première date, s’étaient adjoint les services de nos Annéciens préférés SHAYTAN pour investir la scène du Warmaudio de Décines (69) ce vendredi 18 Septembre sous l’instigation de Sounds Like Hell Productions.
Une affiche de brutal-death-gore-grind qui devait envoyer un son à décorner un troupeau de buffles en rut. Ce qui fut le cas, les quatre groupes se sont donnés à fond devant un public concerné par le métal extrême de qualité, public qui aurait pu être plus nombreux, mais ça, c’est une autre histoire !

Ouverture des portes à 19heures, première formation sur les planches à 19heures 30. Nos amis Savoyards de SHAYTAN n’avaient qu’une petite demi-heure pour convaincre du coup leur prestation n’en fut que plus énergique, plus intense tout simplement. Leur thrash/death brutal et sans concession a fait mouche (qui à dit comme d’habitude ?). Compositions carrées et variées, musiciens au top, bonne cohérence du groupe en live, manque peut-être un peu plus de mouvement et de chevelures en l’air pour une ambiance plus « rentre dedans ».
Mais le groupe ne demande qu’a s’étoffer un peu plus et avec de nombreux concerts en prévision nul doute qu’il va prendre de plus en plus d’assurance et monter ainsi en puissance. Bon set donc, idéal pour l’apéritif de ce soir avant l’arrivée des Argentins, des Italiens et des Espagnols, maitres dans leurs pays respectifs et même au-delà d’un brutal death malsain et vicieux.
Set-List en photo.

Le trio de Buenos Aires en Argentine, PRION prend la suite afin de nous faire entrer dans l’enfer du metal-de-la-mort qui tue.
Formé à l’aube de l’an 2000, voilà 16 ans, 3 albums, démos et split-cd que les sud-américains nous font profiter de leur death-metal de bon aloi. Ce soir nous aurons donc l’occasion de voir (et d’écouter) ce groupe qui propage son métal malsain hors de son pays natal.
Dans ce trio avec une seule guitare donc, on se concentre sur la puissance et une efficacité à toute épreuve. Beaucoup de classe pour ce trio qui a tout comprit au film avec des arrangements bien pensés, des plans de guitare impitoyables tous riffs dehors sans pour cela ignorer un côté technique avant-gardiste.
Du bon, du très bon death, mais avec des répétitions dans les compositions installant une certaine linéarité à la longue.
Mais ne crachons pas dans la soupe du métal extrême, Prion nous a fait profité ce soir d’un set découverte valant largement le détour.
Set-List en photo.

Place maintenant aux death-métalleux des Pouilles en Italie, les légendaires NATRON qui n’ont jamais failli à leur brutalité hors normes les plaçant dans le peloton de tête des « brutos » Europeens du style.
Ce groupe qui avait « accouché » du superbe « Négative Prevails » et du déstabilisant « Livid Corruption » n’a pas bénéficié dans sa carrière discographique de support à la hauteur de sa valeur. Alors, il s’est rattrapé depuis en réenregistrant ses vieux titres pour les mettre en valeur.
Et ça marche, témoin leur prestation scénique de ce soir d’une sauvagerie et d’une violence sans borne avec une basse à l’ancienne râclant le plancher et la présence d’un frontman hystérique. Là ou passe Natron, l’herbe ne repousse plus, leur démarche horrifique est sans pareil avec des guitares maintenant une puissance de feu d’une efficacité redoutable.
Alors ce soir les transalpins de Bari ont « atomisé » le Warmaudio, âmes sensibles s’abstenir !
Quant à moi, les ayant déjà vu en live je n’ai pu que constater l’étendue des dégâts infligés à un public de connaisseurs qui en à eu pour son argent, aargh !
Set-List en photo

Avec AVULSED, la pression ne va pas retomber avec un show énorme tout simplement.
Les Madrilènes avaient pour mission de nous re-faire connaitre en live certains titres de leur album « Ritual Zombi » et de fêter la sortie du nouvel EP « Altar Of Disembowelment » motif de cette nouvelle tournée Européenne.
On ne présente plus les barbares Espagnols du brutal-death. Brutal certes, mais varié entre démonstrations gore à la Haemorrage et death pachydermique à la Bolt Thrower par moment.
Au menu donc, rapidité d’exécution, mais aussi ralentissements mélodiques venimeux permettant au groupe de ne jamais brutaliser à outrance son auditoire.
Dave Rotten et son chant très typé, sa gestuelle chirurgicale, nous emmène dans une boucherie sans nom où il mélange vocaux porcins, growls caverneux et cris horrifiques, le tout étant très théâtral, mais pour un théâtre particulièrement ensanglanté et glauque.
Ici pas de bouillie sonore dominée par des blast-beats incessants. En effet les gratteux savent tricoter avec leurs six cordes et le duo basse/batterie est sans concession nous offrant une certaine dose d’inventivité bienvenue.
Alors que dire, que faire ? Tout simplement déguster cet étalage métal/gore découpant et tranchant ce qu’il nous reste de neurones.
Leur prestation fut donc saignante et « à point » comme on l’aime finalement dans ce domaine du métal « jusqu’au boutiste ».
Set-List en photo.

En conclusion, un seul mot, merci !
Merci à Sounds Like hell Productions et au Warmaudio pour cette soirée brutal-metal qui a satisfait un public amateur de musique extrême avec des groupes nous ayant offert le meilleur d’eux-mêmes en live.